DeJuan Blair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blair.
DeJuan Blair Portail du basket-ball
Blair pose.JPG
DeJuan Blair en décembre 2010
Fiche d’identité
Nom complet DeJuan Lamont Blair
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (27 ans)
Pittsburgh, Pennsylvanie
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 122 kg (268 lb)
Surnom Beast
Situation en club
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2007-2009 Panthers de Pittsburgh
Draft de la NBA
Année 2009
Position 37e
Franchise Spurs de San Antonio
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Mavericks de Dallas
Wizards de Washington
Wizards de Washington
7,8
8,3
9,5
5,4
6,4
1,9
2,1

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

DeJuan Lamont Blair est un joueur américain de basket-ball professionnel évoluant dans l'équipe des Suns de Phoenix. Il est né le à Pittsburgh en Pennsylvanie. Il joue au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Blair a grandi juste à côté du Pitt Campus de Pittsburgh. Alors qu'il évolue au lycée (High School), il intègre l'équipe USA Junior All-Star au cours d'une tournée en Europe. Il est même élu MVP (Most Valuable Player) lors d'un match contre la Russie espoir en marquant 25 points. Il est le fils de Greg Blair et Shari Saddler. Cameron Saddler, un joueur de football américain de Pittsburgh, est son cousin. Son surnom est Big Fella ou Fella.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

DeJuan Blair joue pendant deux saisons pour l'Université de Pittsburgh. Il est le premier joueur de son université à marquer 400 points et prendre 300 rebonds dès sa première année (freshman). En 2009, il participe avec son équipe au Final Four universitaire à Détroit.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Spurs de San Antonio (2009-2013)[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2009, lors de la Draft 2009 de la NBA, il est choisi par les Spurs de San Antonio à la 37e place, ceci à la surprise générale puisque les prévisions le donnaient drafté dès le premier tour mais ses problèmes de santé au genou ont retenu beaucoup d'équipes. Le 17 juillet, il signe un contrat de quatre ans avec les Spurs[1]. Pour son premier match en NBA, le 28 octobre, il réalise un double-double avec 14 points et 11 rebonds en 23 minutes contre les Hornets de La Nouvelle-Orléans, devenant le troisième rookie des Spurs, après David Robinson et Tim Duncan à réaliser un double-double pour son premier match avec l'équipe[2]. Le 13 janvier 2010, il termine la rencontre avec 28 points et 21 rebonds en 31 minutes contre le Thunder d'Oklahoma City, devenant le premier rookie NBA depuis Tim Duncan en 1997-98 à réaliser un match à au moins 20 points et 20 rebonds[3]. Lors du dernier match de la saison, le 14 avril 2010, il termine la rencontre avec 27 points, son record de la saison aux rebonds avec 23 prises, 4 passes décisives et 3 interceptions en 37 minutes contre les Mavericks de Dallas, devenant le premier rookie depuis Joe Smith en 1995-96 à réaliser deux matches à plus de 20 points et 20 rebonds sur la même saison. Blair participe aussi au T-Mobile Rookie Challenge à Dallas en 2010 avec l'équipe des rookies et marque 22 points et récupère 23 rebonds[4]. C'est l'arrière des Kings de Sacramento qui remportent le titre du MVP du match mais il le partage gracieusement avec Blair. À la fin de la saison 2009-10, Blair est nommé dans le second meilleur cinq des rookies et est le seul joueur des Spurs à avoir participé à l'ensemble des 82 matches de saison régulière. Il est titulaire à 23 reprises et a des moyennes de 7,8 points et 6,4 rebonds en 18,2 minutes par match. Il est le rookie qui termine avec le meilleur pourcentage de réussite aux tirs avec 55,6% et le deuxième meilleur rebondeur. Lors du premier tour des playoffs 2010, Blair aide les Spurs à battre les Mavericks de Dallas 4 à 2 mais les Spurs vont s'incliner au second tour 4 à 0 contre les Suns de Phoenix.

