Christine Pirès-Beaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christine Pires Beaune
Illustration.
Fonctions
Députée de la 2e circonscription du Puy-de-Dôme
En fonction depuis le
(7 ans, 2 mois et 23 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Législature XIVe et XVe
Groupe politique SRC (2012-2016)
SER (2016-2017)
NG (2017-2018)
SOC (depuis 2018)
Prédécesseur Jean Michel (PS)[1]
Biographie
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Saint-Georges-de-Mons (Puy-de-Dôme)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Diplômée de Université Clermont-Ferrand-I
Profession Directrice générale des services de Riom (en détachement)

Christine Pires Beaune[2], née le 6 octobre 1964 à Saint-Georges-de-Mons (Puy-de-Dôme), est une femme politique française, membre du Parti socialiste. Christine Pires Beaune est députée de la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme depuis juin 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Christine Pires Beaune émigrent du Portugal en France en 1960. Son père est ouvrier dans la métallurgie[3], chez Aubert & Duval, aux Ancizes. En 1984, elle obtient un DUT de gestion des entreprises et administrations à l'université Clermont-Ferrand-I[4].

Christine Pires Beaune travaille au Syndicat mixte d'aménagement et de développement des Combrailles avec Jean Michel et Claude Passavy. De 1998 à 2004, elle est chef de cabinet de Pierre-Joël Bonté, le président du Conseil général du Puy-de-Dôme. En 2004, Pierre-Joël Bonté est élu président du Conseil régional d'Auvergne et Christine Pires Beaune reste sa chef de cabinet[4].

À la mort de Pierre-Joël Bonté, en janvier 2006, Christine Pires Beaune devient directrice des services financiers de la ville de Riom, puis directrice générale des services de la ville en 2010[4].

Christine Pires Beaune se présente pour la première fois au suffrage universel sur la liste socialiste à Volvic en 2008. La liste socialiste est battue mais Christine Pires Beaune est élue au conseil municipal.

Elle est la candidate socialiste pour la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme (agglomération de Riom, Nord-Limagne et Combrailles) lors de l'élection législative de juin 2012. Au premier tour, elle arrive en tête avec 38,77 % des voix, devant son adversaire UMP Lionel Muller (26,39 % des voix). Elle l'emporte au second tour avec 59,52 % des voix [5].

Elle siège à la commission des Finances de l'Assemblée nationale[6]. Elle est rapporteur spécial de la Commission des Finances chargée de la mission « relations avec les collectivités territoriales — avances aux collectivités territoriales »[7].

En 2017, elle participe à l'élaboration du Livre blanc sur l'immobilier pénitentiaire[8],[9] sous la présidence de Jean-René Lecerf.

Christine Pires Beaune est très largement réélue députée de cette même circonscription le 18 juin 2017 avec 63,21 % des voix face au candidat de la République en Marche (REM) Mohand Hamoumou, alors que ce dernier la devançait de plus de deux points au premier tour (29,87 contre 27,27 % des voix)[10].

Mandats électifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Michel était député de la 6e circonscription jusqu'en 2012 mais après un redécoupage des circonscriptions appliqué en 2012, cette ancienne 6e circonscription correspond désormais à la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme. L'ancien député de l'ancienne deuxième circonscription est Alain Néri.
  2. Le nom est parfois orthographié Pirès-Beaune. Le site de l'Assemblée nationale et les affiches de campagne utilisent la graphie « Pires Beaune », tandis que France 3 Auvergne, le magazine du Puy-de-Dôme (numéro de janvier 2013, p. 6) ou La Montagne utilisent la graphie « Pirès-Beaune ».
  3. « Premiers pas de Christine Pirès-Beaune à l’Assemblée Nationale », France 3 Auvergne,
  4. a b et c « Biographie de Christine Pires Beaune »
  5. « Résultats des élections législatives 2012 : PUY DE DOME (63) - 2ème circonscription », sur Ministère de l'Intérieur
  6. « Composition de la Commission des Finances au 1er juillet 2012 », Assemblée nationale
  7. Yannick Kusy, « La députée du Puy-de-Dôme Christine Pirès Beaune devient rapporteur spécial pour la Commission des Finances », France 3 Auvergne,
  8. http://www.justice.gouv.fr/la-garde-des-sceaux-10016/remise-du-livre-blanc-sur-limmobilier-penitentiaire-29889.html
  9. http://www.justice.gouv.fr/art_pix/Membres_livre%20blanc_20170127_V5.pdf
  10. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Une "bleue" en rose dans l'hémicycle », La Montagne, 25 juin 2012, p. 8.

Liens externes[modifier | modifier le code]