Canton de Valréas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Valréas
Canton de Valréas
Situation du canton de Valréas dans le département de Vaucluse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement(s) Carpentras
Bureau centralisateur Valréas
Conseillers
départementaux

Mandat
Corinne Testud-Robert
Bruno Valle
2021-2028
Code canton 84 17
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1801[2],[3]
Démographie
Population 13 645 hab. (2019)
Densité 109 hab./km2
Géographie
Superficie 124,92 km2
Subdivisions
Communes 4

Le canton de Valréas est une circonscription électorale française du département du Vaucluse (région Provence-Alpes-Côte d'Azur) enclavée dans le département de la Drôme (région Auvergne-Rhône-Alpes).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton de Valréas, bien que rattaché au Vaucluse, est entièrement enclavé dans le département de la Drôme. Il est donc également surnommé « canton de l'enclave des papes », car Valréas appartenait jadis au pape.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Histoire du canton est lié à celle de l'enclave des papes et de la papauté d'Avignon.

Le canton a successivement fait partie de l'arrondissement d'Orange jusqu'à la suppression de celui-ci en 1926, puis à celui d'Avignon jusqu'en 2017 à la suite du redécoupage des arrondissements vauclusiens. Depuis le 1er janvier 2017 le canton de Valréas dépend de l'arrondissement de Carpentras[4].

Conformément à la loi du [5], un nouveau découpage cantonal de Vaucluse est défini par un décret du [6] et entre en vigueur à l'issue des élections départementales de mars 2015. Cette réforme n'affecte pas le canton de Valréas dont les limites et le nombre de communes restent inchangés.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de 1833 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Louis Henric Joseph Antoine Auguste
de Renaud
(1770-1839)
  Propriétaire à Valréas
1836 1848 Jules-Joseph
de Julien de Montaulieu
  Maire de Valréas
1848 1852 François Auguste Couston   Notaire à Valréas
1852 1861
(décès)
Marius Toussaint Meynard
(1818-1861)
  Négociant à Valréas
1862 1870 Henri Nogent-Saint-Laurens Majorité
dynastique
Avocat et journaliste politique à Paris
Député du Loiret (1852-1870)
1870 1871 M. André   Membre de la commission départementale
1871 1880 Henri Meynard Républicain Filateur à Valréas
1880 1892 Joseph Daurand Républicain Maire de Valréas
1892 1898 Flavien Lemoyne Républicain Médecin, maire de Valréas
1898 1919 Jules Faye Républicain Industriel à Valréas
1919 1923
(décès)[7]
Marius Durand Rad. Négociant, Maire de Valréas
1923 1928 Jean Salabelle
(neveu de Jules Faye)
Rad. Adjoint au maire de Valréas
1928 1940 Jules Niel Rad. Assureur-conseil
Maire de Valréas
Nommé conseiller départemental en 1942[8]
1945 1974
(décès)
Jules Niel Rad. Président du conseil général (1951-1970)
Maire de Valréas (1953-1974)
1974 1976 Paul Freynet
(1926-2001)
PS puis DVG Conseiller municipal de Valréas
1976 1988 Jean Duffard
(1925-2005)
PS Maire de Valréas (1974-1989)
1988 2001 Thierry Mariani RPR Cadre
Maire de Valréas (1989-2005)
Député (1993-2010)
2001 2008 Colette Jacquier RPR puis UMP Agent d'assurances
Adjointe au maire de Valréas
2008 2015 Gérard Santucci PS Ancien conseiller municipal de Valréas
Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   M. Martinel   Propriétaire à Visan
1895 1901 Ferdinand Roux Radical Propriétaire, maire de Visan
1901 1913 Maurice Choisy Radical Maire de Grillon
1913   Paul Roux Radical Propriétaire à Richerenches
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Jean-Marie Roussin (d)   UDI Assureur à Valréas
2015 2021 Corinne Testud Robert (d)   LR Adjointe au maire de Visan, maire depuis 2020
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Corinne Testud-Robert   LR Conseillère sortante, Vice-Présidente du conseil départemental
2021 en cours Bruno Valle   LR Directeur de centre de formation, conseiller municipal de Valréas

