Teatro Argentina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Teatro Argentina
Description de l'image S_Eustachio_-_teatro_Argentina_1010120.JPG.
Type Salle en fer à cheval avec cinq étages de loges et un paradis
Lieu Rome Drapeau de l'Italie Italie
Coordonnées 41° 53′ 44″ nord, 12° 28′ 34″ est
Architecte(s) Gerolamo Theodoli
Inauguration
Site web www.teatrodiroma.net

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Teatro Argentina

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Teatro Argentina

Le Teatro Argentina est un opéra du XVIIIe siècle donnant sur l'aire de Largo di Torre Argentina à Rome. C'est l'un des principaux théâtres de la ville et le siège de la fondation Teatro di Roma.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Teatro Argentina, l'un des plus anciens théâtres de la ville fut inauguré le avec la représentation de l'opéra Berenice du compositeur Domenico Sarro. En 1730 la famille Cesarini entreprit la construction du théâtre à partir de la réhabilitation de leur hôtel particulier et de sa tour (la Casa del Burcardo) : une partie de l'édifice secondaire fut démolie pour faire place à la scène pendant que la tour et d'autres pièces de l'hôtel furent affectées aux espaces de service du théâtre et aux loges des artistes.

À l'exclusion des murs et des escaliers en pierre, le théâtre était à l'origine entièrement en bois. La salle fut conçue en forme de fer à cheval afin de répondre au mieux aux nécessités acoustiques et visuelles. Le parterre, recouvert d'un plancher de bois, était complété par quarante rangées de bancs et cent quatre-vingt six loges étaient disposées sur six étages. Selon les témoignages rapportés par les visiteurs étrangers au XVIIIe siècle, le Teatro Argentina était le plus important des théâtres romains. La façade actuelle ne fut construite par l'architecte P. Holl qu'en 1826.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le Teatro Argentina est célèbre pour avoir accueilli la première représentation du Barbiere di Siviglia de Gioachino Rossini le . Si la première se révéla être un fiasco, les représentations suivantes ouvriront la voie au succès que connaît toujours cet opéra. La salle vit également la création de deux œuvres de Giuseppe Verdi, I due Foscari in 1844 et La battaglia di Legnano en 1849. Certains opéras de Saverio Mercadante virent également le jour à l'Argentina.

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Entre 1919 et 1944, bien que les spectacles lyriques aient été plus nombreux que les représentations dramatiques, le théâtre vit la création d'œuvres de Pirandello, Ibsen et Gorki. Lors de l'hiver 1944-1945, une série d'opéras fut présentée en l'honneur des troupes anglo-américaines. En 1994, le Teatro Argentina devient le siège de la compagnie du Teatro Stabile dirigée par Mario Martone.

Il offre une variété de programmes dont certains sont des productions importantes avec aujourd'hui une prédominance des pièces de théâtres sur les concerts ou les opéras. Le Museo Storico del Teatro organise des visites guidées et autorise la consultation d'un vaste fonds d'archives photographiques et documentaire.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :