David Pollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pollet.
David Pollet
Image illustrative de l'article David Pollet
David Pollet à l'entrainement avec le RC Lens
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Royal Charleroi Sporting Club
Numéro 10
Biographie
Nom David Pollet
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance (29 ans)
Lieu La Bassée (France)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1997-2007 Drapeau : France RC Lens
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2013 Drapeau : France RC Lens 80 (19)
2008 Drapeau : France Stade de Reims 07 0(0)
2009 Drapeau : France FC Gueugnon 18 0(5)
2009-2010 Drapeau : France Paris FC 36 (22)
2013-2014 Drapeau : Belgique RSC Charleroi 44 (26)
2014 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht 12 0(2)
2014-2015 Drapeau : Belgique La Gantoise 22 0(2)
2015- Drapeau : Belgique RSC Charleroi 78 (16)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2005-2006 Drapeau : Belgique Belgique -18 ans 09 0(2)
2006-2007 Drapeau : Belgique Belgique -19 ans 06 0(7)
2007 Drapeau : Belgique Belgique -20 ans 01 0(0)
2007 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 03 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 31 mai 2017

David Pollet est un footballeur belge, né le à La Bassée en France. Il évolue actuellement au Sporting de Charleroi comme attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Des débuts timides à Lens[modifier | modifier le code]

Arrivé en 1997 au RC Lens après un essai concluant[1], David Pollet y effectue toutes ses classes. Il dispute son premier match avec le Racing le face à Lorient (match nul un but partout), rentrant à la 77e minute de jeu à la place de Luigi Pieroni. Le , il signe un contrat professionnel de trois ans avec Lens[2].

Prêts successifs en France[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté au Stade de Reims[3]. Gervais Martel met cependant une condition au contrat, qui interdit à Pollet de jouer les deux rencontres opposant Reims à Lens. Titulaire en début de saison, il se blesse au péroné, qu'il se fissure[1]. Les dirigeants achètent donc Cédric Fauré, qui lui prend sa place sur le terrain[1]. À Reims, il dispute six matches, dont quatre comme remplaçant. Le , il est de nouveau prêté pour le reste de la saison à Gueugnon, club de National[4]. Dans le club bourguignon, Pollet n'éprouve pas de difficultés à s'imposer devant, et inscrit cinq buts en dix-huit rencontres. De retour à Lens en juin 2009, il est de nouveau prêté, cette fois au Paris FC pour une saison[5]. En neuf rencontres, il égale son total de buts de la saison dernière, en ayant disputé deux fois moins de matches. Le , il devient le meilleur buteur du championnat avec treize buts, après avoir réalisé un doublé face à l'Évian Thonon Gaillard Football Club[6]. Dépassé par son ancien concurrent à Reims au classement des buteurs, il est le pion essentiel de sa formation, qui joue essentiellement pour lui[1]. Finissant la saison avec un doublé face à Gueugnon, qui porte son total de buts à vingt-deux, Pollet termine à la sixième place du classement des buteurs.

Retour dans le Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Convoité par plusieurs clubs de Ligue 2 et par les clubs belges de Zulte Waregem et de Charleroi[7], David Pollet prolonge son contrat avec Lens jusqu'en 2013[8]. Le jeune attaquant convainc Jean-Guy Wallemme, son entraîneur qui déclare : « Il a eu raison d’aller faire ses classes en National. Bien encadré par les anciens, il a effectué une bonne préparation[…] Il est très fort dans la tête et de la tête »[7].

Le , il entre pour la première fois de la saison sur une pelouse de Ligue 1, face à Arles-Avignon. Moins d'une minute plus tard, alors qu'il touche son premier ballon, le jeune Belge inscrit le seul but du match, et donne les trois points à son club[9],[10].

Le 23 octobre, il entre en jeu à la 57e minute du match RC Lens-OGC Nice et remplace Eduardo, plutôt décevant ce soir. Le RC Lens est à ce moment 19e au classement de Ligue 1 et n'a encore jamais gagné à domicile cette saison. Lens l'emporte au bout du suspense dans les arrêts de jeu grâce à une action individuelle de Pollet sur le côté droit qui se défait de Cantareil avant de centrer à ras de terre devant le but de Nice. Issam Jemâa surgit et trompe David Ospina de l'extérieur du pied gauche. Il délivre ainsi sa première passe décisive de la saison.

Il se fracture le péroné de la jambe gauche le 29 octobre à l'entraînement, deux ans après avoir connu la même blessure à l'autre jambe. Le joueur de 22 ans était pressenti par Jean-Guy Wallemme pour démarrer la rencontre au Toulouse FC le lendemain alors qu'il n'avait encore jamais été titulaire avec les Sang et Or en Ligue 1. Son indisponibilité est estimée à deux mois, « sous réserve d'éventuelles complications ». David Pollet réintègre le groupe professionnel à la fin du mois de février 2011, mais doit attendre la fin du mois d'avril pour retrouver les terrains. À la fin de la saison, il sera titulaire à deux reprises, contre Bordeaux pour une victoire 1-0 et contre Arles-Avignon pour une défaite 0-1 alors que la relégation du RC Lens en Ligue 2 était devenue officielle.

