Communauté de communes du Laragnais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes du Laragnais
Blason de Communauté de communes du Laragnais
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Forme Communauté de communes
Siège Lazer
Communes 7
Président Henriette Martinez (UMP)
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 240500389
Démographie
Population 6 051 hab. (2013)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Superficie 143,47 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes du Laragnais
Localisation dans les Hautes-Alpes.
Liens
Site web laragnais.net
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du Laragnais est une ancienne communauté de communes française, située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes (CC) du Laragnais a été créée le par substitution au SIVOM du Laragnais, avec les sept communes du canton de Laragne-Montéglin[Note 1],[Off 1].

Le schéma départemental de coopération intercommunale des Hautes-Alpes a prévu la fusion de la CC du Laragnais[Note 2] avec les CC de Ribiers Val de Méouge, ainsi que les deux intercommunalités bas-alpines du Sisteronais et de La Motte-du-Caire - Turriers pour former la communauté de communes interdépartementale Sisteronais-Buëch[Note 3]. Malgré une population supérieure à 5 000 habitants, la communauté de communes n'avait pas l'obligation de fusionner.

Après avis de la commission départementale de coopération intercommunale du 17 mars 2016, la communauté de communes du Laragnais fusionne avec six autres communautés de communes (Interdépartementale des Baronnies, Vallée de l'Oule, Serrois, Canton de Ribiers Val de Méouge, Sisteronais et La Motte-du-Caire - Turriers)[2]. Elle prend le nom de « communauté de communes Sisteronais-Buëch » par l'arrêté préfectoral du 14 novembre 2016[3].

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
[4] 16 mars 2008[4] Henriette Martinez RPR puis UMP[4] Députée des Hautes-Alpes (1993-1997 et 2002-2007)[4]
Vice-présidente du conseil général (1998-2001)[4]
2008[précision nécessaire] 14 avril 2014[Off 2] Auguste Truphème[Off 2]   Ancien président du conseil général
14 avril 2014[Off 2] 31 décembre 2016 Henriette Martinez UMP[4] Maire de Laragne-Montéglin

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Laragnais est située à l'extrême sud du département des Hautes-Alpes, dans le bassin de vie de Laragne[1]. Elle jouxte six intercommunalités : Canton de Ribiers Val de Méouge au sud-ouest, Interdépartementale des Baronnies à l'ouest, le Serrois au nord-ouest, Tallard-Barcillonnette au nord, et deux dans le département limitrophe des Alpes-de-Haute-Provence : La Motte-du-Caire - Turriers à l'est et le Sisteronais au sud-est[5].

Le périmètre intercommunal s'étend à l'ouest vers Eyguians, à l'est vers Monêtier-Allemont et au sud vers Le Poët. Il est desservi par trois axes routiers importants, l'autoroute A51 (sans point d'échange), longeant le canal EDF et la Durance, entre Monêtier-Allemont et Le Poët, la route départementale 1085 assurant la desserte des deux villages précités et à l'ouest, la route départementale 1075, axe européen (E712) entre Sisteron et Grenoble et desservant la ville principale de Laragne-Montéglin. Enfin, la route départementale 942 dessert quatre communes du Laragnais[5].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant constitution de la commune nouvelle de Garde-Colombe, incluant la commune déléguée d'Eyguians, la communauté de communes du Laragnais était composée des communes d'Eyguians, de Laragne-Montéglin, de Lazer, du Poët, de Monêtier-Allemont, d'Upaix et de Ventavon[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la communauté de communes
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013
5 4185 7565 4975 4135 5946 0886 051
Population sans doubles comptes de 1968 à 1999, puis population municipale en 2008 et 2013. Limites territoriales en vigueur au .
(Source : Insee[7])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est situé à Lazer.

Les élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est gérée par un conseil communautaire composé de 24 membres représentant chacune des communes membres[Off 3].

Ils sont répartis comme suit :

  • dix membres pour la commune de Laragne-Montéglin ;
  • trois membres pour la commune du Poët ;
  • trois membres pour la commune de Ventavon ;
  • deux membres pour les quatre autres communes.

Présidence[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire du 14 avril 2014 a élu sa présidente, Henriette Martinez, maire de Laragne-Montéglin[Off 2], et désigné ses six vice-présidents[Off 4] :

  1. Alain Montey, maire du Poët ;
  2. Patricia Morhet-Richaud, maire de Lazer ;
  3. Juan Moreno, maire de Ventavon ;
  4. Abel Jouve, maire d'Upaix ;
  5. Damien Duranceau, maire d'Eyguians ;
  6. Frédéric Robert, maire de Monêtier-Allemont.

Ils forment ensemble l'exécutif de l'intercommunalité pour le mandat 2014-2020.

Compétences[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité exerce des compétences qui lui sont déléguées par les communes membres[Off 1] :

Compétences obligatoires :

  • développement économique : aménagement, entretien et gestion des zones d'activités d'intérêt communautaire (au nombre de deux, au Poët et à Laragne-Montéglin), animation économique et sociale, tourisme, opérations de revitalisation et de redynamisation du commerce, maison de pays ;
  • aménagement de l'espace : gestion des sentiers pédestres et de randonnée (sept sont d'intérêt communautaire), mise en œuvre de démarches globales de gestion des cours d'eau (adhésion à deux syndicats pour les deux principales rivières, le Buëch et la Durance), SCOT et schéma de secteur, zones d'aménagement concerté, systèmes d'information géographique, aide au maintien de la présence postale en zone rurale.

Compétences optionnelles :

  • protection et mise en valeur de l'environnement : collecte et traitement des déchets ménagers, déchèterie intercommunale ;
  • culture et loisirs : école de musique, animations culturelles ;
  • logement et cadre de vie ;
  • sécurité et prévention de la délinquance ;
  • sport.

S'ajoutent quelques compétences facultatives, comme la voirie.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Fiscalité professionnelle unique.

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ancien découpage en vigueur, avant mars 2015.
  2. En 2016, Eyguians se retire de la CC du Laragnais, du fait de la création de la commune nouvelle de Garde-Colombe, qui devait intégrer la CC du Centre Buëch[1]. La commune nouvelle sera intégrée à la future communauté de communes « Sisteronais-Buëch »[2].
  3. La future communauté de communes sera à cheval sur les départements des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence ; s'ajoutera une commune de la Drôme[1].

Références[modifier | modifier le code]

Site officiel[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Présentation » (consulté le 26 octobre 2015).
  2. a b c et d « Réunion du conseil communautaire du 14/04/14 : Installation du conseil communautaire Procès verbal » [PDF], (consulté le 26 octobre 2015).
  3. « Le Conseil de Communauté » (consulté le 26 octobre 2015).
  4. « Le Bureau de la Communauté » (consulté le 26 octobre 2015).

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  2. a et b « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  3. Direction des libertés publiques et des collectivités locales, « Création de la communauté de communes du Sisteronais Buëch par fusion des communautés de communes interdépartementale des Baronnies (05), de La Motte du Caire-Turriers (04), de La vallée de l'Oule (05), du Laragnais (05), de Ribiers-Val de Méouge (05), du Serrois (05) et du Sisteronais (04) » [PDF], Recueil des actes administratifs no 05-2016-021, Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 2 décembre 2016), p. 3-16.
  4. a b c d e et f « Mme Henriette Martinez », Assemblée nationale (consulté le 26 octobre 2015).
  5. a et b Carte de la communauté de communes et des alentours sur Géoportail.
  6. « Établissement public de coopération intercommunale de Laragnais (240500389) », Moteur de recherche sur les zonages, Insee (consulté le 10 juin 2016).
  7. « Séries historiques des résultats du recensement - EPCI de La CC du Laragnais (240500389) », Insee (consulté le 15 juillet 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]