Canton de Cuers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Cuers
Situation du canton de Cuers dans le département de Var.
Situation du canton de Cuers dans le département de Var.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Arrondissement(s) Toulon
Chef-lieu Cuers
Conseiller général Véronique Baccino
2008-2014
Code canton 83 10
Disparition 29 mars 2015
Démographie
Population 22 836 hab. (2010)
Densité 133 hab./km2
Géographie
Superficie 171,21 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Cuers est une division administrative française située dans le département du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Cuers dans l'arrondissement de Toulon. Son altitude varie de 45 m (Pierrefeu-du-Var) à 700 m (Cuers) pour une altitude moyenne de 149 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Jean Louis Claude Hérente   Propriétaire à Cuers
1845 1848 Aimé Joseph Denis Félicité
Pessonneaux du Puget
  Ancien officier du génie
Maire de Toulon (1860-1861)
1848 1852 Pierre Jean Béguin   Chirurgien de la marine en retraite
Maire de Cuers
1852 1861 Aimé Joseph Denis Félicité
Pessonneaux du Puget
  Ancien officier du génie
Maire du Puget puis de Toulon (1860-1861)
1861 1870 Etienne Hugues Rose[1]   Général de division en retraire à Sanary-sur-Mer
1870 1870 Pierre François Fortuné Latil   Pharmacien à Cuers
1870 1871 Léon Casimir Blaise Ravel   Docteur en médecine
1871 1876 Pierre Andrieu   Négociant - Maire de Cuers
1876 1876
(décès)
Joseph Louis Bernard   Docteur en médecine
Maire de Cuers
1877 1883 Auguste Théophile Martin Républicain Maire de Puget-Ville
1883 1889 Victor Auguste Jules Achille
Grisolle
Républicain Notaire à Cuers
1889 1893
(décès)[2]
François Bernard   Docteur en médecine
Maire de Cuers
1893[3] 1901 Alphonse Gastinel Rad. Notaire et Maire de Cuers
1901 1907 Louis Aubin Rad. Docteur en médecine à Cuers
1907 1931 François Brun Rad. Juge au Tribunal civil de Marseille
Maire de Cuers
1931 1937 Eugène Prat-Flotte SFIO Médecin
Maire de Cuers (1935-1941)
1937 1940 Henri Turle PCF Propriétaire
Maire de Carnoules
1945 1951 Marius Lovéra PCF Maçon
1951 1958
(décès)
Raoul Reymonenq SFIO Négociant - Maire de Cuers (1922-1935 et 1947-1958)
1958 1982 Fernand Blacas SFIO puis PS Maire de Cuers
1982 2008 Guy Guigou PCF Maire de Cuers (1995-2007)
2008 2015 Véronique Baccino UMP Adjointe au maire de Cuers

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Cuers groupe quatre communes et compte 22 836 habitants (recensement de 2010 population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Cuers
(chef-lieu)
83049 CC Méditerranée Porte des Maures 50,53 10 562 (2014) 209
Carnoules 83033 CC Cœur du Var 25,49 3 493 (2014) 137
Pierrefeu-du-Var 83091 CC Méditerranée Porte des Maures 58,36 6 089 (2014) 104
Puget-Ville 83100 CC Cœur du Var 36,83 4 118 (2014) 112


Le canton de Cuers est un carrefour routier, à mi-chemin entre le cœur du Var, le pays Brignolais, l'agglomération toulonnaise et le golfe de Saint-Tropez. Composé de quatre communes, Cuers (10 000 habitants), Pierrefeu-du-Var (5 400 habitants), Puget-Ville (3 700 habitants) et Carnoules (3 200 habitants), le canton forme la partie nord de la vallée du Gapeau et la porte naturelle du massif des Maures et du Centre-Var. Enfin, la Barre de Cuers (705 mètres au Pilon Saint-Clément) est le premier contrefort du massif de la Sainte-Baume.

Banlieue nord-est de Toulon, à l'accroissement démographique rapide (16 000 habitants en 1999 ; 22 000 en 2009), gagnée progressivement par l'urbanisation galopante. Ce phénomène est dû au fait que le canton est desservi par l'autoroute A 57, par la voie ferrée (gares de Cuers-Pierrefeu, Puget-Ville et Carnoules), et par l'axe régional Manosque-Hyères (RD 12, 43 et 554).

À proximité de Solliès-Pont (6 km), Brignoles (30 km), Toulon (20 km), Hyères (25 km), Le Luc (30 km), Le Lavandou (45 km) et Saint-Tropez (60 km). Enfin, Collobrières, capitale des Maures et de la châtaigne, n'est située qu'a 20 km de Cuers, le chef-lieu du Canton.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2010
11 505 12 262 12 529 14 430 15 950 18 196 21 160 22 836
(Sources : INSEE)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]