Os occipital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Os occipital
Détails
Articulation
Élément de
Éléments constitutifs
Identifiants
Nom latin
Os occipitaleVoir et modifier les données sur Wikidata
MeSH
D009777Voir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A02.1.04.001Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
552Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
52735Voir et modifier les données sur Wikidata
Vue interne d'un occipital humain.
Vue externe d'un occipital humain.
Foramen magnum.

L'os occipital est un os en forme de losange, taillé dans un segment de sphère, et formant la majeur partie du pôle de l'ovoïde crânienne. Il est percé d'un orifice, le foramen magnum, plus large en arrière qu'en avant et destiné au passage de l'axe cérébro-spinal, de ses enveloppes et de vaisseaux. Situé à l'arrière du crâne, il s'articule avec les os pariétaux, les os temporaux, l'os sphénoïde et l'os atlas.

Il se compose :

Face externe[modifier | modifier le code]

On décrit sur la face externe :

Face interne[modifier | modifier le code]

On décrit sur la face interne :

Ces sillons délimitent deux fosses cérébelleuses et deux fosses cérébrales.

Bords[modifier | modifier le code]

Les bords de l'occipital sont latéraux, et divisés par les angles latéraux en bords antéro-externe et supéro-externe. Il faut y ajouter un bord antérieur. En effet, l'angle antérieur de l'occipital est large et épais; c'est même plus qu'un bord, c'est une véritable face antérieure, qui est soudée à la même face postérieure du corps du sphénoïde.

Le bord antéro-externe comprend trois tiers : le tiers antérieur, rugueux, s'unit à la pyramide rocheuse du temporal. La face endocrânienne de la suture de ces os est creusée d'une gouttière pétro-occipitale. Le tiers postérieur est rugueux également et s'articule avec le mastoïde. Le tiers moyen enfin est libre et par sa jonction avec une portion semblable de la pyramide pétreuse forme le trou déchiré postérieur. A l’extrémité postérieure du foramen magnum, le bord de l'occipital se relève par l'apophyse jugulaire. Elle est contournée par la gouttière à concavité externe qu'y présente la face endocrânienne : cette gouttière aboutit en avant, en s'excavant, au trou déchiré postérieur. Quant à ce foramen, deux épines jugulaires, l'une de l'occipital, l'autre de la pyramide pétreuse, unies par un trousseau fibreux, le subdivisent en deux compartiments antérieur et postérieur.

Le bord supéro-externe s'unit par une suture épaisse et très dentée au pariétal.

Contenu et rapport de l'os occipital[modifier | modifier le code]

L'os occipital s'articule avec les deux os pariétaux et l'écaille des deux os temporaux pour fermer la boîte crânienne en arrière.

Il repose par ses condyles sur la vertèbre atlas, qui est la première vertèbre de la colonne vertébrale. C'est par lui que le crâne repose sur le rachis.

L'os occipital ferme la base du crâne en arrière avec la lame quadrilatère de l'os sphénoïde et le rocher de l'os temporal. Entre ces trois os se forme une échancrure, le foramen jugulaire (ou trou postérieur déchiré).

La moelle allongée traverse l'os occipital par le foramen magnum, qui est l'orifice de communication entre le canal vertébral et la boîte crânienne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :