Fabella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fabella est un os sésamoïde situé au niveau du genou dans le tendon du chef latéral du muscle gastrocnémien, en arrière du condyle fémoral latéral avec lequel elle s'articule.

Le terme « fabella » est d'origine latine et signifie « petit haricot »[1],[2].

Epidémiologie[modifier | modifier le code]

Considérée comme une variante de l'anatomie normale, la fabella est présente chez près de 30 % des individus européens[3],[1]. Des prévalences voisines de 60 % seraient retrouvées dans la population asiatique[3]. Lorsqu'elle est présente, la fabella est plus fréquemment bilatérale qu'unilatérale[3].

Anatomie[modifier | modifier le code]

Radiographie de profil du genou montrant la fabella en arrière du plan des condyles fémoraux.

La fabella est située dans le tendon du chef latéral du muscle gastrocnémien et apparaît entourée sur son versant antérieur comme postérieur par les fibres tendineuses sur les études histologiques[3]. Elle est reliée dans la plupart des cas à la tête de la fibula par un ligament fabello-fibulaire[3]. Sa taille est variable, comprise entre 4 et 13 mm[3].

Pathologie[modifier | modifier le code]

Asymptomatique dans la grande majorité des cas, la fabella peut être associée à une douleur de la face postérieure du genou[2]. Des cas de fracture de la fabella ont été rapportés dans la littérature avec une symptomatologie douloureuse [4]. Il ne faut toutefois pas confondre une fracture de la fabella avec la présence constitutionnelle d'une fabella bipartite voire tripartite.

Le déplacement de la fabella sur un cliché radiographique est un signe en faveur d'un épanchement intra-articulaire de grande abondance[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fabella », sur Radiopaedia (consulté le 2 septembre 2017)
  2. a et b Steven D. Waldman, Fabella Syndrome (DOI 10.1016/b978-1-4557-0999-1.00108-8, lire en ligne), p. 315–317
  3. a, b, c, d, e et f Nicole Helene Hauser, Sebastian Hoechel, Mireille Toranelli et Joerg Klaws, « Functional and Structural Details about the Fabella: What the Important Stabilizer Looks Like in the Central European Population », BioMed Research International, vol. 2015,‎ (ISSN 2314-6133, PMID 26413516, PMCID PMC4564579, DOI 10.1155/2015/343728, lire en ligne)
  4. Gregory M. Heideman, Keith E. Baynes, Alan P. Mautz et Melissa S. DuBois, « Fabella fracture with CT imaging: a case report », Emergency Radiology, vol. 18, no 4,‎ , p. 357–361 (ISSN 1438-1435, PMID 21305331, DOI 10.1007/s10140-011-0941-z, lire en ligne)
  5. A. C. Friedman et T. P. Naidich, « The fabella sign: fabella displacement in synovial effusion and popliteal fossa masses. Normal and abnormal fabello-femoral and fabello-tibial distances », Radiology, vol. 127, no 1,‎ , p. 113–121 (ISSN 0033-8419, PMID 635171, DOI 10.1148/127.1.113, lire en ligne)