Canton de Cavaillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Cavaillon
Situation du canton de Cavaillon dans le département Vaucluse
Situation du canton de Cavaillon dans le département Vaucluse
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement(s) Apt
Bureau centralisateur Cavaillon
Conseillers
départementaux
Élisabeth Amoros
Jean-Baptiste Blanc
2015-2021
Code canton 84 07
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 30 327 hab. (2013)
Densité 472 hab./km2
Géographie
Superficie 64,19 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Cavaillon est un canton français situé dans le département de Vaucluse, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Cavaillon était rattaché, jusqu'en 1926, à l'arrondissement d'Avignon avant de rejoindre celui d'Apt.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 6 à 2.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Cavaillon dans le département de Vaucluse avant 2015.

Le canton de Cavaillon regroupait six communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Cavaillon
(chef-lieu)
84035 CC Luberon Monts de Vaucluse 45,96 25 636 (2013) 558
Caumont-sur-Durance 84034 CA du Grand Avignon 18,23 4 691 (2013) 257
Cheval-Blanc 84038 CC Luberon Monts de Vaucluse 58,56 4 113 (2013) 70
Maubec 84071 CC Luberon Monts de Vaucluse 9,13 1 864 (2013) 204
Robion 84099 CC Luberon Monts de Vaucluse 17,70 4 152 (2013) 235
Taillades 84131 CC Luberon Monts de Vaucluse 6,86 1 965 (2013) 286

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton comprend désormais deux communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Cavaillon
(bureau centralisateur)
84035 CC Luberon Monts de Vaucluse 25 636 (2013)
Caumont-sur-Durance 84034 CA du Grand Avignon 4 691 (2013)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
23 404 25 383 29 578 31 256 36 109 39 557 41 930 42 212 41 996
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2013, la population municipale du nouveau canton était de 30 327 habitants[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1870 François Joseph Félix Silvestre Juge de paix à Cavaillon - Maire[Où ?] de 1830 à 1831
juin1870-novembre1870 Comte de Gabrielli de Gubbio
1870-1871 M. Grand Membre de la Commission départementale
1871-1874 Aimé Boussot Maire de Cavaillon (1870-1874)
1874-1879 Comte de Gabrielli de Gubbio
1879-1885
(démission)
Paul Brusque Médecin
Maire de Cavaillon (1878-1885)
1886-1892 Aimé Boussot Socialiste
puis Radical
Maire de Cavaillon (1870-1874 et 1888-1892)
1892-1905
(démission)
Joseph Guis Radical Maire de Cavaillon (1905-1935)
Président du Conseil Général
1905-1940 Maurice Accarie Radical Expéditeur à Cavaillon
septembre 1945-mars 1951 Roger Travail PCF Instituteur
Conseiller municipal de Cavaillon
mars 1951-mars 1976 Étienne Accarie Rad. Expéditeur, maire de Cavaillon
mars 1976-mars1988 Fernand Lombard PS Maire de Cavaillon (1977-1989)
mars 1988 - octobre 2002
(démission)
Maurice Giro DVD Retraité
Maire de Cavaillon (1992-2008)
Député (2002-2007)
octobre 2002 - mars 2008 Jean-Claude Bouchet UDF
puis UMP
Gérant de société
Député de Vaucluse depuis 2007
Maire de Cavaillon depuis 2008
mars 2008-2015 Jean-Baptiste Blanc UMP Adjoint au maire de Cavaillon

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Élisabeth Amoros   UMP  
2015 en cours Jean-Baptiste Blanc   UMP  

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Thibaut de La Tocnaye et Leslie Meslé (FN, 45,42 %) et Élisabeth Amoros et Jean-Baptiste Blanc (UMP, 39,53 %). Le taux de participation est de 49,01 % (10 226 votants sur 20 865 inscrits)[8] contre 54,43 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Élisabeth Amoros et Jean-Baptiste Blanc (UMP) sont élus avec 53,92 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,11 % (5 630 voix pour 11 081 votants et 20 864 inscrits)[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).