Emily Watson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Watson.
Emily Watson
Description de cette image, également commentée ci-après

Emily Watson en 2013.

Nom de naissance Emily Margaret Watson
Naissance (50 ans)
Islington, Londres, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Profession Actrice
Films notables Breaking the Waves
Gosford Park
Dragon rouge
Punch-Drunk Love

Emily Watson est une actrice britannique, née le 14 janvier 1967 à Islington, Londres. Emily Watson est devenue célèbre dès sa remarquable interprétation de Bess dans son premier film, Breaking the Waves du réalisateur danois Lars von Trier. Elle a remporté de nombreuses récompenses au cours de sa carrière, que ce soit au théâtre, au cinéma ou à la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans le district londonien d'Islington, Emily Watson est la fille de Richard Watson, architecte, et Katharine (Venables), professeur d'anglais à la St David's Girls' School, école dans l'Ouest de Londres[1]. Après avoir suivi l'enseignement de la St James Independent Schools (en) et trois années d'études de littérature anglaise à l'université de Bristol à l'issue desquelles elle obtient son baccalauréat universitaire ès lettres, elle tente d'intégrer une école d'art dramatique sans succès, mais est acceptée trois ans plus tard au Drama Studio London (en), ce qui lui permet de jouer des petits rôles au théâtre. C'est durant une représentation de la pièce The Children's hour (en) en 1994 que le cinéaste danois Lars von Trier repère cette actrice encore inconnue et lui offre[2] le rôle principal de Breaking the Waves en 1996[3]. Ce premier rôle sur grand écran lui vaut d'être nominée en 1997 pour l'Oscar de la meilleure actrice, ce qui lui permet de décrocher de nombreux rôles au cinéma.

Emily Watson se marie en 1995 avec l'acteur Jack Waters qu'elle a rencontré à la Royal Shakespeare Company et avec qui elle a une fille, Juliet, née en novembre 2005 et un fils né en février 2009[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 1994 : A Summer Day's Dream (téléfilm) : Rosalie
  • 1997 : The Mill on the Floss (téléfilm) : Maggie Tulliver
  • 2008 : L'Enfant du secret (The Memory Keeper's Daughter) (téléfilm) : Caroline Gil
  • 2012 : Appropriate Adult (série, 2 épisodes) : Janet Leach
  • 2013 : Le Mari de la ministre (The Policitian's Husband) (mini série, 3 épisodes) : Freya Hoynes
  • 2017 : Genius (série documentaire) : Elsa Einstein
Emily Watson en 2007 à la cérémonie des British Academy Film Awards.

Doublage[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Le monde fabuleux de Gaya (Back to Gaya) : Alanta
  • 2005 : Les Noces funèbres (Corpse Bride) : Victoria Everglot
  • 2007 : A-Z (court-métrage, voix)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Doublage francophone[modifier | modifier le code]

En France, Emily Watson est régulièrement doublée par Isabelle Gardien[5].

Au Québec, Lisette Dufour est sa voix québécoise régulière[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Elaine Lipworth, « Emily Watson: My family values », sur theguardian.com, .
  2. Elle remplace en fait l'actrice l'actrice Helena Bonham Carter qui avait initialement accepté le projet puis a refusé, au dernier moment, de jouer le rôle « à cause de l'histoire qui mêle curieusement, si l'on peut dire, le sacré et le profane ». Cf. Roberto Lasagna, Lars von Trier, Gremese Editore, , p. 27.
  3. (en) Maxine Block, Anna Herthe Rothe, Marjorie Dent Candee, Charles Moritz, Current Biography Yearbook, W. Wilson Co, , p. 564.
  4. (en) Anna Tyzack, « My perfect weekend: Emily Watson », sur telegraph.co.uk, .
  5. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublés Emily Watson en France », sur RS Doublage (consulté le 25 février 2015)
  6. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublés Emily Watson au Québec », sur RS Doublage (consulté le 25 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :