Charles Piaget

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piaget.
Charles Piaget
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Autres informations
Parti politique

Né en 1928, Charles Piaget est un militant syndicaliste, particulièrement actif lors du conflit social de l'entreprise d'horlogerie Lip dans les années 1970 où il aura été une figure emblématique du mouvement autogestionnaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Salarié chez Lip depuis 1946, Charles Piaget s'est syndiqué à la CFTC dès 1949, qui devient en 1964 la CFDT. À ce titre, il s'affronte à plusieurs reprises au patron de l'entreprise, Fred Lip.

Mais c'est après le dépôt de bilan de Lip en 1973 et la menace de fermeture de l'usine de Palente à Besançon que va se déclencher le conflit durable qui va retenir l'attention des médias et faire la notoriété de Charles Piaget. C'est à l'issue du conflit de Lip qu'il dira : La réussite (d'un mouvement syndical) c'est de ne plus avoir besoin de leader… ou tout au moins : leur voix ne compte que pour un[1].

La candidature Charles Piaget à l'élection présidentielle de 1974 est proposée par une minorité du parti auquel il appartient, le Parti socialiste unifié, et plusieurs groupes d'extrême gauche se déclarent prêts à la soutenir, notamment le Front communiste révolutionnaire et l'Alliance marxiste révolutionnaire. Elle échouera, notamment à cause de la décision de la majorité du PSU (conduite par Michel Rocard) de se rallier à la candidature d'union de François Mitterrand.

Retraité depuis 1988, Charles Piaget a conservé sa fibre militante et participe à AC ! depuis sa création en 1993. Il a soutenu les candidats de la Ligue communiste révolutionnaire aux élections législatives de 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]