Olympique d'Antibes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antibes SHARKS Côte d'Azur
Logo du Antibes SHARKS Côte d'Azur
Généralités
Nom complet Antibes SHARKS Côte d'Azur
Surnoms Antibes SHARKS Côte d'Azur
Noms précédents Olympique d'Antibes Juan-les-Pins Côte d'Azur Basket
Fondation 1933
Couleurs blanc, bleu marine et bleu ciel
Salle Azur Arena Antibes
(5 249 places)
Siège Azur Arena Antibes, 250, rue Émile Hugues
06600 Antibes
Championnat actuel Pro A
Entraîneur Drapeau : France Julien Espinosa
Site web sharks-antibes.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (3)
Championnat de 2e division (5)
Championnat de 3e division (1)

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de basket-ball de Pro A 2015-2016
0

Les Sharks d'Antibes Côte d'Azur aussi nommés Olympique d'Antibes Juan les Pins est un club français de basket-ball évoluant en Pro A, le premier niveau français, lors de la saison 2015-2016. Le club est basé dans la ville d'Antibes (Alpes-Maritimes).

Le club a connu son heure de gloire dans les années 1990 avant de traverser une crise financière. Rétrogradé en Pro B puis en National 1, l'Olympique d'Antibes est revenue progressivement en Pro A.

De grands joueurs ont marqué l'histoire du club comme Laurent Foirest, Stéphane Ostrowski ou encore Willie Redden.

Historique[modifier | modifier le code]

Des débuts jusqu'au sommet (1933-1996)[modifier | modifier le code]

Le basket-ball prend réellement son essor à Antibes dans les années 1950-60. En 1970, l'équipe remporte le championnat de France de Nationale 1 (1re division) grâce à des joueurs d'exception comme Jean-Claude Bonato, Dan Rodriguez ou Jacques Cachemire.

Au début des années 1980, Antibes enchaîne deux saisons moyennes en finissant neuvième en 1981 et septième en 1982.

Laurent Foirest, champion de France en 1991 et 1995 avec Antibes

L'équipe dirigée par l'entraîneur yougoslave Djordje Andrijašević se révèle réellement en 1984 avec une place de vice-champion de France et une demi finale de la Coupe Korać de basket-ball. On retrouve alors sous les couleurs de l'OAJLP des joueurs de renom tels que Daniel Haquet, Bob Morse, Allen Bunting ou Harold Johnson qui termine la saison en tant que meilleur rebondeur avec une moyenne de 11,8.

En 1986, Antibes ré-édite la performance de se qualifier pour la demi finale de la Coupe Korać et Allen Bunting est élu meilleur défenseur de la saison.

Après le départ de Djordje Andrijašević pour Caen, Jean-Claude Bonato entraîne l'équipe pendant deux saisons avant de céder la place à Jacques Monclar. En 1987, l'ailier antibois Bill Varner reçoit le titre de MVP.

Au début des années 1990, Antibes domine le basket français aux côtés de Limoges et Pau-Orthez et remporte le championnat de France de Pro A en 1991. Après une finale perdue en 1994, l'OAJLP décroche en 1995 un troisième titre de Pro A et atteint les demi-finale de la Coupe d'Europe Saporta, avant que des problèmes financiers ne poursuivent le club. En 1996, Antibes se classe 4e de la saison régulière et est éliminé en demi-finale de play-off face à Pau-Orthez. Cette bonne saison est la dernière avant une longue période d'échecs.

Les relégations et une reconstruction compliquée (1996-2012)[modifier | modifier le code]

Antibes Champion de Nationale 1 en 2008

Entre 1996 et 2001, le club ne parvient plus à se qualifier pour les play-offs de Pro A.

En 2002, malgré un maintien sportif acquis, l'OAJLP est rétrogradé pour manque de garanties financières. Le club a ensuite connu des années difficiles en Pro B. En 2006, un nouvel élan est donné pour relancer le club, mais en raison de la réduction du nombre de clubs dans l'élite[2], le club est rétrogradé en NM1 pour la saison 2007-2008 à la suite de sa seizième place sur dix-huit.

Dès le début de la saison, l'OAJLP Basket impose son style de jeu en remportant des victoires. À deux matchs de la fin de la saison, l'OAJLP est sacré champion de France de NM1 sur son parquet en gagnant face à Toulouges (81 - 58) et obtient la récompense d'équipe fair-play de la saison (tous championnats confondus).

Le retour en Pro B est difficile. L'équipe s'installe dans le bas du classement durant 4 saisons et évite de peu la relégation en 2010.

