Franck Thilliez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Franck Thilliez
Description de cette image, également commentée ci-après
Franck Thilliez au Salon du livre de Paris en mars 2009.
Naissance (44 ans)
Annecy, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Franck Thilliez, né le à Annecy, est un écrivain français, auteur de romans policiers et de thrillers, également scénariste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ingénieur en nouvelles technologies[1],[2], vit à Mazingarbe[3], petite commune proche de Béthune dans le Pas-de-Calais.

Romancier, il est également scénariste et a coécrit, avec Nicolas Tackian, les dialogues du téléfilm intitulé Alex Hugo, la mort et la belle vie inspiré du roman américain Death and the Good Life de Richard Hugo, relocalisé en Provence pour l'adaptation à la télévision.

Grand passionné de thrillers[n 1], on retrouve dans ses romans quelques clins d'œil à leurs auteurs, comme Jean-Christophe Grangé [n 2], Stephen King[n 3], Joel Schumacher[n 4], Maurice Leblanc et bien d'autres[n 5].

Franck Thilliez est membre du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire.

Écrivain[modifier | modifier le code]

Après Conscience animale et Train d’enfer pour Ange rouge, son troisième roman La Chambre des morts est nommé au Prix SNCF du polar français 2007[5] et adapté au cinéma la même année.

Le succès rencontré depuis La Chambre des morts lui a permis de cesser son travail d'informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Son roman Le Syndrome E sorti en octobre 2010, suivi par Gataca sorti en avril 2011, est le premier volume d'une série consacrée à la violence.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Les personnages récurrents[6] sont le commissaire « Franck Sharko » apparu seul dans train d'enfer pour Ange rouge puis Deuils de miel, et l'inspectrice « Lucie Henebelle » découverte dans La chambre des morts et La Mémoire fantôme. Ces deux policiers se rencontrent dans Le syndrome E, et travailleront ensuite ensemble dans Gataca, Atomka, Angor, Pandemia, Sharko. En 2017, pour la sortie du roman Sharko, l'éditeur met gratuitement à disposition sur internet un fascicule « Sharko Henebelle, couple de flics »[7], qui retrace des anecdotes de leurs vies respectives.

Romans[modifier | modifier le code]

Série Sharko & Henebelle[modifier | modifier le code]

One-shots[modifier | modifier le code]

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Le Fantôme (Nouvelle, Libération du )
  • 2009 : L'Empreinte sanglante (Ouroboros/Fleuve noir)[9]
  • 2011 : L'Exquise Nouvelle (Saison 1, Éditions La Madolière)
  • 2012 : Le Grand Voyage (nouvelle, Les petits polars du Monde t.8, en [EPUB])(réédition 2015 chez 12-21 Éditions)
  • 2012 : La mort et les morts dans le roman policier (Article Études sur la mort, L’Esprit du temps, en [PDF])[10]
  • 2013 : Les Sept Petits Nègres (L'Exquise Nouvelle saison 2, In Octavo éditions)
  • 2013 : L'Encre et le Sang (12-21 Éditions, en Pocket & [EPUB])
  • 2013 : Hostiles (nouvelle, Les petits polars du Monde saison 2)[5]
  • 2013 : Tour de France - Un dernier tour (12-21 Éditions, en [EPUB])
  • 2013 : Question de centimètres (nouvelle, TGV Magazine #156, juillet-août 2013)
  • 2014 : Mon vrai visage, nouvelle dans recueil collectif, Irradié, Paris, L'atelier Mosésu, (ISBN 9791092100327)[11]
  • 2014 : Gabrielle (nouvelle, collectif 13 à table !, Pocket)
  • 2014 : Vol pour Kidney (nouvelle, Ska éditions numériques, en [EPUB] (ISBN 9791023403268))
  • 2016 : Je préférerais tuer avant la fin du film (nouvelle, magazine Sang Froid #1, mars 2016)
  • 2016 : Double je, en quête de corps (nouvelle, Fleuve Éditions), inspiration pour l'exposition "Double Je" du Palais de Tokyo
  • 2018 : Charybde et Scylla (nouvelle, 12-21 Éditions, en [EPUB])[12].

