Erih Koš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant un écrivain image illustrant serbe
Cet article est une ébauche concernant un écrivain serbe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Erih Koš
Naissance
Sarajevo Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (à 97 ans)
Belgrade Drapeau de la Serbie Serbie
Activité principale
Distinctions
Prix NIN (1967)
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

  • Mreže (1967)

Compléments

Erih Koš (en serbe cyrillique : Ерих Кош ; né le à Sarajevo et mort le à Belgrade), est un écrivain, un essayiste et un traducteur serbe de Bosnie-Herzégovine. Il a été membre de l'Académie serbe des sciences et des arts[1].

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Erih Koš commence par étudier le droit à Université de Belgrade et, à partir de 1935, il exerce en tant qu’avocat.

En 1938, il adhère au parti communiste.

En 1941, il participe à la résistance.

Après la Seconde Guerre mondiale, il a occupé différents postes politiques et culturels dans les gouvernements de la Yougoslavie communiste.

De 1964 à 1969, il a été le secrétaire général de la "Ligue Yougoslave pour la paix".

Erih Koš vit actuellement au Monténégro.

Erih Koš est principalement l’auteur de romans et de récits qui traitent de la Résistance et des problèmes de la société yougoslave.

Dans le domaine français, Erih Koš est un spécialiste de Voltaire, de Flaubert et de Paul-Louis Courier. Mais il a aussi traduit en serbe Goethe et Chamisso.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • U vatri, récits, 1947
  • Trichloroethylene hronike, récits, 1949
  • Zapisi o mladim ljudima, 1950
  • Vreme, récits, 1952
  • Cudnovata povest o Kitu Velikom takode zvanom Veliki Mak, roman, 1956
  • Kao vuci, récits, 1958
  • Sneg i LED, roman, 1961
  • Novosadski pokolj, roman, 1961
  • Vrapci Van Pea, roman, 1962
  • Prvo lice jednine, récits, 1963
  • Imena, roman, 1964
  • Taj prokleti zanat spisateljski, essais, 1965
  • Mreže, roman, 1967
  • Monténégro, 1967
  • Satire, 1968
  • Mešano društvo, récits, 1969
  • Zašto there ne, 1971
  • Cvece i bodlje, récits, 1972
  • Well autobuskoj stanici, récits, 1974
  • U potrazi za Mesijom, 2 Bde., roman 1978
  • Bosanske price, récits, 1984
  • Satira i satiricari, essais, 1985
  • Šamforova smrt, roman, 1986
  • Pisac govora, 1989
  • Uzgredne zabeleške, Aphorismes 1990
  • Miševi, roman, 1991
  • Dosije Hrabak, roman, 1991

Ouvrage disponible en français[modifier | modifier le code]

  • Les Souris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Erih Koš », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 16 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]