La renaissance (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Pour saison 2013, Antibes affiche de nouvelles ambitions dans un championnat de Pro B où les autres favoris sont Pau-Orthez, Hyères Toulon, deux clubs relègués de Pro A, et Bourg-en-Bresse.

Will Solomon, vainqueur des play-offs Pro B 2015 avec Antibes

Le club termine la phase régulière à la cinquième place. Opposés à Boulogne-sur-mer lors du premier tour des play-offs, les Antibois s'imposent en trois manches, 98 à 95 après deux prolongations lors de la manche décisive disputée sur le parquet de leurs adversaires[3]. Lors du tour suivant, ils sont opposés à Pau-Orthez, assuré de retrouver la Pro A à la suite de sa première place lors de la phase régulière. Après s'être imposé sur le parquet de son adversaire, Antibes confirme à domicile en s'imposant 83 à 79 après deux prolongations[4] et obtient sa place en finale où ils rencontrent le club de Champagne Châlons Reims Basket. Les Sharks d'Antibes deviennent champions de France de Pro B après deux victoires, 70 à 73 et 83 à 73, face à Champagne Châlons Reims Basket et accèdent à la Pro A.

Antibes manque son grand retour dans l'élite, ne parvenant jamais à sortir de la zone de relégation. Malgré des joueurs comme Raphaël Desroses, Nicolas de Jong ou encore l'ancien joueur NBA Will Solomon, l'équipe se classe à la dernière place de Pro A avec un bilan de 6 victoires et 24 défaites. En février 2014 une nouvelle équipe arrive avec à la direction du club. Freddy Tacheny, nouvel actionnaire majoritaire, est président du Conseil d'administration de la SA OAJLP. Frédéric Jouve est nommé vice-président directeur général. La direction élabore un plan "SHARKS 2020" consistant à replacer ce club historique du basket-ball français dans la première partie du classement du championnat de France Pro A.

Les Sharks réussissent leur saison 2015 en se classant 6e et en remportant, le 22 février 2015, la première édition de la Leaders Cup de Pro B et deviennent le premier club qualifié pour la phase finale des playoffs. Ils remportent la finale des playoffs en deux manches face à Denain après avoir éliminé successivement Nantes et Le Portel. Les Antibois retrouvent ainsi l'élite, une année seulement après l'avoir quittée.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions internationales[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Compétitions jeunes[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Olympique d'Antibes - Saison 2015-2016
Joueurs Entraîneurs
No  Nom Prénom Poste Taille Naissance (Âge) Pays
0 Boris Dallo 2 1,96 m (6 5) (21 ans) Drapeau de la France France
4 Tim Blue 4 2,05 m (6 9) (31 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis
5 Will Solomon 1 1,88 m (6 2) (37 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis
6 Baba Soma Samake 4 2,02 m (6 8) (20 ans) Sénégal Sénégal
8 Frédéric Bourdillon 1 1,93 m (6 4) (24 ans) Drapeau de la France France
10 Moustapha Fall 5 2,18 m (7 2) (23 ans) Drapeau de la France France
12 Mamoutou Diarra 3 m (6 7) (34 ans) Drapeau de la France France
15 Paul Carter 3 2,04 m (6 8) (28 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis
25 Akil Mitchell 4 2,03 m (6 8) (23 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis
Entraîneur
Assistant(s)
  • Drapeau : France Frédéric Munch

Légende 
  • No  : Numéro de maillot
  • Captain sports.svg : Capitaine
  • Injury icon 2.svg : joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Dernière mise à jour : 22/08/2015

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Effectifs successifs depuis la saison 2008-2009[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres ou marquants[modifier | modifier le code]

Présents au « Hall of Fame » des Sharks[modifier | modifier le code]

4 Drapeau : États-Unis David Rivers : David Rivers, ancien back-up de Magic Johnson aux Los Angeles Lakers s’envole pour l’Europe en 1993. Direction Antibes pour deux saisons, où il est champion de France et MVP étranger en 1995. Statistiques 1993-1994: 36 minutes de jeu; 16,9 points; 3 rebonds; 6 passes décisives en 36 minutes. Statistiques en 1994-1995: 22,9 points; 3,9 rebonds; 5,8 passes décisives en 37 minutes.

Logos successifs[modifier | modifier le code]

Centre de formation[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1941, le club a formé et intégré de nombreux joueurs dans son équipe première, ainsi que de nombreux joueurs professionnels depuis la création de la Ligue nationale de basket-ball en 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Quatre équipes descendent de Pro B en 2006-07.
  3. « Antibes surprend Boulogne », sur lequipe.fr,‎
  4. JC Moal, « Pro B : Antibes rallie la finale après deux prolongations (83-79) », sur catch-and-shoot.com,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]