Danny Green (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danny Green (homonymie) et Green.
Danny Green Portail du basket-ball
Danny Green warmup 20090930-6121.jpg
Danny Green en septembre 2009
Fiche d’identité
Nom complet Daniel Richard Green Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
North Babylon (en), New York
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 95 kg (209 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Spurs de San Antonio
Numéro 14
Poste Arrière, Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2005-2009 Tar Heels de la Caroline du Nord
Draft de la NBA
Année 2009
Position 46e
Franchise Cavaliers de Cleveland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009-2010
2010
2010-2011
2011
2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
Cavaliers de Cleveland
BayHawks d'Érié
Spurs de San Antonio
Bighorns de Reno
Toros d'Austin
Union Olimpija
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
02,0
25,5
05,1
20,1
19,0
11,4
09,1
10,5
09,1
11,7
07,2

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Danny Green, né le à North Babylon (en), dans l'État de New York, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cavaliers de Cleveland (2009-2010)[modifier | modifier le code]

En 2009, il est drafté en 46e position par les Cavaliers de Cleveland[1].

Lors de sa première saison, il dispute vingt rencontres et est parfois envoyé en D-League chez les BayHawks d'Érié.

Après avoir joué 20 matches lors de sa saison rookie, les Cavaliers se séparent de Green au début de la saison suivante.

Spurs de San Antonio (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Saison 2010-2011[modifier | modifier le code]

Le 17 novembre 2010, il signe chez les Spurs de San Antonio. Six jours plus tard, après avoir joué deux matches, il est coupé par les Spurs.

En janvier 2011, il rejoint les Bighorns de Reno en D-League. En 16 matches avec les Bighorns, il tourne à 20 points et 7,5 rebonds par match. En mars 2011, il signe de nouveau chez les Spurs qui l'envoient en D-League, chez les Toros d'Austin le 2 avril et le rappelle le lendemain dans l'effectif.

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

En août 2011, il signe un contrat d'un an avec l'Union Olimpija avec une clause de sortie lorsque le lock-out NBA est terminé. Il revient chez les Spurs après la fin du lock-out. Durant cette saison, il est titulaire 38 fois sur 66 matches joués et termine avec une moyenne de 9,1 points par match. Il devient le titulaire des Spurs au poste d'arrière quand Manu Ginóbili est placé en sixième dans la rotation. Il termine la saison à la 9e position dans les votes pour le joueur de l'année ayant le plus progressé (Most Improved Player).

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Le 11 juillet 2012, il prolonge son contrat avec les Spurs pour trois saisons et 12 millions de dollars[2]. Lors de son premier match de la saison, il marque neuf points et fait deux contres et contribue à la victoire des Spurs contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Le 1er novembre 2012, il marque 13 points dans la victoire contre le Thunder d'Oklahoma City. Puis, le 3 novembre, Green marque 21 points et aide les Spurs à battre le Jazz de l'Utah 110 à 100. Le 13 novembre 2012, il marque le panier de la victoire contre les Lakers de Los Angeles, terminant la rencontre avec 11 points[3].

À cause des blessures, il joue plus, intégrant le cinq majeur de son équipe. Il signe de belles performances, notamment à 3 points dont un 7/8 le 24 décembre 2012 contre les Mavericks, pour un total de 25 points. (Dans la même soirée le record de franchise de tirs à trois points a été battu avec 20/30 au total dans l'équipe, qui a gagné le match 129 à 91).

Le 6 février 2013, Green établit son record de points en carrière avec 28 unités et 8 paniers à trois points marqués dans la victoire contre les Timberwolves du Minnesota. Il était à un panier à trois points marqués du record de Chuck Person du plus grand nombre de tirs à trois points marqués dans un match par un joueur des Spurs.

Lors des Finales NBA 2013 contre le Heat de Miami, il bat le record NBA de tirs à trois points réussis sans un échec durant des finales avec 5/5 lors du 2e match remporté par les Spurs[4]. Au match suivant, il finit meilleur marqueur de son équipe avec 27 points (dont 7 tirs primés) et son équipe bat le record NBA de paniers à trois points sur un match des finales avec 16 tirs réussis[5], dans la victoire 113 à 77 qui donne l'avantage aux Spurs 2-1 dans la série. Le 16 juin, dans le match 5, Green marque six trois points pour un total de 25 dans la série à ce moment[6],[7], effaçant des tablettes le précédent record de Ray Allen pour le plus grand nombre de 3 points inscrits dans l'histoire des Finales NBA qui en avait marqué 22 en six matches avec les Celtics de Boston en 2008. À la fin de la série, Green a marqué 27 tirs primés sur une série en sept matches, il efface également le record détenu jusque la par Robert Horry du meilleur pourcentage de réussite à trois points sur une série en 7 avec 55,1 % mais les Spurs perdent la série en sept matches.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Le 12 janvier 2014, il se fait une fracture du deuxième métacarpe lors de la première mi-temps du match face aux Timberwolves du Minnesota[8]. Le 3 février 2014, il revient à la compétition contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

Le 11 avril 2014, Danny Green bat son record de points inscrits dans un match en saison régulière avec 33 points contre les Suns de Phoenix dont un 12/17 aux tirs (7/10 à trois points).