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Élections de mars 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballottage : France Barthelemy Bathelier et Fabrice Ligier (FN), avec 39,11 %, Jean-Marie Roussin et Corinne Testud Robert (UMP), 27 % et Annik Chanot et Gérard Santucci (PS), avec 23,48 %. Le taux de participation est de 58,09 % (5 630 votants sur 9 692 inscrits)[10] contre 54,43 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Jean-Marie Roussin et Corinne Testud Robert sont élus avec 52,86 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,47 % (2 918 voix pour 5 958 votants et 9 693 inscrits)[13].

Élections de juin 2021[modifier | modifier le code]

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[14]. Dans le canton de Valréas, ce taux de participation est de 40,94 % (3 961 votants sur 9 675 inscrits)[15] contre 34,94 % au niveau départemental[16]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Damien Broc et Ludivine Suau (RN, 33,23 %) et Corinne Testud-Robert et Bruno Valle (LR, 28,26 %)[15].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,36 % au niveau national[17], 38,18 % dans le département[16] et 43,9 % dans le canton de Valréas[15]. Corinne Testud-Robert et Bruno Valle (LR) sont élus avec 57,88 % des suffrages exprimés (2 278 voix pour 4 249 votants et 9 678 inscrits)[15],[18],[19].

Composition[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, le canton de Valréas est composé de quatre communes entières[6].

Liste des 4 communes du canton de Valréas au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Valréas
(bureau centralisateur)
84138 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 57,97 9 403 (2019) 162 modifier les donnéesmodifier les données
Grillon 84053 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 14,92 1 749 (2019) 117 modifier les donnéesmodifier les données
Richerenches 84097 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 10,96 537 (2019) 49 modifier les donnéesmodifier les données
Visan 84150 CC Enclave des Papes-Pays de Grignan 41,07 1 956 (2019) 48 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Valréas 8417 124,92 13 645 (2019) 109 modifier les données

Ce canton coïncidait avec l'ancienne Communauté de communes de l'Enclave des Papes.

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Plus du quart des établissements économiques du canton sont liés à l'agriculture[20]. L'activité agricole est centrée sur la viticulture, la truffe, et la lavande.

Industrie[modifier | modifier le code]

Vers 1840, Ferdinand Revoul crée le cartonnage à Valréas pour satisfaire la demande de Meynard, un sériciculteur valréassien. 1897, la ligne de chemin de fer Nyons-Pierrelatte atteint la ville et Valréas en profite pour développer son industrie et devient ainsi la capitale mondiale du cartonnage. Cette activité historique sur le canton n'emploie plus de salariés de nos jours.

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 96510 56211 24311 86512 70513 33914 00113 99313 860
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2019, le canton comptait 13 645 habitants[Note 2], en diminution de 1,39 % par rapport à 2013 (Vaucluse : +2,09 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
13 83713 70913 645
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[23].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[9].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 390
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Valréas », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 820.
  4. http://www.vaucluse.gouv.fr/modification-des-limites-d-arrondissements-a11028.html
  5. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le )
  6. a et b Décret du 28 février 2014
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le ).
  9. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  10. « Résultats du premier tour pour le canton de Valréas », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  11. « Résultats du premier tour pour le département de Vaucluse », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Valréas », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  14. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  15. a b c et d « Résultats pour le canton de Valréas », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  16. a et b « Résultats pour le département de Vaucluse », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  17. « Taux de participation définitifs au second tour : élections des 20 et 27 juin 2021 », sur www.interieur.gouv.fr, (consulté le )
  18. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Valréas. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  19. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de Valréas. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  20. Canton de Valréas site le site de l'Insee
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  23. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]