Jean-Claude Bouchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouchet.
Jean-Claude Bouchet
Image illustrative de l'article Jean-Claude Bouchet
Fonctions
Député de la 2e circonscription de Vaucluse
En fonction depuis le
(10 ans, 5 mois et 23 jours)
Élection 17 juin 2007
Réélection 17 juin 2012
18 juin 2017
Législature XIIIe, XIVe et XVe
Groupe politique UMP (2007-2015)
LR (depuis 2015)
Prédécesseur Maurice Giro (UMP)
Maire de Cavaillon

(9 ans, 3 mois et 25 jours)
Élection 16 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
Prédécesseur Maurice Giro (UMP)
Successeur Gérard Daudet
Conseiller général de Vaucluse
élu dans le canton de Cavaillon

(5 ans et 5 mois)
Prédécesseur Maurice Giro (RPR)
Successeur Jean-Baptiste Blanc (UMP)
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Cavaillon (Vaucluse)
Nationalité Française
Parti politique Les Républicains

Jean-Claude Bouchet
Chevalier de l'Ordre du Mérite

Jean-Claude Bouchet, né à Cavaillon (Vaucluse) le , est un homme politique français, membre des Républicains.

Mandats en cours[modifier | modifier le code]

Décoration - Médaille[modifier | modifier le code]

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Bouchet est le fils de Maurice Bouchet qui a été maire de Cavaillon de 1989 à 1992, fondateur de la Flèche cavaillonnaise, la première coopérative d’entreprises de transport. Après des études supérieures dans le transport et le management, il rejoint l’entreprise familiale en 1981 pour en prendre la direction de 1992 à 2004. Durant cette période il occupe la présidence d’UNICOOPTRANS (Fédération NatIonale des COOPératives de TRANSport), la vice-présidence nationale de l'UNOSTRA (2e syndicat patronal des transports routiers français). Il est par ailleurs élu vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Avignon et de Vaucluse en 2001.

Jean-Claude Bouchet a présidé de 1997 à 2000 le Stade Union Cavaillonnais XV (rugby à XV).

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Engagé dans la vie politique dès 1977, au sein de la droite républicaine, il a été élu conseiller général de Vaucluse (canton de Cavaillon) en 2002 (à la suite de la démission de Maurice Giro), sénateur-suppléant en 2004 et délégué de circonscription de l’UMP en 2006.

Au début de 2007, il est responsable de l'UMP dans la 2e circonscription de Vaucluse, il a en charge l'animation du mouvement au quotidien en perspective des échéances électorales (2007 : présidentielle et législatives, 2008 : municipales et cantonales).

Ayant obtenu l'investiture de l'UMP, il est en le candidat désigné et officiel pour les législatives de 2007. Il obtient au premier tour de cette élection 34,16 % des suffrages exprimés face au candidat dissident UMP Maurice Giro qui n'est pas qualifié pour le second tour.

Au second tour, Jean-Claude Bouchet est élu avec 55,60 % des voix.

Le 16 mars 2008, Jean-Claude Bouchet est élu maire de Cavaillon avec 46,29 % des voix.

Il retrouve son siège de député lors des élections législatives de 2012 au second tour, avec 55,54 % des suffrages, contre le candidat FN Émile Cavasino ( 44,46 % )[1].

Il est l'un des députés UMP à voter contre le Pacte budgétaire européen en octobre 2012.

Il soutient Jean-François Copé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[2]. Réélu député en 2017, il démissionne de son siège de maire de Cavaillon, pour se mettre en conformité avec le non cumul des mandats.

En juillet 2017, il laisse sa place à Gérard Daudet en tant que maire de Cavaillon.

Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017, scrutin lors duquel est élu le président du parti[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Boudon, Les municipales ont commencé dimanche soir, La Provence.com, 19/06/2012, article en ligne
  2. Ludovic Vigogne, « Primaire à droite: la liste des premiers soutiens parlementaires », lopinion.fr, 20 avril 2016.
  3. Ludovic Vigogne, « La liste des 136 parrains de Laurent Wauquiez », lopinion.fr, 11 octobre 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]