Le 15 juin 2014, Green remporte son premier titre de champion NBA après que les Spurs aient battus le Heat de Miami 4 matches à 1 lors des finales NBA 2014. De ce fait, Green rejoint Michael Jordan et James Worthy en étant le troisième joueur des Tar Heels de la Caroline du Nord à remporter un titre NCAA et un titre NBA.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

En septembre 2014, il choisit de changer de numéro et tronquer le numéro 4 pour le numéro 14 qu'il portait lors de ses années universitaires[9],[10].

Le 19 décembre 2014, Green réalise son meilleur match de la saison avec 27 points lors de la défaite des Spurs 119 à 129 après trois prolongations contre les Trail Blazers de Portland.

Le 13 avril 2015, en marquant trois paniers à trois points lors de la victoire contre les Suns de Phoenix, il bat le record de paniers à trois points réussis (191) par un Spurs sur la saison régulière détenu jusqu'ici par Chuck Person qui l'avait établi en 1996 à l'époque où la ligne des trois points étant encore à 6,70 m[11].

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet 2015, il resigne un contrat de 45 000 000 $ sur 4 ans avec les Spurs[12].

Le 6 janvier 2016, Green marque deux paniers à trois points contre le Jazz de l'Utah, portant son total avec les Spurs à 662, passe Bruce Bowen (661) et devient le deuxième meilleur marqueur de paniers à trois points dans l'histoire de l'équipe.

À la fin de la saison, il subit une opération aux yeux pour corriger sa vue[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Statistiques en matchs universitaires de Danny Green[14]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2005-2006 Caroline du Nord 31 0 15,3 43,3 35,5 79,2 4,81 1,06 0,68 1,03 7,45
2006-2007 Caroline du Nord 37 0 13,6 41,1 29,6 84,8 2,78 1,14 0,65 0,68 5,22
2007-2008 Caroline du Nord 39 1 22,3 46,9 37,3 87,3 4,95 1,97 1,23 1,15 11,46
2008-2009 Caroline du Nord 38 38 27,4 46,9 41,4 85,2 4,68 2,79 1,76 1,39 12,97
Total 145 39 19,9 45,5 37,3 84,5 4,30 1,78 1,10 1,07 9,41

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Danny Green[15]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2009-2010 Cleveland 20 0 5,7 38,5 27,3 66,7 0,85 0,25 0,30 0,15 2,00
2010-2011 San Antonio 8 0 11,4 48,6 36,8 0,0 1,88 0,25 0,25 0,12 5,12
2011-2012* San Antonio 66 38 23,1 44,2 43,6 79,0 3,45 1,30 0,88 0,70 9,14
2012-2013 San Antonio 80 80 27,5 44,8 42,9 84,8 3,05 1,76 1,15 0,68 10,47
2013-2014 San Antonio 68 59 24,3 43,2 41,5 79,4 3,37 1,53 0,96 0,90 9,09
2014-2015 San Antonio 81 80 28,5 43,6 41,8 87,4 4,23 1,95 1,25 1,07 11,68
2015-2016 San Antonio 79 79 26,1 37,6 33,2 73,9 3,84 1,78 1,00 0,81 7,24
Total 402 336 24,8 42,8 40,3 81,9 3,43 1,58 1,00 0,79 9,10

Note: * Cette saison a été réduite de 82 à 66 matchs en raison du Lock-out.

Playoffs NBA[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Statistiques en playoffs de Danny Green[15]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011 San Antonio 4 0 1,8 33,3 25,0 0,0 0,25 0,00 0,25 0,25 1,25
2012 San Antonio 14 12 20,7 41,8 34,5 70,0 3,21 1,07 0,50 0,71 7,36
2013 San Antonio 21 21 31,9 44,6 48,2 80,0 4,14 1,52 1,05 1,10 11,10
2014 San Antonio 23 23 23,0 49,1 47,5 81,8 3,00 0,91 1,39 0,74 9,26
2015 San Antonio 7 7 29,1 34,4 30,0 66,7 3,14 2,14 1,00 1,00 8,29
2016 San Antonio 10 10 26,7 46,9 51,1 66,7 3,10 0,70 2,10 0,80 8,60
Total 79 73 24,9 44,4 44,0 75,6 3,23 1,16 1,14 0,84 8,84

Dernière mise à jour le 12 mai 2016

Saison régulière D-League[modifier | modifier le code]

Légende : gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Danny Green

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2009-2010 Érié 2 1 35,4 41,5 50,0 76,9 5,50 2,50 4,00 1,00 25,50
2010-2011 Reno 16 15 37,4 45,1 43,4 79,5 7,50 2,56 1,38 1,00 20,12
Austin 1 0 31,8 50,0 50,0 0,0 7,00 2,00 1,00 1,00 19,00
Total 19 16 36,9 44,8 44,9 79,1 7,26 2,53 1,63 1,00 20,63

Records personnels[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Danny Green, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[15] :

Danny Green novembre 2009.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 33 Suns de Phoenix 27 Heat de Miami
Paniers marqués 12 Suns de Phoenix 11 avril 2014 9 Heat de Miami
Trail Blazers de Portland
11 juin 2013
Paniers tentés 21 Trail Blazers de Portland 15 Heat de Miami 11 juin 2013
Paniers à 3 points réussis 8 @ Timberwolves du Minnesota 7 Heat de Miami
Thunder d'Oklahoma City
11 juin 2013
Paniers à 3 points tentés 13 Grizzlies de Memphis 10 Heat de Miami
Thunder d'Oklahoma City
11 juin 2013
21 mai 2014
Lancers francs réussis 9 Rockets de Houston 3 @ Jazz de l'Utah
Lancers francs tentés 10 Rockets de Houston 28 décembre 2014 4 @ Jazz de l'Utah 5 mai 2012
Rebonds offensifs 5 Trail Blazers de Portland 19 décembre 2014 4 @ Warriors de Golden State
Rebonds défensifs 12 @ Pacers de l'Indiana 9 Trail Blazers de Portland 14 mai 2014
Rebonds totaux 12 @ Pacers de l'Indiana 9 février 2015 9 Trail Blazers de Portland 14 mai 2014
Passes décisives 7 @ Clippers de Los Angeles 4 3 fois
Interceptions 5 3 fois 5 @ Heat de Miami
Contres 5 Grizzlies de Memphis 17 décembre 2014 5 @ Clippers de Los Angeles
Balles perdues 5 Kings de Sacramento 3 3 fois
Minutes jouées 52 Grizzlies de Memphis 17 décembre 2014 44 Warriors de Golden State

Palmarès[modifier | modifier le code]

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2009-2010 Cavaliers de Cleveland 457 588 $
2010-2011 Spurs de San Antonio 94 154 $
2011-2012 Spurs de San Antonio 854 389 $
2012-2013 Spurs de San Antonio 3 500 000 $
2013-2014 Spurs de San Antonio 3 762 500 $
2014-2015* Spurs de San Antonio 4 025 000 $
Total Gains 12 693 631 $
2015-2016 Spurs de San Antonio 10 000 000 $
2016-2017 Spurs de San Antonio 10 000 000 $
2017-2018 Spurs de San Antonio 10 000 000 $
2018-2019 Spurs de San Antonio 10 000 000 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Auclert, « Cleveland : Tarence Kinsey part ; Danny Green arrive », sur basketusa.com,‎
  2. Fabrice Auclert, « Spurs : Danny Green prolonge pour trois ans », sur basketusa.com,‎
  3. « Le 3-points victorieux de Danny Green face aux Lakers », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  4. Fabrice Auclert, « Record NBA pour Danny Green », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  5. Fabrice Auclert, « 3-points : les images du record de Danny Green », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  6. Dimitri Kucharczyk, « Danny Green : « Battre le record de Ray Allen est surréaliste pour moi » », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  7. Dimitri Kucharczyk, « Les 25 tirs à trois points de Danny Green durant ces Finales », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  8. Fabrice Auclert, « San Antonio : Danny Green absent un mois ! », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  9. Fabrice Auclert, « San Antonio Spurs : Danny Green veut changer de numéro », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  10. Fabrice Auclert, « La NBA accepte le changement de numéro de Danny Green », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  11. Jeremy Le Bescont, « San Antonio : Danny Green établit un record de franchise à 3-points », Basket USA,‎ (consulté le 14 avril 2015)
  12. Jeremy Le Bescont, « San Antonio : Danny Green prolongé pour 4 ans », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  13. Jeremy Le Bescont, « Danny Green opéré des yeux », Basket USA,‎ (consulté le 26 mai 2016)
  14. (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com,‎ (consulté le 17 juin 2014)
  15. a, b et c (en) « Danny Green : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 12 mai 2016)
  16. « Salaires moyens NBA 2014-15 », sur basketusa.com (consulté le 19 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :