Communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes
du canton de Ribiers Val de Méouge
Blason de Communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et Auvergne-Rhône-Alpes
Département Hautes-Alpes et Drôme
Forme Communauté de communes
Siège Val Buëch-Méouge (Ribiers)
Communes 8
Président Bruno Lagier
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 240500322
Démographie
Population 2 016 hab. (2013)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 172,72 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communesdu canton de Ribiers Val de Méouge
Localisation dans les Hautes-Alpes. En rouge foncé, la commune de la Drôme.
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge est une ancienne communauté de communes française, interdépartementale et interrégionale située dans le département des Hautes-Alpes (région Provence-Alpes-Côte d'Azur) et le département de la Drôme (région Auvergne-Rhône-Alpes).

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge a été créée par un arrêté préfectoral du [1].

La loi no 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) impose aux intercommunalités une population de plus de 5 000 habitants. La communauté de communes de Ribiers Val de Méouge[Note 1] n'atteignant pas ce seuil, le schéma départemental de coopération intercommunale des Hautes-Alpes impose la fusion avec d'autres communautés de communes.

Le premier projet prévoyait la fusion avec les communautés de communes du Laragnais, et dans le département limitrophe des Alpes-de-Haute-Provence, les CC du Sisteronais et de La Motte-du-Caire - Turriers, pour former la CC « du Sisteronais-Buëch »[2].

Entre-temps, Antonaves, Châteauneuf-de-Chabre et Ribiers ayant fusionné pour former Val Buëch-Méouge le , Ribiers Val de Méouge ne comptait plus que six communes[2].

Après décision de la commission départementale de coopération intercommunale le 17 mars 2016, la CC du canton de Ribiers Val de Méouge fusionne avec les CC du Sisteronais, de La Motte-du-Caire - Turriers, du Laragnais, Interdépartementale des Baronnies, du Serrois, de la Vallée de l'Oule[3]. Elle prend le nom de « communauté de communes Sisteronais-Buëch » par l'arrêté préfectoral du 14 novembre 2016[4].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge est située au sud du département des Hautes-Alpes, dans le bassin de vie de Laragne (à l'exception de Ribiers). Elle constitue l'une des neuf intercommunalités du pays Sisteronais-Buëch[1].

Elle jouxte les communautés de communes de l'Interdépartementale des Baronnies au nord-ouest, du Laragnais au nord-est, et dans les départements limitrophes, du Sisteronais à l'est, de la Vallée du Jabron au sud et des Hautes Baronnies à l'ouest[5].

Le territoire communautaire se situe à l'écart des grands axes routiers. Ainsi l'autoroute A51 et l'ancienne route nationale 75 (déclassée RD 1075 ou RD 4075) peuvent être empruntés depuis Sisteron ou Laragne-Montéglin. Ribiers est traversée par la RD 948 et la remontée des gorges de la Méouge s'effectue par la RD 942 en direction de Séderon[5].

Composition[modifier | modifier le code]

Avant constitution de la commune nouvelle de Val Buëch-Méouge, la communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge était constituée des huit communes suivantes[6] : Antonaves, Barret-sur-Méouge, Châteauneuf-de-Chabre, Éourres, Lachau, Ribiers, Saint-Pierre-Avez et Salérans.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la communauté de communes
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013
1 3371 3941 4011 5751 7431 9252 016
Population sans doubles comptes jusqu'à 1999, puis population municipale pour 2008 et 2013. Limites communales en vigueur au .
(Source : Insee[7])

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes siège à la mairie de Ribiers[1], commune déléguée de la commune nouvelle de Val Buëch-Méouge.

Les élus[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

En 2014, un conseil communautaire a élu son président, Bruno Ragier, et désigné ses quatre vice-présidents : Gérard Nicolas, Michel Coubat, Albert Moullet et Eric Deguillaume[1].

Compétences[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité exerce des compétences qui lui sont déléguées par les communes membres[1] :

  • aménagement de l'espace communautaire ;
  • développement économique (création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activités d'intérêt communautaire) ;
  • collecte et traitement des déchets ménagers ;
  • programme local de l'habitat ;
  • schéma de secteur ;
  • technologies de l'information et de la communication ;
  • tourisme, etc.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est soumise à la fiscalité additionnelle, sans fiscalité professionnelle de zone.

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le canton de Ribiers a disparu à la suite du redécoupage des cantons du département, en mars 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Communauté de communes de Ribiers Val de Méouge », sur Pays Sisteronais-Buëch (consulté le 27 octobre 2015).
  2. a et b « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  3. « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  4. Direction des libertés publiques et des collectivités locales, « Création de la communauté de communes du Sisteronais Buëch par fusion des communautés de communes interdépartementale des Baronnies (05), de La Motte du Caire-Turriers (04), de La vallée de l'Oule (05), du Laragnais (05), de Ribiers-Val de Méouge (05), du Serrois (05) et du Sisteronais (04) » [PDF], Recueil des actes administratifs no 05-2016-021, Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 2 décembre 2016), p. 3-16.
  5. a et b Carte de la communauté de communes et ses alentours sur Géoportail.
  6. « Établissement public de coopération intercommunale de Canton de Ribiers Val de Méouge (240500322) », Moteur de recherche sur les zonages, Insee (consulté le 10 juin 2016).
  7. « Séries historiques des résultats du recensement - EPCI de La CC du Canton de Ribiers Val de Méouge (240500322) », Insee (consulté le 15 juillet 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]