Fadhel Jaïbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fadhel Jaïbi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Films notables

Fadhel Jaïbi (arabe : الفاضل الجعايبي), né le 10 décembre 1945 à l'Ariana, est un metteur en scène et réalisateur tunisien. Il est une figure du théâtre arabe contemporain.

 Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études théâtrales en France entre 1967 et 1972, il occupe les fonctions de directeur du Conservatoire national d'art dramatique de 1974 à 1978 et fonde avec Jalila Baccar, Fadhel Jaziri et Habib Masrouki la première compagnie privée tunisienne, le Nouveau Théâtre, en 1976 et la compagnie Familia Productions en 1993[1].

Membre de l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts[2], il est nommé le 8 juillet 2014 à la tête du Théâtre national tunisien[3].

Auteur de plusieurs scénarios et directeur de plusieurs stages de formation à Tunis et à l’étranger, il qualifie son théâtre d’élitaire pour tous[4]. Il compte à son actif plus d'une vingtaine de pièces de théâtre, dont Corps otages, et quatre films, dont Junun[1].

En 2002, il est invité par le Festival d'Avignon en tant que premier créateur arabe en 56 ans de festival[5]. En septembre, il est invité par le Festspiele de Berlin où il crée la pièce Araberlin avec des acteurs allemands sur l'après 11 septembre 2001[6]. En 2013, il crée Tsunami, qui interroge le déchaînement d’angoisses qui traverse la société tunisienne post-révolutionnaire[7]. En 2014, il parraine la 76e promotion de l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon[8]. En 2015, il crée Violence(s), premier volet d'une trilogie qui pose un regard critique sur les faux espoirs suscités par la révolution tunisienne[9]. En 2017, il crée Peur(s), second volet de la trilogie, où il pose un regard sans concession sur ce qu’il est advenu des espoirs des Tunisiens suite aux événements politiques de 2011[10].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Fadhel Jaïbi, un théâtre en liberté, film documentaire de Mahmoud Ben Mahmoud, Alif Productions, Paris, 2003

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fadhel Jaïbi », sur franceculture.fr (consulté le 22 septembre 2016)
  2. « Hichem Djaït forme le nouveau conseil scientifique de Beit al-Hikma », sur leaders.com.tn, (consulté le 7 janvier 2016)
  3. « Fadhel Jaïbi : nouveau directeur du Théâtre National », sur tekiano.com, (consulté le 11 octobre 2017)
  4. « Fadhel Jaïbi », sur theatre-chaillot.fr (consulté le 2 juillet 2016)
  5. « Le festival d'Avignon 2002 s'annonce bien », sur liberation.fr, (consulté le 21 mars 2012)
  6. « Fadhel Jaïbi », Biographie des formateurs,‎ (lire en ligne)
  7. Séverine Kodjo-Grandvaux, « Sur la scène nationale, une Tunisie post-révolutionnaire travaillée par la paranoïa », sur lemonde.fr, (consulté le 12 octobre 2017)
  8. « Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi parrainent la 76e promotion de l’Ensatt-Lyon », sur kapitalis.com, (consulté le 11 octobre 2017)
  9. « Violence(s) de Jalila Baccar et Fadhel Jaibi », sur sceneweb.fr, (consulté le 12 octobre 2017)
  10. « Peur(s) », sur theatre-union.fr (consulté le 11 octobre 2017)
  11. « Arab », sur cinematunisien.com (consulté le 22 août 2016)
  12. « Palmarès du Festival Vues d'Afrique 2008 de Montréal », sur patwhite.com, (consulté le 25 août 2016)
  13. « Décoration », sur archive.jawharafm.net, (consulté le 11 octobre 2017)
  14. « Fadhel Jaibi reçoit la mention spéciale du Prix Europe pour le Théâtre 2017 », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 11 octobre 2017)
  15. « Le couple de théâtre Fadhel Jaïbi/Jalila Baccar se distingue à l'international », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 12 octobre 2017)
  16. « Yahia Yaïch, quand le théâtre rêve avant l'heure de la chute de Ben Ali », sur france24.com, (consulté le 25 août 2016)
  17. « Tsunami : nouvelle pièce de théâtre de Fadhel Jaïbi », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 10 octobre 2017)
  18. « Violence(s), le mystère du passage à l’acte théâtral », sur nawaat.org, (consulté le 22 novembre 2016)
  19. « Peur(s) : nouvelle création de Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi », sur kapitalis.com, (consulté le 11 octobre 2017)