Richard Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Hugo
Nom de naissance Richard Franklin Hogan
Naissance
White Center, État de Washington, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 58 ans)
Seattle, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Mouvement Écrivains du Montana
Genres

Richard Hugo, né le à White Center dans l'État de Washington et décédé à Seattle le , est un poète américain et l'un des pionniers du groupe surnommé les Écrivains du Montana.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à White Center, dans l’État de Washington, le , Richard Hogan (son nom d’origine) est d’abord élevé par sa mère, puis en 1942 change son nom en Richard Hugo pour prendre le nom de famille de son beau-père. Pendant la seconde guerre mondiale, il sert dans l’aviation. Démobilisé en 1945, il reprend ses études et obtient en 1952 son diplôme de « creative writing » de l’université de Washington. La même année, il commence à travailler comme rédacteur technique chez Boeing.

Son premier recueil de poèmes, A Run of Jacks (inédit en français), est publié en 1961. Peu après, il commence à enseigner à l’université du Montana. Il compte alors parmi ses étudiants James Welch, James Crumley et William Kittredge. Il publie ensuite cinq autres recueils de poésie, un ouvrage autobiographique (The Real West Marginal Way) et un roman policier, La mort et la belle vie (Death and the Good Life); cet ouvrage rate de peu le prix Pulitzer. Il meurt d’une leucémie, le . Son dernier roman inachevé, The Saltese Falcon, est publié en France en 2004 sous le titre Si tu meurs à Milltown accompagné de poèmes et d'essais critiques de l'auteur.

Un vrai poète est celui qui vit les poèmes, qui est tellement habité par le monde imaginaire et le besoin d'écrire que cela guide aussi sûrement sa vie que les étoiles guidaient le vieux marin, Richard Hugo par James Welch.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • A Run of Jacks (1961)
  • Death of the Kapowsin Tavern (1965)
  • Good Luck in Cracked Italian (1969)
  • The Lady in Kicking Horse Reservoir (1973)
  • What Thou Lovest Well, Remains American (1975)
  • 31 Letters and 13 Dreams (1977)
  • The Triggering Town: Lectures and Essays on Poetry and Writing (1979)
  • Selected Poems (1979)
  • The Right Madness on Skye (1980)
  • White Center (1980)
  • Death and the Good Life (1981)
    Publié en français sous le titre Meurtres cousus d'or, Paris, Gallimard, Série noire no 1851, 1981, traduction de Madeleine Charvet.
    Publié en français dans une nouvelle traduction intégrale sous le titre La Mort et la Belle Vie, Paris, Albin Michel, 1997, réédition 10/18, Domaine étranger, 1999, traduction de Michel Lederer.
  • The Real West Marginal Way: a Poet's Autobiography (1986)
  • Making Certain it Goes On : The Collected Poems of Richard Hugo (1984)
  • The Saltese Falcon
    Roman inachevé publié en français sous le titre Si tu meurs à Milltown, Paris, Albin Michel, coll. Terres d'Amérique, 2004.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Les Auteurs de la Série Noire, 1945-1995, collection Temps noir, Joseph K., 1996, (avec Claude Mesplède), p. 243-244.
  • Claude Mesplède et Jean-Jacques Schleret, SN, voyage au bout de la Noire : inventaire de 732 auteurs et de leurs œuvres publiés en séries Noire et Blème : suivi d'une filmographie complète, Paris, Futuropolis, (OCLC 11972030), p. 198-199-200

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Crédit d'auteurs[modifier | modifier le code]