Gail Sherriff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gail Sherriff
(épouse Chanfreau puis Lovera puis Benedetti)
Carrière professionnelle
1963 – 1981
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la France France (depuis 1969)
Naissance (74 ans)
Bondi, Sydney
Taille 1,65 m (5 5)
Prise de raquette Droitière, revers à une main
Palmarès
En simple
Meilleur classement 56e (5/12/1976)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/4 1/16 1/8
Double 1/2 V (4) 1/2 F (1)
Mixte 1/4 1/2 1/8 1/4

Gail Vivian Sherriff (née le 3 avril 1945 à Bondi), également connue sous les noms de Gail Chanfreau, Gail Lovera et Gail Benedetti, est une joueuse de tennis australienne puis française par mariage, amateur puis professionnelle dans les années 1970 et 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1966, Gail Sherriff rencontre et bat sa sœur Carol Sherriff au deuxième tour à Wimbledon : il s'agit de la deuxième rencontre entre deux sœurs dans cette compétition, la première s'étant tenue en 1884 entre Maud et Lillian Watson, la suivante en 2000 et en 2015 entre Venus et Serena Williams. Durant sa carrière amateur, elle a compté des victoires sur Margaret Court, Billie Jean King, Evonne Goolagong et Virginia Wade[1].

Elle a été championne de France en simple à huit reprises (de 1969 à 1972 en 1974-1975, 1979 et 1981), soit autant que Suzanne Lenglen.

Elle a essentiellement brillé à Roland-Garros, notamment tombeuse de l'invincible Margaret Smith Court en 1971 au troisième tour. C'est néanmoins en double dames qu'elle a réalisé ses performances les plus significatives, signant notamment des victoires en 1967, 1970, 1971 (avec Françoise Dürr) et 1976 (avec Fiorella Bonicelli).

Gail Sherriff a été l'épouse du champion français Jean-Baptiste Chanfreau puis du joueur de première série et architecte Jean Lovera.

Active sur le circuit ITF Senior, elle a détenu les titres de championne de France dans sa catégorie d'âge en 2001, 2003, 2005, 2006, entre 2011 et 2017 et en 2019. Elle est aussi championne du monde en 2011, 2012, 2013, 2015, 2016 et 2018.

Elle est nommée chevalier de l'Ordre national du Mérite en 2011[2].

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem (partiel)[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Fédération[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SHERRIFF, GAIL (Gail Vivian Sherriff), sur Tennis Forum, 14 mars 2013
  2. Décret du 14 novembre 2011 portant promotion et nomination
  3. Dotation totale messieurs et dames
  4. a b c d e et f L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  5. L'Open d'Australie a lieu deux fois (janvier et décembre) en 1977.
  6. a et b Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Meilleures performances des joueuses françaises de tennis

Liens externes[modifier | modifier le code]