Fethi Haddaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fethi Haddaoui
فتحي الهداوي
Description de cette image, également commentée ci-après

Fethi Haddaoui en couverture de Tunivisions, en octobre 2013

Naissance (53 ans)
Tunis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Profession Acteur
Films notables Les Sabots en or
Halfaouine, l'enfant des terrasses
Séries notables Sayd Errim
Omar
Naouret El Hawa

Fethi Haddaoui (فتحي الهداوي), né le à Tunis, est un acteur tunisien.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence le théâtre au lycée Ibn-Charaf, sous la direction de son professeur Hamadi Mezzi, avec des pièces classiques[1]. Il intègre ensuite le théâtre amateur et s'inscrit à l'Institut supérieur des arts dramatiques de Tunis où il réussit à obtenir un diplôme en 1986[1].

Il est nommé le comme président du Festival international d'Hammamet et occupe cette fonction jusqu'au .

En 2013, Fethi Haddaoui reçoit le prix du meilleur acteur et le prix de la star ramadanesque aux Romdhane Awards, attribués par Mosaïque FM[2].

Il reçoit le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Naouret El Hawa aux Romdhane Awards 2014[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Sauve qui peut de Fethi Doghri
  • 2013 : N'importe quoi d'Ismahane Lahmar
  • 2013 : Yed Ellouh de Kaouther Ben Hania

Télévision[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2014-2015 : spots publicitaires pour la marque tunisienne d'harissa et de concentré de tomates Sicam

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Journées cinématographiques de Carthage 2000 : meilleur second rôle masculin pour son rôle dans le film No Man's Love de Nidhal Chatta[4]
  • Journées cinématographiques de Carthage 2004 : meilleur second rôle masculin pour son rôle dans le film Noce d'été de Mokhtar Ladjimi[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fethi Heddaoui », sur africultures.com (consulté le 10 juillet 2015)
  2. « Romdhane Awards : Et les gagnants sont... », sur mosaiquefm.net,‎ (consulté le 18 juillet 2015)
  3. « Romdhane Awards : And the winners are... », sur mosaiquefm.net,‎ (consulté le 18 juillet 2015)
  4. a et b « Fathi Haddaoui », sur cinematunisien.com (consulté le 10 juillet 2015)