Dancing Disco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dancing Disco est un album-concept studio de France Gall sorti en 1977. Il s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires en France[1].

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Dancing Disco 6:45
2. Chanson de Maggie 3:05
3. Une nuit à Paris 2:10
4. Quand on est enfant 1:45
5. Musique 5:20
6. Le Meilleur de soi-même 3:50
7. Ce garçon qui danse 4:05
8. Si maman si 2:55
29:49

Crédits[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Album-concept[modifier | modifier le code]

2e album réalisé en collaboration avec Michel Berger et unique album-concept enregistré par France Gall et qu'elle définit ainsi : « L’histoire d’une fille qui travaille dans une boîte de nuit. »[2]L'héroïne de Dancing Disco n’est pas sans rappeler Marie-Jeanne, la serveuse automate du futur opéra rock Starmania que Michel Berger et Luc Plamondon sont en train d'écrire (parution en 1978).

À force de capter le mal de vivre de ses clients, Maggie en devient aussi la victime et elle en témoigne dans sa Chanson de Maggie :

Mais je ne fais que croiser
Les cœurs démolis, usés,
De ceux qui veulent oublier
Leur vie dans l’obscurité.

Dans son sous-sol, submergée par le malheur des autres, elle essaie pourtant de s'en sortir et veut encore croire au bonheur :

Mais je me lèverai tôt un jour
Pour vivre et tout recommencer,
N’appelez plus Maggie,
N’appelez plus Maggie,
Ce matin, elle est partie…

Hélas ! Son histoire s'achève avec son chant de désespérance. L'épilogue de l'album, Si, maman, si, constate sa défaite :

Maman, si tu voyais ma vie,
Je pleure comme je ris,
Si, maman, si,
Mais mon avenir reste gris
Et mon cœur aussi…

L’inédit[modifier | modifier le code]

  • Le titre Une femme, tu sais, qui devait initialement être incorporé à cet album-concept, fut finalement écarté en 1977 et resta inédit jusqu’en 2004, année de la parution d'Évidemment, l’anthologie des années Berger chez Warner, Éditions CMBM (Colline Michel Berger Music).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : infodisc.fr.
  2. Émission télévisée Fréquenstar M6 du .