Georges Rodi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Rodi, né le à Cannes, est un compositeur et claviériste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Autodidacte de formation, en 1964 il fait ses premiers pas comme pianiste, au sein du groupe cannois les Schtroumphs qui deviendront les Sparks[1] en 1965. Ils montent à Paris et jouent dans les clubs et boites de la capitale, notamment au Golf Drouot et à l'Alhambra Paris[2].

En 1967, l'aventure du groupe se termine, il accompagne ensuite Jacqueline Dulac[3] comme organiste (orgue Hammond et cabine Leslie), puis Jacques Dutronc sur scène et en studio de 1969 jusqu'en 1972. Il compose la face B instrumentale Stercock du 45T de la bande originale de la série télévisée Arsène Lupin[4].

Au début des années 1970, il découvre chez un marchand de musique un disque de démonstration d'un matériel américain révolutionnaire, le synthétiseur ARP Odyssey, pas encore commercialisé en France. Rapidement, il part à Los Angeles acquérir cet instrument et le ramène en France. Il est l'un des premiers à introduire un synthétiseur en France[5].

Musicien de l'ombre, sa connaissance et sa passion pour les synthétiseurs, la musique électronique et la recherche sonore l'amènent à participer à de nombreux albums dans les années 1970 et 80 en tant que clavier et programmeur dans les studios d'enregistrement parisiens[6].

En 1982, il crée à Paris son propre studio A.D.S.R. Il se consacre à la production et réalisation sonore et entame une longue collaboration avec Gabriel Yared, orientée vers la composition de musiques de film[7].

Collaborations de 1970 à 2000[modifier | modifier le code]

Collaboration avec Gabriel Yared[modifier | modifier le code]

Production et réalisation sonores, programmation[20].

Discographie[modifier | modifier le code]

Illustrations sonores / musique électronique, ( Crea Sound Ltd / Mondiophone)[25]:

  • 1974 : Electronic Sounds[26]
  • 1975 : Actual
  • 1977 : Actual 2
  • 1979 : Space
  • 1980 : Sound Power
  • 1984 : Spaciology
  • 1984 : Kaléïdoscope
  • 1985 : Synthesis
  • 1987 : Hot Shots
  • 1988 : Pulsations (L. Mathieu, F. Porte, G. Rodi) (CD)

compilations:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Sparks – Souris », sur Discogs.com (consulté le 22 janvier 2018).
  2. « Les Schtroumpfs », sur www.golfdrouot.fr (consulté le 15 janvier 2018).
  3. Institut national de l’audiovisuel, « Jacqueline Dulac Lorsqu'on est heureux », sur Ina.fr, (consulté le 15 janvier 2018).
  4. Kevin du 77, « Georges Raudi et son orchestre font groover la face B », sur www.requiempouruntwister.com, (consulté le 22 janvier 2018).
  5. Pierre Lafitan, « Synthés, les machines de Georges Rodi », Claviers magazine,‎ , p. 24-25,66-68 (ISSN 0247-9141).
  6. « grandeur et décadence des musiciens de studio », sur next.liberation.fr,
  7. AnalogSynthMuseum, « Georges Rodi & Gabriel Yared vintage Studio demo 80s », (consulté le 10 mars 2018)
  8. Yves Bigot, Quelque chose en nous de Michel Berger, Don Quichotte, , 324 p. (ISBN 2359490885, lire en ligne)
  9. Alain Wodrascka, Douce France, paris, Editions du moment, , 315 p. (ISBN 2354174446, lire en ligne)
  10. Pierre Vassiliu, Qui c'est celui-là?, Edition 1, , 240 p. (ISBN 9782846121682, lire en ligne)
  11. Maxime Leforestier et Sophie Delassein, Né quelque part, Don Quichotte, , 348 p. (ISBN 2359490486, lire en ligne)
  12. Marc Cerrone, Cerrone paradise, E/P/A, , 256 p. (ISBN 2851209884, lire en ligne)
  13. « trésor caché,Alec R.Constandinos », sur brain magazine,
  14. Arnaud Simetiere, « Quand la france (musicale) vise l'espace », sur Club de Mediapart (consulté le 10 février 2019)
  15. « Encyclopédisque - Disque : Médecins sans frontières », sur www.encyclopedisque.fr (consulté le 22 octobre 2018)
  16. « Gainsbourg: électronique et caetera », sur trax magazine,
  17. « Fantasmagory », sur www.claude-engel.com (consulté le 22 octobre 2018)
  18. « Olivier Bloch-Lainé - Des Mots », sur Discogs (consulté le 22 octobre 2018)
  19. « Harlem Pop Trotters - Harlem Pop Trotters », sur Discogs (consulté le 22 octobre 2018)
  20. (en) Georges Rodi sur l’Internet Movie Database.
  21. jean-jacques Beineix, les chantiers de la gloire, fayard, , 835 p. (ISBN 2213665036, lire en ligne)
  22. « Gabriel Yared - Shamrock », sur Discogs (consulté le 22 octobre 2018)
  23. « afca »
  24. « Parution « Film Music, Volume 5: 1987, Music for Animated Film » par Gabriel Yared - MusicBrainz », sur musicbrainz.org (consulté le 22 octobre 2018)
  25. « label »
  26. « histoire parallèle de la pop française », sur france culture,
  27. « l'histoire oubliée des musiques électroniques en France. », sur Trax (magazine), (consulté le 5 octobre 2018)
  28. « désenchanté comme Pierre Vassiliu », sur next.liberation.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]