À l'aube de la saison 2011-2012, il annonce vouloir rester au RC Lens[11] et son nouvel entraîneur, Jean-Louis Garcia, affirme croire en lui[12]. Après sept journées de championnat de Ligue 2, David Pollet compte trois buts à son compteur. Le , lors de la 37e journée du championnat, il marque son onzième but de la saison et permet à son club d'obtenir le maintien en Ligue 2. Il termine à la onzième place du classement des buteurs du championnat, et est le meilleur lensois dans ce domaine.

Départ pour la Belgique[modifier | modifier le code]

Le , David Pollet s'engage pour 2 ans et demi en faveur du Sporting Charleroi. À six mois de la fin de son contrat au Racing Club de Lens, la situation de l'attaquant belge devenait insoutenable car le public l'avait pris en grippe depuis son refus de prolongation. Le club du Nord-Pas-de-Calais touchera 30 % du prochain transfert de Pollet.

Il inscrit ses deux premiers buts le 21 février, lors de la 24e journée de la Jupiler Pro League face au Cercle de Bruges, la lanterne rouge (2-1), et offre le maintien aux « Zèbres » par la même occasion[13].

Le 30 janvier 2014, David Pollet signe pour une durée de 4,5 ans chez le champion de Belgique, le Royal Sporting Club d'Anderlecht. Lors de sa première montée au jeu (déplacement au KV Courtrai), il inscrit le goal égalisateur à la 91e minute (2-2). Cinq mois plus tard, le 30 juin 2014, il quitte Anderlecht et rejoint La Gantoise, pour un contrat d'une durée de 4 ans. Ne disposant que de peu de temps de jeu à Gand, Pollet quitte le club en juin 2015 pour retourner au Sporting Charleroi.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En Belgique, il occupe une place de titulaire dans l'équipe des moins de dix-neuf ans, et joue tous les matchs du premier tour de qualification du championnat d'Europe. La Belgique, éliminée à ce stade de la compétition, ne dispute pas la phase finale. Dans la foulée, Jean-François De Sart le sélectionne par trois fois avec les espoirs. Ses différents prêts l'éloignent de la sélection mais Pollet déclare « vouloir redevenir international espoir »[7]. Lors de son prêt au Paris FC, il explique également : « […] il (Jean-François De Sart) m’avait appelé pour me dire qu’il comptait sur moi mais j'ai besoin de minutes de jeu au haut niveau »[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de David Pollet au 29 août 2013[14],[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2007-2008 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 1 0 - - - - 1 0
2008 Drapeau de la France Stade de Reims (prêt) Ligue 2 6 0 1 0 - - 7 0
2009 Drapeau de la France FC Gueugnon (prêt) National 18 5 - - - - 18 5
2009-2010 Drapeau de la France Paris FC (prêt) National 35 22 1 0 - - 36 22
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 16 1 - - 1 0 17 1
2011-2012 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 38 11 1 0 2 1 41 12
2012-2013 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 18 4 2 2 1 0 21 6
2012-2013 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Division 1 14 6 - - -- -- 14 6
2013-2014 Drapeau de la Belgique Sporting Charleroi Division 1 22 11 - - -- -- 22 11
Total sur la carrière 168 60 5 2 4 1 177 63

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d David Pollet, l'indispensable sur le site de la FFF, le 9 février 2010.
  2. David Pollet signe pro ! sur le site officiel du RC Lens, le 22 avril 2008.
  3. David Pollet : « Je suis prêté à Reims » sur lensois.com, le 27 juin 2008.
  4. David Pollet, de Reims à Gueugnon sur le site officiel du RC Lens, le 27 janvier 2009.
  5. David Pollet prêté au Paris FC sur lensois.com, le 26 juin 2009.
  6. David Pollet meilleur buteur de National ! sur lensois.com, le 17 janvier 2010.
  7. a, b, c et d Pollet, ce Belge méconnu Th. B.n dhnet.be, le 16 août 2010, page consultée le 16 août 2010.
  8. David Pollet prolonge jusqu'en 2013 sur le site de La Voix du Nord, le 5 juin 2010.
  9. David Pollet, buteur providentiel d'un Racing qui a lancé sa saison sur le site de la Voix des Sports, le 15 août 2010.
  10. Les Belges à l'étranger sur le site de la RTBF, le 14 août 2010.
  11. David Pollet : "Je reste" sur le site Lensois.com.
  12. David Pollet ? J'y crois ! sur le site Lensois.com
  13. Charleroi - Cercle (2-1): David Pollet offre le maintien aux Zèbres sur www.lameuse.be
  14. David Pollet sur le site de la LFP
  15. « Statistiques de David Pollet », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :