Congrès du Bourget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le congrès du Bourget du Parti Socialiste s'est tenu 22, 23 et au Bourget.

Juste après le grave revers des élections législatives de 1993, trois motions sont soumises aux militants[1] :

  • La motion « Refonder » présentée par Michel Rocard, soutenue par Laurent Fabius et Lionel Jospin. La motion propose la réduction du temps de travail, un nouveau mode de scrutin législatif, une réforme du commerce international et des institutions nationales et européennes. Elle obtient 82,27 % des voix.
  • La motion B de Jean Poperen obtient 11,14 % des voix.
  • La motion C de Roland Dumas et Louis Mermaz obtient 6,6 % des voix.

Président de la « direction nationale provisoire » à la suite de la mise en minorité de Laurent Fabius au conseil national du , Michel Rocard est élu Premier secrétaire avec 80,91 % des voix. Il démissionnera après la défaite aux élections européennes de 1994[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]