Canton de La Crau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de La Crau
Canton de La Crau
Situation du canton de La Crau dans le département de Var.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement(s) Draguignan (1)
Toulon (4 + fraction Hyères)
Bureau centralisateur La Crau
Conseillers
départementaux
Patricia Arnould
Marc Giraud
2015-2021
Code canton 83 02
Histoire de la division
Création 2 août 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 50 589 hab. (2016)
Densité 202 hab./km2
Géographie
Superficie 250,96 km2
Subdivisions
Communes 5 + fraction Hyères

Le canton de La Crau est un canton français situé dans le département du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de La Crau dans les arrondissements de Draguignan et Toulon. Son altitude varie de 0 m à 642 m (Bormes-les-Mimosas).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé par décret du 2 août 1973 scindant le canton d'Hyères[1].

Par décret du 27 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de La Crau est conservé et s'agrandit. Il passe de 3 communes + fraction Hyères à 5 communes + fraction Hyères[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
46 22046 733
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du canton était de 46 733 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1982 Louis Palazy DVD puis PS Maire de La Crau (1971-1989)
1982 1988 Roland Thévenet RPR  
1988 1999
(décès)
Philippe de La Lombardière de Canson DVD puis RPR Exploitant agricole
Député (1994-1997)
Maire de La Londe-les-Maures (1971-1995)
1999 2015 Marc Giraud RPR puis
UMP
Sapeur pompier professionnel
Maire de Carqueiranne (1997-2015)
Premier vice-président du Conseil général

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Patricia Arnould   DVD Fonctionnaire territoriale
Première adjointe au maire de La Crau
2015 en cours Marc Giraud   LR Sapeur pompier professionnel
Président du conseil départemental (2015-)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Patricia Arnould et Marc Giraud (Union de la Droite, 46,16 %) et Aline Renck-Guigue et Pierre Royet (FN, 38,27 %). Le taux de participation est de 51,33 % (20 551 votants sur 40 038 inscrits)[5] contre 49,77 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Patricia Arnould et Marc Giraud (Union de la Droite) sont élus avec 59,45 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 52,59 % (11 549 voix pour 21 054 votants et 40 033 inscrits)[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
La Crau
(bureau centralisateur)
83047 Métropole Toulon Provence Méditerranée 16 749 (2014)
Hyères 83069 Métropole Toulon Provence Méditerranée Fraction : 7 946 (2014)
Commune : 56 502 (2014)
Bormes-les-Mimosas 83019 CC Méditerranée Porte des Maures 7 839 (2014)
Le Lavandou 83070 CC Méditerranée Porte des Maures 5 246 (2014)
La Londe-les-Maures 83071 CC Méditerranée Porte des Maures 8 234 (2014)
Rayol-Canadel-sur-Mer 83152 CC du Golfe de Saint-Tropez 719 (2014)

Le canton est composé de[2] :

  1. cinq communes entières,
  2. la partie de la commune d'Hyères située au nord d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Carqueiranne, route de la Benoîte, chemin du Col-de-Serre, route des Loubes, route départementale 276, rond-point Saint-Martin, chemin Saint-Jean, chemin du Rocher-Saint-Jean, rond-point du Maréchal-Juin, route départementale 276a, autoroute A 570 jusqu'au rond-point de la route de Toulon (route départementale 98), route de Toulon (route départementale 46, puis route départementale 554), avenue de Toulon (route départementale 554), allée de la Roche-Taillée, prolongement droit jusqu'au croisement du chemin de Beauvallon, ligne droite jusqu'au croisement entre l'impasse de Beauvallon et le chemin de Beauvallon-Haut, chemin de Beauvallon-Haut, chemin du Vieux-Château, montée de Noailles, rue Saint-Pierre, rue Barruc, rue Saint-Esprit, rue du Trou-de-la-Serre, sentier Saint-Pierre, montée de Noailles, avenue Paul-Long-Prolongée, boulevard Matignon, boulevard Frédéric-Mistral, traversée Frédéric-Mistral, boulevard Frédéric-Mistral, boulevard d'Orient, avenue du Général-Mangin, rue de Castelnau, avenue Alphonse-Denis, avenue du Quinzième-Corps, chemin de l'Excelsior, rue Eugène-Berre, avenue du Docteur-Zamenhof, impasse du Docteur-Zamenhof, ligne droite dans le prolongement de l'impasse du Docteur-Zamenhof jusqu'au chemin de l'Excelsior, chemin de l'Excelsior, chemin de Bellevue, allée Victor-Bellaguet, avenue de Rottweil, rue Guy-Couffe, chemin du Plan-du-Pont, traverse du Plan-du-Pont, ligne droite dans le prolongement de la traverse du Plan-du-Pont, cours du Gapeau, ligne droite perpendiculaire au cours du Gapeau dans l'axe du chemin du Vivier, route de Pierrefeu (route départementale 12), chemin du Moulin-du-Premier (route départementale 12), chemin des Bords-du-Gapeau, route départementale 98, chemin des Ourlèdes, chemin du Moulin-Premier (route départementale 559A), jusqu'à la limite territoriale de la commune de La Londe-les-Maures.

De 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de La Crau dans le département du Var avant 2015.

Le canton de Crau regroupait 3 communes entières et une fraction d'Hyères et comptait 37 216 habitants (recensement de 2010 sans doubles comptes).

Lors de sa création, il est composé de[1] :

  • Carqueiranne,
  • La Crau,
  • La Londe-les-Maures,
  • la portion de la ville d'Hyères située au Nord de l'axe des voies ci-après : Le Gapeau (jusqu'à l'intersection du chemin départemental n° 12 avec la route nationale n° 98), la route nationale n° 98, le ruisseau de l'Icarde et la retenue des Borrels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]