Famille de Pontevès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison de Pontevès
Armes de la famille.
Armes de la famille : Maison de Pontevès

Blasonnement De gueules au pont à deux arches d'or
Devise « Prudence »
Pays ou province d’origine Provence, Royaume de France
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Fonctions militaires Lieutenant général des armées navales
Fonctions ecclésiastiques Évêque de Riez
Évêque d'Apt
Récompenses militaires Chevalier de Saint-Louis

La famille de Pontevès est une des plus ancienne famille de la noblesse provençale issue de la famille d'Agoult.

Armes et devise[modifier | modifier le code]

  • Blasonnement, branche principale, apparu en 1251 avec Foulques de Pontevès : De gueules au pont à deux arches d'or
  • Autres blasonnements :
    • Écartelé, au I et IV d'Agoult, au II et III de gueules au pont à deux arches
    • D'azur à un pont à trois arches d'or sur une mer de même, et, sur le pont, une sirène aussi d'argent se regardant dans un miroir d'or.
  • Devise : « Prudence »

Membres[modifier | modifier le code]

Le patronyme Pontevès a été porté par :

  • Foulques de Pontevès, (1215-1260), sixième enfant de Isnard II d'Agoult d'Entrevennes et de Douceline de Pontevès. Relève le nom et les armes des Pontevès.

Les branches[modifier | modifier le code]

Depuis la branche ainée, dite des vicomtes de Bargème

  • des seigneurs du Castellar
  • des seigneurs du Muy
  • des seigneurs d'Ubraye

Depuis la branche cadette des seigneurs de Pontevès

  • des seigneurs de Maubousquet
  • des seigneurs de Giens
  • des seigneurs d'Amirat et de La Forest
  • des seigneurs de Pontevès-Carcès
  • des seigneurs de Flassans
  • des seigneurs de Châteaurenard
  • des seigneurs de Buoux
  • des seigneurs de Sillans

Histoire[modifier | modifier le code]

La Maison actuelle de Pontevès résume en elle deux des plus anciennes et des plus illustres familles de Provence : celle des d'Agoult, dont elle est directement issue en mâles, et celle d'une première maison de Pontevès. En 1220, la maison féodale de Pontevès s’éteint avec Foulques de Pontevès. Son petit-fils, Foulques, sixième enfant de Isnard II d'Agoult d'Entrevennes et de Douceline de Pontevès fille du premier, relève le nom et les armes des Pontevès[1].

De cette seconde Maison de Pontevès, les nombreuses branches ont fourni une quantité d'hommes remarquables dans l'armée et dans l'Église, entre autres : trois Chevaliers croisés (1191, 1249-1250 et 1270), un grand nombre de Capitaines de cinquante et de cent hommes d'armes, cinq Grands Sénéchaux de Provence, deux Gouverneurs de Provence par intérim, deux Généralissimes des armées catholiques en Provence, un Chevalier des Ordres du Roi (dont la réception fut empêchée par la mort), cinq Lieutenants généraux, des Brigadiers et Maréchaux de camp des armées du Roi, un Contre-Amiral et nombre d'Officiers de marine, des Chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, des chevaliers de l'Ordre souverain de Malte, des Chevaliers de l'Ordre du Roi, des Chevaliers de l'Ordre de Saint-Louis, sept Évêques, un Abbé du Mont-Cassin et de Montmajour, une Abbesse de Maubuisson, etc.

La Maison de Pontevès n'est plus représentée que par deux branches : celle de Pontevès-Bargême-Amirat, devenue branche ducale de Sabran, et celle de Pontevès-Amirat.

La branche principale et la plus riche s'éteint à la fin du XVe siècle. Leurs terres et biens vont alors aux Simiane-Gordes[2].

Titres[modifier | modifier le code]

Seigneurs-Princes d'Apt, Barons de Caseneuve, Barons souverains de Sault, Barons de Cotignac, Barons de Baumes, Vicomtes de Reillane, Vicomtes de Bargème, Comtes de Carcès, Marquis de Buoux, Marquis de Pontevès-Giens, Marquis de Pontevès-Maubousquet, Barons de Montfroc, Barons de Saint-Martin de Castillon; anciens Seigneurs de Bonnieux, de Gargas, d'Agoult, de Castillon, de Gordes, de Simiane, de Saignon, de Barret, de Tourrettes-lès-Vence, de Bermond, de Mison, d'Entrevennes, de Pontevès, de Tavernes, de Callas, de Sillans, de Lussan, de Comps, de Blieux, de Beauvezet, d'Esparron, de Broves, de Selle, de Rians, d'Auriac, de Saint-Estève, de Barjois, de Montmeyan, de Mazaugues, de Durfort, du Muy, de Roussillon, de Murs, de Lioux, du Revest, d'Artignosc, de Monils, de Reillanette, de Montbrun, de Trets, de Forcalqueiret, de Caussols, de Cipières, de Sisteron, de Flassans, de Pennafort, de Mousteiret, des Issarts, de Toumon, de Saint-Laurent, de la Garde-Freynet, d'Amirat, de Sainte-Catherine, de Maubousquet, de Saint-Blaise, de Bayle, de Laforêt, de Buisse, d'Aurons, de Saint-Juers, de Saint-Ferréol, de la Bastide d'Esclapon, de Saint-André, de Bauduen, d'Avaye, de Châteaurenard, de Cabanes, de Lambesc, de la Barben, de la Roque, de Janson, de Trézemines, de Suze, de Villelaure, d'Ubraye, du Castelar, etc ..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://dilaurus.club.fr/ponteves/les%20de%20ponteves.htm
  2. Joseph de Laporte, Fontenai (Louis-Abel de Bonafons), Louis Domairon,Le voyageur françois : ou, La connoissance de l'ancien et du nouveau monde [lire en ligne], p. 262

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • François Alexandre Aubert de la Chenaye Desbois, Dictionnaire de la noblesse ... de France, 1770
  • Artefeuil, Louis Ventre, Histoire héroïque et universelle de la noblesse de Provence, Impr. de la veuve Girard, 1776
  • Joseph de Laporte, Fontenai (Louis-Abel de Bonafons), Louis Domairon,Le voyageur françois : ou, La connoissance de l'ancien et du nouveau monde, publié par Moutard, 1789 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • N. Didier, H. Dubled, J. Barruol, Cartulaire de l'Église d'Apt, (835-1130), Librairie Dalloz, Paris, 1967.
  • Généalogie historique de la maison de Sabran-Ponteves, Librairie de Firmin-Didot et Cie, 1898.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]