Cheval de guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le roman de Michael Morpurgo. Pour l'adaptation en film, voir Cheval de guerre (film). Pour un article historique sur le sujet, voir Rôle du cheval dans la guerre.

Cheval de guerre
Auteur Michael Morpurgo
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Genre Roman jeunesse
Version originale
Langue Anglais
Titre War horse
Lieu de parution Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date de parution 1982
Version française
Traducteur André Dupuis
Éditeur Folio Junior
Lieu de parution Drapeau de la France France
Nombre de pages 207
ISBN 978-2-07-061947-4

Cheval de guerre est un roman écrit par Michael Morpurgo, racontant l'histoire d'un cheval de ferme nommé Joey, qui devient cheval de guerre en 1914 lors de la première Guerre mondiale, après avoir été acheté par l'armée britannique.

Genèse[modifier | modifier le code]

L'auteur a tiré l'idée de son roman de récits de guerre entendus de la bouche d'ex-soldats de son village du Devon.

Résumé[modifier | modifier le code]

Chapitre 1

Durant une vente aux enchères, Joey, encore un poulain de six mois attaché à sa mère, fut séparé d'elle. En effet, sa mère fut vendue seule. Quelques instants plus tard, il fut également vendu et son nouveau propriétaire le ramena avec beaucoup de difficultés jusqu'à son écurie. Il fit dès son arrivée la rencontre de Zoey, une vieille jument assez sympathique. Joey était délaissé par son propriétaire, qui ne le nourrissait pas et ne lui donnait pas à boire. Ensuite, il rencontra Albert, le fils de son propriétaire, qui commença tout de suite à s'en occuper. Albert, enthousiasmé par Joey, éprouva un sentiment profond pour lui et une grande amitié prit naissance entre eux deux.

Chapitre 2

Joey grandit avec Albert. Joey se sentait souvent seul quand Zoey était absente, sauf lorsque Albert venait lui rendre visite. Un soir, le poulain donna un coup de sabot au père d'Albert, qui cria, fou de rage, à son fils que, s'il n'arrivait pas à le faire labourer, il le revendrait.

Chapitre 3

Albert commence à monter Joey mais le cheval coûte trop cher. Cela crée des disputes entre Albert et son père qui est en gros manque d'argent. Un soir, une grosse intempérie ravage toutes ses cultures que Joey avait labourées.

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]