Scénariste[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Quel style de lecteur êtes-vous ? F.T. : Un grand lecteur de polars, de préférence différents des miens. » Franck Thilliez à Delphine Peras pour L'Express[4].
  2. « Lucie continuait à feuilleter le rapport d’autopsie, le pire des thrillers. Pas besoin d’aller chercher du King ou du Grangé. ». Franck Thilliez, La Chambre des morts, chap. 31.
  3. « Comme dans Misery, de Stephen King. Vous l’avez lu ? ». Franck Thilliez, Le Manuscrit inachevé, chap. 4.
  4. « Camille songea au film de Joel Schumacher, 8 millimètres, et à ce sombre individu qui se faisait appeler Machine. ». Franck Thilliez, Angor, chap. 52.
  5. « Après Stephen King, un hommage à Maurice Leblanc ? Maurice Leblanc, Conan Doyle, Agatha Christie... Un hommage à la littérature policière de manière générale. ». Franck Thilliez, Le Manuscrit inachevé, chap. 4.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Franck Thilliez se dit « ingénieur en informatique » — « J'ai un parcours assez particulier, parce que je n'étais pas prédestiné à me lancer dans l'écriture, en définitive, parce que j'ai avant tout une formation de scientifique. Je suis ingénieur en informatique, enfin j'étais, on va dire […] » —, dans les premières phrases d'un entretien sonore de 25 minutes accordé à un interlocuteur non identifié, enregistré à Bruxelles le 4 novembre 2008, publié en annexe du livre audio L'Anneau de Moebius (lu par Philippe Allard), éditions Audiolib, album 25 0057 7, Paris, 2 février 2009, 2 disques compact MP3 (13 heures 30 minutes), (ISBN 9782356410566), (notice BnF no FRBNF41418873).
  2. Macha Séry, « Franck Thilliez, serial thriller », Le Monde des livres, no 21413,‎ (lire en ligne)
    « Le succès est advenu avec son troisième roman, La Chambre des morts (Le Passage, 2005), adapté au cinéma en 2007. L'ingénieur informatique s'est alors offert le luxe de quitter son emploi... »
  3. « Franck Thilliez : "Les vampires sont très bien cachés mais ils existent" », sur francetvinfo.fr, Radio France, (consulté le 14 juillet 2017).
  4. « Franck Thilliez, "d'un naturel discret" », sur www.lexpress.fr, (consulté le 23 septembre 2018)
  5. a et b Macha Séry et Christine Ferniot, « "Hostiles", de Franck Thilliez, illustré par Dominique Corbasson », Le Monde des livres,‎ (lire en ligne)
    « Il s’oriente naturellement vers le thriller avec Conscience animale, publié chez Cy Editions. C’est pour son ouvrage La Chambre des morts qu’il remporte le Prix SNCF du polar »
  6. « Sharko de Franck Thilliez », sur criminocorpus.hypotheses.org, CLAMOR, (consulté le 18 juin 2017).
  7. « Sharko Henebelle, couple de flics - Petite anthologie biographique », sur www.12-21editions.fr (consulté le 22 juillet 2018).
  8. Morgane Aubert, « Mig : « J'ai basé mon histoire sur le dessin des morceaux de puzzle. » », sur Actua BD, (consulté le 5 mars 2017).
  9. L'Empreinte sanglante sur le site de l'éditeur.
  10. Franck Thilliez, « La mort et les morts dans le roman policier », Études sur la mort, L’Esprit du temps, no 142 « La vie des morts »,‎ , pp. 173-179 (ISBN 9782847952254, lire en ligne).
  11. « « Irradié », un recueil de nouvelles au profil des enfants de Tchernobyl », sur www.whoozone.com, (consulté le 24 septembre 2018)
  12. « Charybde et Scylla », sur www.lisez.com, (consulté le 23 septembre 2018).
  13. « La brigade des cauchemars T1 : Sarah », sur www.bepolar.fr, (consulté le 24 septembre 2018)
  14. « La brigade des cauchemars T2 : Nicolas », sur livre.fnac.com, (consulté le 24 septembre 2018)
  15. « Le Prix Mireille-Lantéri : les lauréats », sur sacd.fr (consulté le 13 septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]