Jalila Baccar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jalila Baccar
جليلة بكار
Naissance (64 ans)
Tunis, Tunisie
Nationalité tunisienne
Profession Actrice
Dramaturge
Films notables Fatma 75
Junun

Jalila Baccar (جليلة بكار), née le 23 novembre 1952 à Tunis, est une dramaturge et actrice tunisienne pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle suit des études de lettres française à l'École supérieure de Tunis. Dès lors, elle accompagne son mari Fadhel Jaïbi[1] dans toutes ses créations autant au théâtre qu'au cinéma.

En 1973, elle rejoint le théâtre du Sud à Gafsa. Elle est cofondatrice de la première compagnie privée du pays, le Nouveau Théâtre de Tunis, en 1976 et de la compagnie Familia Productions, aux côtés de Jaïbi, en 1993.

En 2003, elle décroche le Prix SACD de la Francophonie pour Araberlin[2].

En 2014, Baccar et Jaïbi parrainent la 76e promotion de l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiara Lusetti, « Plurilinguisme et échange enrichissant dans les deux versions - arabe et française - de Junun de Jalila Baccar », Revue électronique d’études françaises, série II, no 7,‎ , p. 152-164 (lire en ligne)
  2. « Jalila Baccar », sur editionstheatrales.fr, (consulté le 5 avril 2017)
  3. « Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi parrainent la 76e promotion de l’Ensatt-Lyon », sur kapitalis.com, (consulté le 5 avril 2017)
  4. « Civilisées (1998) Randa Chahal Sabbag », sur cinema.encyclopedie.films.bifi.fr (consulté le 28 octobre 2016)