Foulques d'Orléans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Foulques d'Orléans
Description de l'image défaut.svg.
Biographie
Titulature Comte d'Eu
Duc d'Aumale
Dynastie Maison d’Orléans
Nom de naissance Foulques Thibaut Robert Jacques Géraud Jean Marie d'Orléans
Naissance 9 juillet 1974
Paris
Père Jacques d'Orléans, duc d'Orléans
Mère Gersende de Sabran-Pontevès
Description de l'image Blason famille fr Artois-Eu.svg.

Foulques d'Orléans — de son nom complet Foulques Thibaut Robert Jacques Géraud Jean Marie d'Orléans — né le 9 juillet 1974 dans le dix-huitième arrondissement de Paris, à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard[1], est un membre de la maison d’Orléans portant les titres de courtoisie de comte d'Eu et de duc d'Aumale.

Famille[modifier | modifier le code]

Foulques d'Orléans est le second fils de Jacques d'Orléans (1941), duc d'Orléans, et de son épouse Gersende de Sabran-Pontevès (1942). Il a été baptisé le en la chapelle royale de Dreux, recevant comme parrain, Elzéar de Sabran-Ponteves, 8e duc de Sabran (né en 1937), son oncle paternel, et comme marraine, Marie-Louise de Nicolaÿ (1904-1997), épouse de Emmanuel de Lévis-Mirepoix, 14e prince de Robech et grand d'Espagne (1909-1951)[1].

Par son père, il est le petit-fils d'Henri d'Orléans (1908-1999), comte de Paris et prétendant orléaniste au trône de France, et de son épouse Isabelle d'Orléans-Bragance (1911-2003).

Par sa mère, il est le petit-fils de Foulques de Sabran-Pontevès, 7e duc de Sabran (1908-1973)[2], et l'arrière-petit-fils de la princesse Constance de Croÿ (1876-1943).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études au collège Saint-Jean-de-Passy à Paris, puis rentre dans une école de commerce à Rouen[3]. Après avoir travaillé 10 ans[4] dans le secteur de la publicité[5], il est aujourd’hui responsable des antiquités et des installations pour les principaux projets de Cabinet Alberto Pinto[4].

Le , son grand-père paternel, le comte de Paris, alors prétendant au trône de France, s'engage à conférer à ses deux petits-fils, Charles-Louis et Foulques, des titres particuliers[3]. Le , il reçoit le titre de comte d'Eu qui fut porté en dernier lieu par Gaston d'Orléans (1842-1922), grand-père paternel d'Isabelle d'Orléans-Bragance, sa grand-mère paternelle[3]. Le prince Foulques ayant émis le souhait de recevoir un titre de rang équivalent à celui de son frère aîné (qui a été titré duc de Chartres en 1982), son grand-père lui a accordé le second titre de Duc d'Aumale porté en dernier lieu par Henri d'Orléans (1822-1897). Il recevra l'autorisation de porter ses deux titres le à l'issue d'une journée passée à Eu (Seine-Maritime) et à Aumale (Seine-Maritime) en présence de plusieurs membres de sa famille[6].

Aspirant dans la réserve de l'armée de terre, il obtient le grade de sous-lieutenant d'infanterie par le décret du (pour prendre rang au )[7], puis est promu au grade de lieutenant d'infanterie par le décret du (pour prendre rang au )[8].

Titulature et armoiries[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

Les titres portés actuellement par les membres de la maison d’Orléans n’ont pas d’existence juridique en France et sont considérés comme des titres de courtoisie. Ils sont attribués par le chef de maison.

  • 9 juillet 1974 – 9 novembre 1997 : Son Altesse royale le prince Foulques d'Orléans (naissance) ;
  • depuis le 9 novembre 1997 : Son Altesse royale le comte d’Eu et duc d'Aumale.

Ordre des titres[modifier | modifier le code]

Philippe de Montjouvent, dans son ouvrage Le comte de Paris et sa descendance fait passer le titre de comte d'Eu avant celui de duc d'Aumale[9],[3]. Toutefois, Jacques d'Orléans fait passer le titre de duc d'Aumale avant celui de comte d'Eu[10], suivi en ce sens par son frère aîné Henri d'Orléans (1933-2019), comte de Paris, duc de France, qui fut prétendant au trône de France de 1999 à 2019[11]. Dans une interview accordée en 2016 au journal Le Réveil de Neufchâtel, le prince Foulques donne d'abord son titre de comte d'Eu avant celui de duc d'Aumale[12].

Armoiries[modifier | modifier le code]

Le prince Foulques d'Orléans a reçu les armoiries suivantes le 20 octobre 1982, lors de sa titulature comme comte d'Eu[3] :

Blason Blasonnement :
D'azur à trois fleurs de lys d'or posées 2 et 1, au lambel à trois pendants de gueules chargé de trois tours d'or.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe de Montjouvent, « S.A.R. le Prince Jacques de France, Duc d'Orléans » dans Le comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Editions, Paris, 1998, p. 325-342 (ISBN 2913211003).
  • Isabelle, comtesse de Paris, Mon bonheur d'être grand-mère, Robert Laffont, Paris, 1999.
  • Patrick van Kerrebrouck, Christophe Brun, La maison de Bourbon : 1256-2004, Patrick van Kerrebrouck, 2004, volume 2, page 569.
  • Arbre généalogique in : Jacques d'Orléans, Chasses des princes d'Orléans, Le gerfaut, 1999, page 10.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe de Montjouvent, Le comte de Paris et sa descendance, éd. du Chaney, , p. 340
  2. La branche de Pontevès de la maison d'Agoult est une branche issue en ligne cognatique de l'ancienne maison de Pontevès, et ayant repris au XIXe siècle le nom de l'ancienne maison de Sabran
  3. a b c d et e Philippe de Montjouvent, Le comte de Paris et sa descendance, éd. du Chaney, , p. 341
  4. a et b (en) « Foulques d'Orleans », sur Linkedin.
  5. Jacques Bernot, La fortune disparue du roi Louis-Philippe, Éditions Fernand Lanore, , p.282.
  6. Philippe de Montjouvent, Le comte de Paris et sa descendance, éd. du Chaney, , pp. 341-342
  7. Décret du 30 août 1999 portant nomination dans les cadres des officiers de réserve (lire en ligne)
  8. Décret du 28 décembre 2010 portant nomination et promotion dans la réserve opérationnelle (lire en ligne)
  9. Philippe de Montjouvent, Le comte de Paris et sa descendance, éd. du Chaney, , p. 9 :

    « Ordre de succession à la Couronne de France (à la date du 5 juillet 1998) [...] 9. Son Altesse Royale le prince Foulques d'Orléans, petit-fils de France, comte d'Eu, duc d'Aumale. Né le 9 juillet 1974. »

  10. Dans cet ordre, cf. Jacques d'Orléans, Chasses des princes d'Orléans, Le gerfaut, 1999, page 10
  11. Henri d'Orléans, comte de Paris, duc de France, Succession dynastique dans la famille royale de France,
  12. « Monseigneur Foulques d’Orléans, duc d’Aumale. « Je veux être bienveillant pour les Aumalois » », sur actu.fr (consulté le 9 juillet 2020)