Championnat de France de basket-ball de Nationale A1 1992-1993

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nationale A1
1992-1993
Généralités
Sport Basket-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Date du 1992 au 1993

Palmarès
Tenant du titre Elan Béarnais Pau Orthez
Promu(s) en début de saison Levallois
Relégué(s) Roanne

Navigation

La saison 1992-1993 du championnat de France de basket-ball de Nationale A1 est la 71e édition du championnat de France de basket-ball, la 6e depuis la création de la LNB. Appelée Nationale A 1.

Le championnat de Nationale A1 de basket-ball est le plus haut niveau du championnat de France.

Quatorze clubs participent à la compétition. À la fin de la saison régulière, toutes les équipes sont automatiquement qualifiées pour les playoffs. Les équipes classées de la 9e à la 14e place sont qualifiés pour les seizième de finale avec les 10 premiers de Nationale A2. Les huit premiers rentre en huitième de finale. Le vainqueur de ces playoffs est désigné Champion de France. Le 14e descend en Pro B. L'équipe première du championnat de Pro B monte en Pro A.

Le tenant du titre est Pau-Orthez. Levallois rejoint la Pro A à l’issue de la saison 1991-1992.

La saison régulière a débuté le ... 1992 et s'est terminé le ... 1993. Limoges a remporté le championnat pour la huitième fois de son histoire en battant en finale Pau-Orthez.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Clubs Salles (Capacités) Villes
Antibes Espace sportif Jean Bunoz (5000 places) Antibes
Châlons-sur-Marne Palais des sports Pierre-de-Coubertin (2800 places) Châlons-sur-Marne
Cholet La Meilleraie (4500 places) Cholet
Dijon Palais des sports Jean-Michel-Geoffroy (4628 places) Dijon
Gravelines Sportica (3500 places) Gravelines
Le Mans La Rotonde (6000 places) Le Mans
Levallois Palais des sports Marcel-Cerdan (3000 places) Levallois
Limoges Palais des Sports de Beaublanc (5500 places) Limoges
Lyon Palais des sports de Lyon (6500 places) Lyon
ASVEL Maison des Sports (2000 places) Villeurbanne
Montpellier Palais des sports Pierre-de-Coubertin (4800 places) Montpellier
PSG Racing Stade Pierre-de-Coubertin (4 200 places) Paris
Pau-Orthez Palais des sports de Pau (7 813 places) Pau
Roanne Halle André-Vacheresse (3300 places) Roanne

Classement final de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1 Limoges (F) 51 26 25 1 1947 1624 323
2 Antibes 45 26 19 7 2301 2127 174
3 Pau-Orthez (T) 45 26 19 7 2218 2091 127
4 Gravelines 43 26 17 9 2006 1936 70
5 Cholet 43 26 17 9 2081 1943 138
6 PSG Racing 40 26 14 12 2142 2193 -51
7 Levallois (P) 38 26 12 14 2073 2074 -1
8 Lyon 36 26 10 16 2066 2097 -31
9 Montpellier 36 26 10 16 2006 1936 70
10 ASVEL 35 26 9 17 1903 1992 -89
11 Le Mans 35 26 9 17 2042 2135 -93
12 Dijon (C) 33 26 7 19 2089 2171 -82
13 Châlons-sur-Marne 33 26 7 19 1718 1989 -271
14 Roanne 33 26 7 19 1990 2140 -150
Qualification pour les Play-offs 1993
Relégation en Pro B
(T) Tenant du titre 1992
(F) Finaliste 1992
(P) Promu 1992
(C) Vainqueur Coupe de France 1993

Playoffs[modifier | modifier le code]

Tour préliminaire
1/8 de finale 1/4 de finale Finale
1/2 finale
Limoges (1) 69 65          
Saint-Quentin (2A2) 47 52        
Limoges (1) 77 82        
  Montpellier (9) 57 61        
Lyon (8) 89 76 80    
 
Montpellier (9) 72 91 87    
Limoges (1) 61 78 62      
Gravelines (4) 60 56 54      
Gravelines (4) 91 71 98        
 
La Rochelle (6A2) 60 72 71      
Gravelines (4) 71 77 79    
  Dijon (12) 70 94 61    
Cholet (5) 80 70      
 
Dijon (12) 94 90      
Limoges (1) 65 84 69 68  
Pau-Orthez (3) 53 79 73 64  
Antibes (2) 85 88          
 
Sceaux (1A2) 74 76        
Antibes (2) 110 80        
  Levallois (7) 86 62        
Levallois (7) 86 95      
 
Evreux (9A2) 73 85      
Antibes (2) 76 79 77 68  
Pau-Orthez (3) 90 69 83 85  
Pau-Orthez (T) (3) 85 78          
 
Roanne (14) 73 63        
Pau-Orthez (3) 80 80      
  PSG Racing (6) 61 61      
PSG Racing (6) 95 79      
Le Mans (11) 91 77      

Pour les seizièmes, huitièmes et quarts de finale, le match aller se joue chez l'équipe la mieux classée lors de la saison régulière, le match retour chez l'équipe la moins bien classée et la belle éventuelle chez l'équipe la mieux classée lors de la saison régulière. Pour les demi-finales et la finale, les deux premiers matchs chez le mieux classée de la saison régulière, le match 3 et éventuellement le match 4 chez le moins bien classée et la belle éventuelle chez le mieux classée.

(T) Tenant du titre 1992

Détail des matches de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Leaders de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Catégorie Joueur Équipe Statistiques
Points par match Terence Stansbury Levallois 26,3
Rebonds par match Kevin Magee PSG Racing 13,5
Passes décisives par match Zoran Sretenović Antibes 6,3

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Antoine Rigaudeau (Cholet)
Michael Young (Limoges)
Yann Bonato (Antibes)
Richard Dacoury (Limoges)
Božidar Maljković (Limoges)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]