Dota 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis DotA 2)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dota (homonymie).

Dota 2
Image illustrative de l'article Dota 2

Éditeur Valve Corporation
Développeur Valve Corporation
Distributeur
Concepteur IceFrog
Musique Jason Hayes
Tim Larkin

Début du projet 2009
Date de sortie Microsoft Windows


OS X & Linux
Version 7.19d ()
Genre Arène de bataille en ligne multijoueur
Mode de jeu Multijoueur en ligne
Plate-forme Linux
OS X
Windows
Média Distribution numérique (via Steam)
Langue Multilingue
Contrôle Clavier, souris

Moteur Source, Source 2

Dota 2 est un jeu vidéo de type arène de bataille en ligne multijoueur développé et édité par Valve Corporation avec l'aide de certains des créateurs du jeu d'origine : Defense of the Ancients, un mod de carte personnalisée pour le jeu de stratégie en temps réel Warcraft III: Reign of Chaos et son extension Warcraft III: The Frozen Throne. Le jeu est sorti en juillet 2013 sur Microsoft Windows, OS X et Linux mettant fin à une phase bêta commencée en 2011, il est disponible exclusivement sur la plateforme de jeu en ligne Steam.

Dota 2 se joue en matchs indépendants opposant deux équipes de cinq joueurs, chacune possédant une base située en coin de carte contenant un bâtiment appelé l'« Ancient », dont la destruction mène à la victoire de l'équipe ennemie. Chaque joueur contrôle un « Héros » et est amené à accumuler de l’expérience, gagner de l'or, s'équiper d'objets et combattre l'équipe ennemie pour parvenir à la victoire.

Le développement de Dota 2 commence en 2009 lorsque Valve embauche IceFrog, programmeur principal de Defense of the Ancients. Le jeu reçoit de très bonnes critiques à sa sortie dues à son système de jeu gratifiant, sa production de qualité et sa fidélité au mod originel. Il fut néanmoins critiqué pour sa courbe d'apprentissage raide et sa communauté peu accueillante. Dota 2 a longtemps été le jeu le plus joué sur Steam, avec des pics quotidiens de plus de 900 000 joueurs connectés en même temps[1], ainsi que plus de 13 000 000 de joueurs mensuels[2].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dota 2 reprend les personnages et factions du mod originel Defense of the Ancients ainsi que les mécanismes généraux du jeu. Comme la majorité des arènes de bataille en ligne multijoueur, Dota 2 se joue dans un environnement en trois dimensions, présenté depuis un point de vue en plongée, chaque match se jouant sur la même carte de jeu. Deux équipes, le Radiant et le Dire, composées de 5 joueurs, chacun contrôlant un héros, s'y opposent dans l'objectif final de détruire la structure majeure de la base ennemie, appelée l'« Ancient ».

Carte de jeu[modifier | modifier le code]

La carte est constituée de deux parties séparées par une rivière, la partie inférieure gauche étant détenue par le Radiant, la partie supérieure droite par le Dire. Chacune des équipes détient une base à partir de laquelle divergent trois voies (ou lanes) structurant la carte.

Chacune de ces lanes est défendue par trois tours qu'il est nécessaire de détruire afin d'accéder à la base ennemie et à l'Ancient dont la destruction constitue l'objectif final du jeu. Celui-ci est défendu par une dernière paire de tours ; elles doivent toutes les deux être détruites pour pouvoir attaquer l'Ancient, et il faut également avoir détruit au moins une des tours aux abords de la base afin de pouvoir endommager les tours de l'Ancient.

Chaque match est rythmé par l'apparition régulière de sbires (ou creeps) à la base de l'équipe pour laquelle ils combattent, toutes les 30 secondes. Ces creeps avancent sur chacune des lanes attaquant automatiquement les unités et structures ennemies rencontrées. Ils ne sont pas contrôlés par les joueurs.

