Diocèse de Saint-Jérôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse de Saint-Jérôme
(la) Dioecesis Sancti Hieronymi Terraebonae
Image illustrative de l’article Diocèse de Saint-Jérôme
Cathédrale de Saint-Jérôme
Pays Drapeau du Canada Canada
Église Catholique
Type de juridiction Diocèse
Création
Province ecclésiastique Archidiocèse de Montréal
Siège Cathédrale de Saint-Jérôme, Saint-Jérôme
Titulaire actuel Raymond Poisson
Langue(s) liturgique(s) Français
Superficie 2 116 km2
Site web www.diocesestj.ca
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Saint-Jérôme, au Québec, a été érigé le , à partir des territoires des diocèses de Mont-Laurier, de Montréal et d'Ottawa. Il est l'un des diocèses de la province ecclésiastique de Montréal. Raymond Poisson est l'évêque du diocèse. Le siège épiscopal est la cathédrale de Saint-Jérôme. Son saint patron est Jérôme de Stridon et sa devise diocésaine est « Ta Parole est vie » (He 4,12).

Description[modifier | modifier le code]

Armoiries du diocèse de Saint-Jérôme.

La population catholique est estimée à plus de 390 000 habitants : elle est desservie par 98 prêtres. La superficie de ce diocèse est de 2 156 km2. Ses zones pastorales sont au nombre de 6 : Saint-Jérôme, Sainte-Thérèse, Saint-Eustache, Terrebonne, Lachute et Laurentides. Environ soixante paroisses sont incluses dans ces six régions. Il y a près de deux cents religieuses et plus de cent religieux. Au cours des 40 dernières années, le nombre de paroissiens a presque triplé alors que le nombre de prêtres a aussi diminué de trois fois : il y a une crise des vocations, d'où les fusions de paroisses qui sont en cours.

L'homme de clergé le plus connu dans l'histoire de Saint-Jérôme est Antoine Labelle, dit le curé Labelle, qui a fait beaucoup pour amener le chemin de fer dans les pays d'en haut. Le séminaire de Sainte-Thérèse, où a œuvré dans sa jeunesse le cardinal Paul Grégoire, est devenu le collège Lionel-Groulx.

Il est possible qu'à l'avenir, plusieurs diocèses québécois soient fusionnés en un ou deux diocèses comme à l'époque de la Nouvelle-France.

Évêques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]