European Data Relay Satellite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'European Data Relay Satellite (Satellite relais de données européen) ou EDRS est un projet de constellation de satellites de télécommunications placés en orbite géostationnaire développé par l'Agence spatiale européenne et dont le rôle est d'assurer le relais entre les satellites en orbite basse et les stations terrestres. Les satellites peuvent ainsi en permanence transmettre leurs données aux stations au sol via les satellites EDRS sans avoir à attendre de survoler celles-ci. Ce projet fait partie du programme ARTES (composant ARTES 7) consacré à la recherche dans le domaine des télécommunications spatiales de l'Agence spatiale européenne. Deux satellites portant une charge utile EDRS doivent être déployés sur la période 2014-2016 et un troisième doit venir compléter la couverture plus tard[1].

L'EDRS doit jouer un rôle analogue à celui du réseau de satellites TDRS développé par la NASA pour permettre à la navette spatiale américaine d'être constamment en contact avec les stations au sol. L'EDRS doit prendre la suite du satellite relais expérimental Artemis également développé par l'Agence spatiale européenne mais qui n'assure une couverture que sur une partie limitée du globe terrestre. Les principaux utilisateurs d'Artemis aujourd'hui sont Envisat, les infrastructures orbitales européennes liées à la station spatiale internationale (ATV et Columbus), le satellite ADEOS 2 développé en coopération avec le Japon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]