Sous influence (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Sous influence.
Sous influence

Type de série mini-série
Titre original Apple Tree Yard
Genre thriller
drame
Création Louise Doughty (en)
Production Chris Carey
Acteurs principaux Emily Watson
Ben Chaplin
Musique Halfdan E
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine BBC One
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 4
Durée 60 minutes
Diff. originale
Site web http://www.bbc.co.uk/programmes/b08cbc9p

Sous influence (Apple Tree Yard) est une mini-série britannique réalisée par Jessica Hobbs sur un scénario d'Amanda Coe, thriller adapté du roman Portrait d’une femme sous influence de Louise Doughty (en)[1]. Les quatre épisodes de la série ont été commandés en 2016 et diffusés sur BBC One à partir du [2].

En France, elle a été diffusée sur Arte le [3]. Elle reste inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un après-midi d'été, à Londres, après une présentation à la Chambre des communes, Yvonne Carmichael, chercheuse en génétique dans un institut réputé, rencontre Mark, un homme mystérieux qu'elle suppose travailler pour les services secrets et qui commence à la séduire en lui faisant visiter la chapelle de la Chambre des communes. Ils ont rapidement une relation sexuelle dans un ancien placard à balais, apparemment sans lendemain. Cependant Yvonne ne peut résister à l'envie de le retrouver. Ils se rencontrent alors régulièrement. Une nuit, après une rencontre avec Mark dans Apple Tree Yard, une ruelle déserte, Yvonne assiste au départ en retraite d'un de ses collègues. Un ami de longue date, George lui révèle qu'il entretient en secret des sentiments pour elle depuis un certain temps. Quand elle refuse ses avances, il la viole très brutalement et l'abandonne.

Fortement traumatisée, renonçant à porter plainte, Yvonne n'en parle pas à son mari, Gary, mais prend un congé maladie. Elle se confie à Mark qui n'hésite pas à la prendre en charge et à la conseiller mais cesse d'avoir une liaison sentimentale avec lui. Elle finit par démissionner de son travail pour tenter de reconstruire sa vie. Cependant, quand elle découvre que Gary a une liaison avec sa stagiaire, elle décide de renouer sentimentalement avec Mark.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Concernant la scène de viol, la réalisatrice Jessica Hobbs affirme : « Je voulais que l’on ressente viscéralement l’atroce expérience que vit le personnage, en épousant son point de vue chaotique (les images se brouillent, les sons se mêlent). Il était de mon devoir de retranscrire cela à l’écran, de la manière la plus véridique possible, sans détail sordide ni gratuit[4]. » Pour l'actrice Emily Watson, « ce fut une journée incroyablement difficile pour tous. Nous voulions être très spontanés, très réels. Les personnes qui nous avaient parlé de leur viol l'avait décrit comme une expérience hors du corps : nous avons essayé de refléter cela. »[5]

Cependant, la scène de viol a été fortement critiquée par plusieurs associations d'aide aux victimes. Un porte-parole de la série a commenté : « La scène de viol est une partie intégrante du personnage principal de l'histoire, fidèle au texte du roman best-seller. Le drame continue de soulever d'importantes questions complexes sur les conséquences de la violence sexuelle, l'exploration de l'émotionnel et ses conséquences psychologiques »[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Five things to know about Apple Tree Yard », Evening Standard,
  2. (en) Louise Doughty, « Apple Tree Yard - Louise Doughty », sur http://louisedoughty.com (consulté le 19 mars 2018)
  3. Renaud Machart, « TV - Sous influence : passion ardente et retour de flamme », sur Le Monde.fr, (consulté le 19 mars 2018)
  4. Émilie Gavoille et Sébastien Mauge, « “Sous influence” sur Arte : une femme mise à l’index », Télérama.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  5. (en) Alice Vincent, « Emily Watson felt 'traumatised' by Apple Tree Yard rape scene », sur The Telegraph, (consulté le 19 mars 2018)
  6. (en) Lucy Jones, « Viewers hit out at Beeb drama Apple Tree Yard after graphic rape scene », sur The Sun, (consulté le 19 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]