La Chambre des morts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir La Chambre des morts (film).
La Chambre des morts
Auteur Franck Thilliez
Pays Drapeau de la France France
Genre Thriller
Distinctions Prix des lecteurs Quai du polar 2006
Prix SNCF du polar 2007
Éditeur Le Passage
Date de parution 02/09/2005
ISBN 978-2-266-20501-6
Chronologie

La Chambre des morts est un roman policier de Franck Thilliez, paru en 2005. Le roman a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar 2006, ainsi que le Prix SNCF du polar français en 2007.

Présentation[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Une nuit, dans la banlieue de Dunkerque, deux amis Sylvain et Vigo se vengent de l'aciérie qui vient de les licencier en taguant ses murs.

Alors qu'ils quittent les lieux en voiture et foncent tous feux éteints sur l'impasse conduisant à un champ d'éoliennes, ils renversent accidentellement un homme, qui meurt sur le coup. Vigo découvre que l'individu transportait un sac contenant deux millions d’euros, et force Sylvain au mutisme prétextant la peur de la prison pour conduite en état d'ivresse et au-delà des limites de vitesse autorisées. Comme ils pensent n'avoir aucun témoin, Vigo finit par convaincre Sylvain de l'aider à se débarrasser du cadavre, d'autant que la somme transportée par l'homme leur fait imaginer leur victime en malfaiteur, et qu'ils pourraient garder cet argent pour mettre un terme à leur précarité.

Le lendemain, le cadavre d'une fillette « Mélodie Cunar » est retrouvé dans un entrepôt donnant sur le lieu de l'accident. Il s'avère qu'elle avait été kidnappée, et que l'homme renversé était son père qui apportait la rançon dans l'espoir de la libérer. Le ravisseur, ayant assisté à la scène et comprenant qu'il ne pourrait s'emparer de l'argent, décide d'assassiner la petite fille.

La manière dont le corps a été mis en scène, la cécité de Mélodie (qui n'aurait donc de toutes façons pas pu le reconnaître), et le fait qu’une autre fille « Éléonore » d'un milieu beaucoup plus modeste (dont il pourrait donc difficilement tirer une rançon) soit enlevée peu après, font penser aux enquêteurs que le mobile du tueur n'est pas seulement d'ordre crapuleux. Parmi eux se trouve le brigadier Lucie Henebelle, dont les qualités de profilage étonnent sa hiérarchie.

La seconde fille enlevée est diabétique, et ne peut survivre que quarante heures avec les médicaments dont elle disposait sur elle au moment de l'enlèvement. Les enquêteurs doivent donc faire vite.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lucie Henebelle : une simple brigadier au commissariat de Dunkerque.
  • Pierre Norman : un lieutenant du commissariat de Dunkerque, supérieur de Lucie.
  • Mélodie Cunar : la fillette aveugle assassinée.
  • Sylvain Coutteure : le chômeur marié à Nathalie.
  • Vigo Nowak : le chômeur frère de Stanislas.
  • Stanislas Nowwak : un expert de la police scientifique de Lille
  • Raviez : le capitaine du commissariat de Dunkerque.
  • Éléonore Leclerc : la diabétique de treize ans kidnappée dans Dunkerque.
  • Viviane Delahaie : la meurtrière.
  • Clarice Vervaecke: Vétérinare. Complice de la bête, Vivianne.

Lieux[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule à Dunkerque et Grande-Synthe sa banlieue industrielle.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le roman a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar 2006, ainsi que le Prix SNCF du polar français en 2007[1].

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Alfred Lot a réalisé le film La chambre des morts en 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « "Hostiles", de Franck Thilliez », sur lemonde.fr, Le Monde, .