Blair participe aussi au T-Mobile Rookie Challenge 2011 pour la deuxième année consécutive mais dans l'équipe des sophomores[5]. En 2010-11, Blair dispute 81 rencontres dont 65 en étant titulaire et a des moyennes de 8,3 points, 7,0 rebonds, 1,17 interceptions et 1,0 passes décisives en 21,4 minutes par match. Il marque 10 points ou plus 28 fois dont deux matches à 20 points ou plus, et réalise 17 double-doubles dont 12 après le passage à l'année 2011.

En septembre 2011, Blair signe au BC Krasnye Krylya en Russie dans le NBA lockout 2011[6],[7]. Il est remercié par le club le mois suivant après avoir disputé six matches[8]. Il a joué trois matches dans la VTB League où il a des moyennes de 16 points et 6,7 rebonds par match, un match en PBL où il a marqué 14 points et pris 4 rebonds et deux matches de qualification EuroChallenge où il tourne à 8 points et 4 rebonds par match. Il retourne chez les Spurs en décembre 2011 pour la saison 2011-12 durant laquelle il a des moyennes de 9,5 points, 5,5 rebonds et 1,2 passes décisives en 64 matches.

L'arrivée de Boris Diaw et la progression de Tiago Splitter entraînent une diminution du temps de jeu de Blair, qui finit par perdre son poste de titulaire durant la saison 2012-13. Blair fait part de son mécontentement au fur et à mesure que la saison avançait et a fini par avoir un rôle mineur dans la rotation des Spurs. Les Spurs deviennent champions de la Conférence Ouest mais échouent en finale contre le Heat de Miami en sept matches.

Mavericks de Dallas (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le 7 août 2013, Blair signe un contrat d'un an avec les Mavericks de Dallas[9]. En 2013-14, il a des moyennes de 6,4 points, 4,7 rebonds et 15,6 minutes en 78 matches (dont 13 titularisations) avec un pourcentage de réussite de 53,4% (210 sur 393).

Wizards de Washington (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Le 16 juillet 2014, Blair est transféré aux Wizards de Washington contre les droits sur Emir Preldžič[10]. En 2014-15, Blair participe à 29 matches, son plus petit total sur une saison (son précédent était de 61) et n'est jamais titularisé sur la saison pour la première fois en six ans de carrière. Il n'apparaît pas dans les dix matches de playoffs des Wizards et n'est pas sur la liste des joueurs actifs pour la plupart de ces rencontres.

Le 18 février 2016, Blair est transféré, avec Kris Humphries et un premier tour de draft 2016 protégé, aux Suns de Phoenix en échange de Markieff Morris[11]. Quatre jours plus tard, il est laissé libre par les Suns[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2007-08 Pittsburgh 37 36 26,1 53,7 0,0 62,4 9,11 0,95 1,68 1,11 11,59
2008-09 Pittsburgh 35 35 27,2 59,3 0,0 60,5 12,34 1,20 1,54 0,97 15,71
Carrière 72 71 26,6 56,8 0,0 61,4 10,68 1,07 1,61 1,04 13,60

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2009–10 San Antonio 82 23 18,2 55,6 0,0 54,7 6,41 0,79 0,61 0,48 7,78
2010–11 San Antonio 81 65 21,4 50,1 0,0 65,7 6,98 0,95 1,17 0,52 8,32
2011–12 San Antonio 64 62 21,3 53,4 0,0 61,3 5,48 1,22 0,92 0,19 9,55
2012–13 San Antonio 61 16 14,0 52,4 0,0 62,9 3,77 0,74 0,61 0,16 5,38
2013–14 Dallas 78 13 15,6 53,4 0,0 63,6 4,72 0,90 0,77 0,27 6,37
2014–15 Washington 29 0 6,2 45,6 0,0 66,7 1,93 0,10 0,24 0,03 1,93
2015–16 Washington 29 0 7,5 41,2 0,0 38,5 1,97 0,38 0,28 0,07 2,10
Carrière 424 179 16,6 52,4 0,0 60,8 5,08 0,82 0,75 0,30 6,76

