Cygnus OB2-12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cygnus OB2-12

Description de cette image, également commentée ci-après

Cygnus OB2-12 comme vue par une planète proche hypothétique.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 20h 32m 40.9589s
Déclinaison +41° 14′ 29.286″
Constellation Cygne
Magnitude apparente 11,4
Caractéristiques
Type spectral B5Iab, B5Ie, B5e
Indice B-V 3,0
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité ?
Astrométrie
Vitesse radiale ? km/s
Mouvement propre μα = 1,91 mas/a
μδ = -2,47 mas/a
Parallaxe -0,60 ± 2,07 mas
Distance 5 500 ± 500 al
(1 700 ± 170 pc)
Magnitude absolue -10,6
Caractéristiques physiques
Masse 110[1] M
Rayon 246[1] R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité 1 900 000[1][2] L
Température 13 700[1] K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge 3,0x106[1] a

Autres désignations

VI CYG 12, 2MASS J20324096+4114291, NSV 13138, HIP 101364.

Cygnus OB2-12 est une hypergéante bleue très brillante avec une magnitude bolométrique absolue de -12,2, ce qui approche la limite supérieure théoriquement possible pour les étoiles simples normales. En d’autres termes, cette étoile est plus de 6 millions de fois plus brillante que notre Soleil. Elle fait partie de la Liste des étoiles les plus brillantes connues dans la Voie lactée.

Elle est le membre répertorié sous le no 12 de l’association Cyg OB2, un amas d’étoiles jeunes et massives se situant à une distance de 5000 années-lumières dans la constellation du Cygne. Depuis la Terre, la lumière visible en provenance de cette région de la galaxie est fortement absorbée par la poussière interstellaire. Sans ce phénomène d’extinction poussiéreuse, Cygnus OB2-12 aurait pu avoir une magnitude visuelle d’environ 1,5, c’est-à-dire l’équivalente de Deneb (Alpha Cygni), l’étoile la plus brillante de la même constellation pour un observateur terrestre. De fait, à cause de ces poussières, la magnitude visuelle observée est de 11,4, ce qui nécessite des jumelles ou un petit télescope pour la voir.

Du fait de cette voile de poussières, le type spectral de l'étoile ne fait pas l'unanimité selon les observations récentes. En 1991, Philip Massey et A.B. Thompson le donnaient comme B5 Ie, alors que Wayne L. Waldron en 1998 le qualifiait comme B8 Ia+ ou B8 Ia[3]. Cygnus OB2-12 est aussi considéré comme un candidat variable lumineuse bleue (LBV) et est hautement rougi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]