Sécheresse de 1921

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La sécheresse de 1921 est un épisode de sécheresse qui a touché l'ensemble des régions tempérées de l'hémisphère Nord entre l'automne 1920 et le début du printemps 1922. En Russie, la sécheresse provoque la famine soviétique de 1921-1922. L'Europe (Angleterre, France) et les États-Unis sont également touchés. Dans la région parisienne et le Dauphiné, les précipitations de l'année 1921 ont été inférieures à la moitié des valeurs normales[1]. À Paris, il ne tombe que 267 mm dans l'année, ce qui en fait l'année la plus sèche du XXe siècle, loin devant 1976 avec 440 mm. Entre le 22 mai et le 11 juillet, il ne pleut que 2 millimètres. Cette sécheresse s'accompagne d'un ensoleillement de 2 314 heures à Paris contre une moyenne de 1 650 heures[réf. nécessaire].


Références[modifier | modifier le code]

  1. Raoul Blanchard, « La sécheresse en Dauphiné (1920-1921) », Revue de géographie alpine, vol. 10, no 1,‎ , p. 181-199 (lire en ligne)