En dehors des lanes se trouvent les bois (ou jungle) structurés en camps (cinq pour chaque côté de la carte) habités par des créatures neutres hostiles réapparaissant après avoir été éliminées. Ils constituent une source alternative d'or et d'expérience en dehors des lanes. Au milieu de la rivière en haut à gauche se trouve Roshan, un creep neutre imposant très difficile à tuer.. Il offre une récompense de taille s'il est vaincu : le joueur qui ramassera son "Aegis of Immortality" aura une deuxième vie et réapparaitra sur place s'il est tué dans les cinq prochaines minutes.

Il existe également des shrines, deux de chaque côté de la carte, dans les jungles. Elles peuvent être activées par des héros de leur camp afin de régénérer leur vie et leur mana très rapidement pendant cinq secondes, mais ont un temps de recharge de cinq minutes.

Six magasins dédiés à l'achat d'objets sont également présents sur la carte : un situé dans chacune des bases, dans la fontaine des 2 équipes, deux situés en coins de cartes à proximité des lanes (échoppe latérale, en anglais : side shops) et deux dans chacune des jungles (échoppe secrète, en anglais : secret shop). Un coursier est à la disposition de chaque équipe pour livrer les objets que les joueurs achètent. Cependant, il peut être tué par l'équipe adverse, ce qui donne à chacun de ses joueurs une somme d'argent assez conséquente (125 par joueur, avec un bonus de 125 pour celui qui a porté le coup fatal).

Héros[modifier | modifier le code]

Chaque joueur est amené au début d'un match à choisir un héros parmi les 115[3] disponibles, deux joueurs ne pouvant pas choisir le même héros. Chaque héros est caractérisé par ses sorts (4 pour la plupart), ses attributs et son type d'attaque (mêlée ou à portée).

Chaque héros commence le match au niveau 1, et peut évoluer jusqu'au niveau 25 en accumulant de l’expérience, obtenue en éliminant les unités et héros ennemis. À chaque niveau, un point de compétence est débloqué, et les attributs du héros s'améliorent. La Force, l'Agilité et l'Intelligence sont ces trois attributs numériques qui influencent des caractéristiques telles que le nombre de points de vie, le pourcentage de dégâts ennemis bloqués, ou encore la régénération passive. Ces attributs augmentent à chaque niveau, selon le héros ; certains gagnent plus de points d'Intelligence par niveau, d'autres gagnent plus de Force, certains ont un gain égal. Avec chaque point de compétence, le joueur peut choisir d'apprendre et d'améliorer un de ses sorts, ou bien de choisir un talent parmi deux possibles aux niveaux 10, 15, 20 et 25, chaque arbre de talents étant spécifique à chaque héros. Les talents peuvent être passifs, ou apporter une modification à un de ses sorts.

Tous les héros sont dotés d'une attaque, qui peut être de mêlée ou à portée. La distance de cette portée diffère selon le héros. La puissance de ces attaques est fonction de l'attribut principal du héros : par exemple, un héros dont l'attribut principal est l'Agilité fera un point de dégât supplémentaire pour chaque point dans cet attribut.

Les héros disposent de points de vie et de mana, représentés sous forme de jauge dans la partie inférieure de l'écran. Lorsque le héros n'a plus de points de vie, il meurt et réapparaît après un certain temps (en fonction de son niveau) à sa base, près de la fontaine. Le mana est la ressource permettant au joueur d'utiliser ses sorts (et certains objets), ayant un coût différent selon le sort et son niveau. La fontaine permet aux joueurs de régénérer rapidement.

Objets[modifier | modifier le code]

Au cours de la partie, les joueurs accumulent de l'or ; en éliminant des creeps (il faut avoir porté le coup fatal pour obtenir l'or), en tuant des ennemis, assistant ses coéquipiers ou en détruisant les structures et wards adverses. Cet or permet au joueur d'acquérir des objets afin de donner à son héros de nouvelles capacités, d'augmenter ses attributs, ou influencer ses caractéristiques.

L'inventaire des héros peut contenir six objets. Certains peuvent être combinés entre eux afin de former un nouvel objet plus puissant ou polyvalent. Les joueurs disposent aussi d'un sac à dos qui peut contenir trois objets supplémentaires, mais dont les effets passifs sont désactivés, et qui ne peuvent pas être utilisés ; pour cela, il faut obligatoirement les mettre dans un des six espaces principaux.

Certains objets sont consommables : ils sont détruits lors de leur utilisation. Par exemple, consommer une "clarity", régènere le mana du héros. Il est également possible de revendre les objets déjà acquis pour la moitié de leur coût initial, ou bien, dans certains cas, de les détruire.

Les joueurs peuvent acheter des objets dans les différentes échoppes présents dans la carte ; elles ne proposent pas toutes le même catalogue. La carte comprend une échoppe générale, à la fontaine de chaque équipe, une échoppe secrète, située près des creeps ancients de chaque équipe, ainsi qu'une échoppe rapide (qui dispose d'une sélection très réduite d'articles) situé aux côtés de la ligne du bas et du haut.

Développement[modifier | modifier le code]

En 2009, le studio annonçait avoir recruté le développeur du mod issu de Warcraft III: The Frozen Throne sans donner de détail supplémentaire, le studio annonce en octobre 2010 qu'il travaille sur Dota 2.

Le , Valve annonce le premier tournoi officiel de Dota 2, nommé The International, qui s'est déroule lors de la Gamescom du 17 au avec les seize meilleures équipes mondiales de DotA[4]. Le tournoi a offert un prix d'un total de 1,6 million de dollars, dont 1 million pour l'équipe victorieuse[5]. L'équipe Na'Vi (Natus Vincere) remporta ce premier tournoi international.

Le 11 août 2013, alors que la 3e édition de l’évènement se déroulait pour la deuxième année consécutive au Benaroya Hall de Seattle, l'équipe Alliance remporte le tournoi ainsi que le plus gros prix en argent[6] de l'histoire de l'e-sport. Elle engrange un peu plus d'1,4 million de dollars.

En juillet 2014, la 4e édition se déroule à la KeyArena de Seattle et offre à nouveau le plus gros prix en argent pour une compétition d'e-sport avec plus de 10,9 millions de dollars. La finale oppose les 2 équipes chinoises NewBee et Vici Gaming. NewBee l'emporte 3 à 1 et gagne les 5 millions de dollars attribués à la 1re place. Le podium est complété par l'équipe Nord-Américaine Evil Geniuses.

Lors du développement du jeu, le studio a eu plusieurs problèmes dus aux droits d'auteur : Blizzard, Riot et Valve se battaient pour le nom Dota et durant un procès, ce fut finalement Valve qui l'emporta ; toutefois, ils furent obligés de changer les apparences et nom de certains héros à cause de Blizzard.

Lancement du jeu[modifier | modifier le code]

Scores
Presse papier
Média Note
Edge (GB) 9/10
PC Gamer (GB) 90/100
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 9/10
GameSpot (US) 9/10
IGN (US) 9,4/10
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 89,27/100
Metacritic 90/100

Après une bêta fermée où Dota 2 ouvre progressivement ses portes aux nouveaux joueurs par le biais d'invitations régulières de Valve, le jeu a connu une sortie surprise le 9 juillet 2013[7].

E-sport[8][modifier | modifier le code]

Pour s'assurer qu'une quantité suffisante de joueurs s'intéressent à Dota 2, Valve patronne 16 équipes et les fait concourir au premier International pour 1 million de dollars US en prix, en 2011. Pour cette édition, c'est l'équipe Ukrainienne Natus Vincere qui l'emporte. Par la suite, The International devient un évènement régulier se déroulant chaque année à Seattle, Washington, États-Unis.

En 2012, le tournoi se déroule durant le Penny Arcade Expo et c'est l'équipe chinoise Invictus Gaming qui gagne contre les anciens champions, Natus Vincere.

En 2013, la valeur totale des prix atteint 2,8 millions de dollars, détrônant League of Legends pour la première place du plus grand prix d'e-sport. The International 2013 est gagné par l'équipe suédoise Alliance, au cours d'une finale haletante (les 5 matchs de la finale devant être joués avant de déterminer un vainqueur, ce qui restera unique dans un "Major" Dota 2 jusqu'à la victoire d'OG contre Virtus Pro lors de la finale du Major de Kiev en avril 2017.). Le prix pour la première place est de 1,4 million USD

En 2014, Dota 2 bat une nouvelle fois son record du plus grand prix d'e-sport en élevant les gains à presque 11 millions de dollars, une somme alors faramineuse, atteinte en grande partie grâce à la mise en place grâce aux achats du Compendium, un grimoire qui débloque des objets cosmétiques pour le jeu à l'aide d'un système de niveau à atteindre. L'équipe chinoise Newbee remportera cette édition face à une autre équipe originaire de Chine, Vici Gaming, s'octroyant par conséquent quasiment 5 millions de dollars pour la première place.

Lors de l'édition 2015, l'équipe américaine Evil Geniuses remporte la victoire contre l'équipe chinoise CDEC, gagnant ainsi presque 7 millions de dollars pour un prize pool total de plus de 18 millions de dollars, un nouveau record établi encore une fois grâce au Compendium.

Après The International 2015, Valve annonce la sortie de tournois majeurs, "The Majors" qui consistent à un tournoi par saison. Le premier étant The International, à Seattle, le second à Frankfurt, Shanghai pour le 3e et Manila pour la saison printanière. Chacun de ces tournois a un Prize Pool de 3 millions séparés entre les 16 équipes, sauf The International qui a une contribution de 1,600,000 USD par valve, et le reste est accumulé lors de la vente de Battle Pass et d'objets de l'international. 25 % de chacune des ventes de The International vont dans le Prize Pool.

Les champions de The International 2016 sont Wings Gaming comportant les joueurs Chu “Shadow” Zeyu, Zhou “跳刀跳刀丶Blink” Yang, Zhang “Faith_bian” Ruida, Zhang “y丶” Yiping, et Li “iceice” Peng.

L'e-sport est développé sur Dota 2. Dans la liste des joueurs qui ont gagné le plus d'argent lors de compétitions, tous jeux confondus, 39 des 40 premiers sont des joueurs de Dota 2, avec en tête de liste, les vainqueurs de la cinquième édition de The International[9].

En 2017, l'équipe américano-hollandaise de Team Liquid remporte le tournoi The International 2017. Les joueurs se partagent plus de 10,000,000 USD sur une cagnotte totale de plus de 24,000,000 USD[10]. Le capitaine de l'équipe, Kuro “KuroKy” Salehi Takhasomi devient alors le joueur professionnel ayant gagné le plus d'argent en compétition e-sport de l'histoire[11].

Le 26/08/2018, l’équipe OG (dont le français Sébastien Debs, alias 7ckngMad) a remporté à Vancouver, la huitième édition du tournoi The International, trois manches à deux face à l’équipe du PSG.LGD (l’équipe e-sport du Paris-Saint-Germain associée à l’équipe chinoise LGD).

25 millions de dollars étaient en jeu pour cette 8ème édition dont 11 millions pour l’équipe gagnante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. (en) « Steam: Game and Player Statistics » (consulté le 21 juin 2016)
    2. (en) « Blog Dota 2 » (consulté le 21 juin 2016)
    3. « Heroes », sur www.dota2.com (consulté le 3 janvier 2017)
    4. (en) Steam : Valve Announces Dota 2 Tournament - "THE INTERNATIONAL".
    5. (fr) Gameblog : The International : un tournoi Dota 2 à la GamesCom pour 1 million de dollars.
    6. (en) http://www.dota2.com/international/mainevent/results/champions/.
    7. (en) http://kotaku.com/valve-finally-releases-dota-2-725489527.
    8. « Prepare for The Majors | Dota 2 », sur blog.dota2.com (consulté le 6 juillet 2016)
    9. http://esportsearnings.com/players/highest_overall
    10. Paul Arrivé, « eSport - Dota 2 : la Team Liquid remporte The International 7 », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
    11. (en) « Highest Overall Earnings », sur E-Sport Earning (consulté le 17 août 2017)

    [1] Liens externes[modifier | modifier le code]

    1. « Le français Sébastien Debs parmi les vainqueurs de The International », Le Monde,‎