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2010 San Antonio 10 0 9,1 50,0 0,0 55,6 3,90 0,50 0,50 0,40 3,70
2011 San Antonio 4 0 12,6 33,3 0,0 60,0 3,25 0,50 0,00 0,25 4,25
2012 San Antonio 10 0 7,6 63,0 0,0 50,0 2,30 0,20 0,30 0,10 3,70
2013 San Antonio 12 0 6,4 61,8 0,0 55,6 2,00 0,58 0,42 0,08 3,92
2014 Dallas 6 0 13,4 59,3 0,0 61,5 6,17 0,17 2,00 0,00 6,67
Carrière 42 0 8,9 54,6 0,0 57,1 3,24 0,40 0,60 0,17 4,24

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de DeJuan Blair, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[13] :

DeJuan Blair en décembre 2010.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 28 3 fois 13 @ Lakers de Los Angeles
Paniers marqués 14 @ Raptors de Toronto 6 @ Lakers de Los Angeles 26 avril 2013
28 avril 2013
Paniers tentés 21 3 fois 10 Spurs de San Antonio
Paniers à 3 points réussis
Paniers à 3 points tentés 1 9 fois
Lancers francs réussis 7 Jazz de l'Utah
@ Hawks d'Atlanta

4 @ Mavericks de Dallas
Spurs de San Antonio

2 mai 2014
Lancers francs tentés 13 Jazz de l'Utah 31 décembre 2011 7 Spurs de San Antonio 2 mai 2014
Rebonds offensifs 10 @ Thunder d'Oklahoma City 5 4 fois
Rebonds défensifs 15 @ Mavericks de Dallas 9 Spurs de San Antonio 2 mai 2014
Rebonds totaux 23 @ Mavericks de Dallas 14 avril 2010 14 Spurs de San Antonio 2 mai 2014
Passes décisives 5 Warriors de Golden State
@ Heat de Miami

3 @ Lakers de Los Angeles 26 avril 2013
Interceptions 5 Lakers de Los Angeles 4 @ Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio

2 mai 2014
Contres 3 5 fois 1 7 fois
Balles perdues 6 Hawks d'Atlanta 2 Spurs de San Antonio
2 mai 2014
Minutes jouées 42 Knicks de New York 29 Spurs de San Antonio 2 mai 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2009-2010 Spurs 850 000 $
2010-2011 Spurs 918 000 $
2011-2012* Spurs 986 000 $
2012-2013 Spurs 1 054 000 $
2013-2014 Mavericks 947 907 $
2014-2015 Wizards 2 000 000 $
Total Gains 6 755 907 $
2015-2016 Suns 2 000 000 $
2016-2017 Suns 2 000 000 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benjamin Adler, « DeJuan Blair signe et confirme », sur basketusa.com,‎
  2. Fabrice Auclert, « DeJuan Blair débute par un double double », sur basketusa.com,‎
  3. « L’ouragan DeJuan Blair s’abat sur le Thunder », sur basketusa.com,‎
  4. Jonathan Demay, « Rookie Challenge : les sophomores dominés par le duo Evans-Blair », sur basketusa.com,‎
  5. Fabrice Auclert, « Les rosters du Rookie Challenge », sur basketusa.com,‎
  6. « DeJuan Blair à Samara », sur bebasket.fr,‎
  7. Fabrice Auclert, « DeJuan Blair file à Samara », sur basketusa.com,‎
  8. « DeJuan Blair et Samara c'est fini », sur bebasket.fr,‎
  9. Dimitri Kucharczyk, « DeJuan Blair rejoint les Mavericks », sur basketusa.com,‎
  10. Dimitri Kucharczyk, « DeJuan Blair confirme qu’il jouera pour les Wizards l’an prochain », sur basketusa.com,‎
  11. Dimitri Kucharczyk, « Markieff Morris rejoint les Wizards ! », sur basketusa.com,‎
  12. N. S., « DeJuan Blair n'aura pas fait long feu aux Suns », sur basketsession.com,‎
  13. (en) « DeJuan Blair : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 28 avril 2014)
  14. Fabrice Auclert, « Le salaire moyen d’un joueur NBA est de 5.15 millions de dollars », sur basketusa.com (consulté le 23 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :