Riot Games

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riot Games

Création 2006
Personnages clés Brandon Beck (CEO)
Tom Cadwell (Lead Designer)[1]
Marc Merrill (Président)[1]
Greg Costello (Affaires Internationales)[1]
Forme juridique Filiale de Tencent Holdings
Siège social Santa Monica
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Tencent HoldingsVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie vidéoludique
Produits League of LegendsVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Tencent Holdings
Filiales Radiant Entertainment
Effectif 3,000 (estimation de 2015)[2]
Site web riotgames.com

Chiffre d’affaires 1,6 milliard de dollars (Estimations 2015)

Riot Games est une entreprise américaine d'édition et de développement de jeux vidéo fondée en 2006. L'entreprise organise aussi plusieurs tournois de sport électronique. Riot Games n'a qu’un seul jeu à son actif, League of Legends, sorti en 2009. Leurs locaux se situent à Los Angeles en Californie.

Historique[modifier | modifier le code]

Riot Games est fondé en 2006 par Brandon Beck (connu sous le pseudonyme de « Ryze ») et Marc Merrill (connu sous le pseudonyme « Tryndamere »). En 2009, Riot Games lance League of Legends.

Le 1er mai 2012, Riot Games annonce le lancement de la saison 2 du championnat du monde de League of Legends, avec un prix de 1 000 000 de dollars pour le vainqueur.

Quelques-uns des employés notables de Riot Games sont : Steve Feak, un des fondateurs de Defense of the Ancients (Dota) (mod de Warcraft III dont League of Legends est directement inspiré) ; Steve Mescon, créateur du fan site DotA-ALLstars.com ; ainsi que quelques anciens employés de Blizzard Entertainment.

En mars 2016, Riot Games rachète le studio Radiant Entertainment, qui est un studio ayant travaillé sur les jeux Rising Thunder et sur Stonehearth avec « la volonté de diversifier leur catalogue »[3],[4].

Le , BAMTech achète pour 300 millions d'USD les droits de retransmission jusqu'en 2023 des Championnats du monde de League of Legends à Riot Games[5],[6],[7]. Riot Games précise que cet accord concerne la distribution et la monétisation d'émissions de compétitions professionnelles pour le jeu vidéo League of Legends jusqu'en 2023 en contre-partie de 50 millions de dollars par an et un pourcentage des revenus publicitaires[8],[9],[10].

Polémiques[modifier | modifier le code]

Riot en 2016, lors d'un tournoi e-sport au Brésil (Campeonato Brasileiro de League of Legends (CBLoL) 2016), a censuré le logo d'un joueur, Gabriel Tockers Claumann, car celui-ci portait un tee-shirt avec le sponsor G2A : l'association du joueur (INTZ) s'est fait sanctionner d'une amende de 1150 €[11]. G2A par le biais de Dawid Rozek, co-fondateur et directeur du marketing de G2A, a déclaré avoir payé l'amende à la place de l'association[12].

Jeu développé[modifier | modifier le code]

League of Legends est le seul jeu complet édité par Riot Games qui soit distribué au public. La société a cependant fait quelques jeux pour téléphone portable ou par navigateur pour celui-ci.

League of Legends est depuis 2012, le jeu multijoueur le plus joué au monde[13] : le jeu comptait alors 80 millions de comptes actifs et, chaque jour, plus de 8 millions de joueurs étaient connectés simultanément[14]. À la fin de la saison 1, chaque seconde en moyenne, 10 parties de League of Legends étaient lancées dans le monde. Le jeu aurait généré 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2015[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://www.polygon.com/2014/1/1/5264170/riot-games-president-defends-company-against-accusations-of-greed
  2. https://www.usatoday.com/story/tech/gaming/2013/07/11/league-of-legends-at-staples-center/2504935/
  3. http://www.afjv.com/rp/revue_presse?rp=1486
  4. (en)http://www.riotgames.com/articles/20160308/2152/riot-welcomes-radiant-entertainment
  5. (en) Sarah E. Needleman, « ‘League of Legends’ E-Sports Contests Lure Newest Fan: Major League Baseball », sur The Wall Street Journal, (consulté le 16 août 2017)
  6. (en) Aaron Souppouris, « MLB and Disney pick up 'League of Legends' streaming rights », sur engadget, (consulté le 16 août 2017)
  7. (en) Todd Spangler, « MLB-Disney’s BAMTech Inks ‘League of Legends’ $300 Million eSports Streaming Pact », (consulté le 16 août 2017)
  8. (en) « League of Legends’ maker inks rich broadcast contract, with an eye on premium content », sur Polygon, Vox Media (consulté le 18 décembre 2016)
  9. (en) « ‘League of Legends’ E-Sports Contests Lure Newest Fan: Major League Baseball », sur Wall Street Journal (consulté le 18 décembre 2016)
  10. (en) Zorine Te, « Riot Games and MLB Advanced Media unveil $50 million annual League of Legends partnership through 2023 », sur Yahoo! News, (consulté le 4 mai 2017)
  11. http://www.afjv.com/news/5948_un-joueur-sanctionne-pour-le-port-d-un-logo-g2a-interdit.htm
  12. http://www.prnewswire.com/news-releases/g2a-paie-lamende-dun-jeune-gamer-sanctionne-pour-avoir-porte-un-logo-interdit-lors-du-championnat-de-e-sports-campeonato-brasileiro-de-league-of-legends-cblol-2016-568924991.html
  13. « League of Legends : tous les chiffres à connaitre en une infographie », sur www.pcinpact.com (consulté le 23 août 2013).
  14. (en) « our-games », sur site de Riot Games (consulté le 3 mars 2015)
  15. (en) « How ESports Are Driving Digital Video Game Sales », sur Fortune, (consulté le 3 septembre 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]