Communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse
Blason de Communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Forme Communauté d'agglomération
Siège Cavaillon
Communes 16
Président Gérard Daudet (LR)
Date de création
Code SIREN 200040442
Démographie
Population 54 879 hab. (2018)
Densité 154 hab./km2
Géographie
Superficie 356,40 km2
Liens
Site web luberonmontsdevaucluse.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse (CALMV) ou LMV Agglomération est une communauté d'agglomération française située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est la troisième agglomération de Vaucluse après Grand Avignon et la communauté d'agglomération Ventoux-Comtat Venaissin.

Historique[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse a été constituée le à la suite de l'adhésion de cinq des sept communes issues de la dissolution de la communauté de communes des Portes du Luberon, à savoir Lauris, Lourmarin, Puget, Puyvert et Vaugines[1],[2], à la communauté de communes Luberon Monts de Vaucluse. Créée le , celle-ci était issue de la fusion entre la communauté de communes Provence Luberon Durance et la communauté de communes de Coustellet, rejointes par les communes de Beaumettes et de Gordes jusqu'alors isolées[3].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est composée des 16 communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Cavaillon
(siège)
84035 Cavaillonnais 45,96 26 236 (2019) 571
Beaumettes 84013 Beaumetois 2,59 280 (2019) 108
Cabrières-d'Avignon 84025 Cabriérois 14,68 1 835 (2019) 125
Cheval-Blanc 84038 Chevalblanais 58,56 4 290 (2019) 73
Gordes 84050 Gordiens 48,04 1 670 (2019) 35
Lagnes 84062 Lagnois 16,93 1 641 (2019) 97
Lauris 84065 Laurisiens 21,81 3 879 (2019) 178
Lourmarin 84068 Lourmarinois 20,18 1 040 (2019) 52
Maubec 84071 Maubecquois 9,13 1 920 (2019) 210
Mérindol 84074 Mérindolais 26,59 2 189 (2019) 82
Oppède 84086 Oppédois 24,1 1 295 (2019) 54
Puget 84093 Pugétains 17,9 819 (2019) 46
Puyvert 84095 Puyverdans 9,78 830 (2019) 85
Robion 84099 Robionnais 17,7 4 631 (2019) 262
Taillades 84131 Tailladais 6,86 1 921 (2019) 280
Vaugines 84140 Vauginois 15,55 558 (2019) 36

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique du territoire
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2018
31 58135 99038 37044 74249 32652 85153 57254 879
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Source : Insee[4])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté d'agglomération est situé à Cavaillon[5].

Les élus[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire de la communauté d'agglomération se compose de 55 conseillers[6], représentant chacune des communes membres et élus pour une durée de six ans.

Ils sont répartis comme suit[6] :

Nombre de conseillers Communes
24 Cavaillon
4 Cheval-Blanc, Lauris, Robion
2 Cabrières-d'Avignon, Gordes, Lagnes,
Maubec, Mérindol, Oppède, Taillades
1 (+1 suppléant) les autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

La CA LMV regroupe 16 communes du Luberon et des Monts de Vaucluse

Gérard Daudet, maire de Cavaillon est le président de la communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse. Il fut l'unique président de la communauté des communes Luberon Monts de Vaucluse du au , puis devient le 1er premier président de la communauté d'agglomération Luberon Monts de Vaucluse le .

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2014 En cours
(au 10 juillet 2020)
Gérard Daudet[7] LR Maire de Cavaillon (2017 → )

Compétences[modifier | modifier le code]

LMV Agglomération est dotée de 10 compétences obligatoires, 11 optionnelles et 3 facultatives.

Les compétences obligatoires :

-         développement économique

-         aménagement de l’espace communautaire

-         équilibre social de l’habitat

-         politique de la ville

-         aménagement, gestion et entretien de l’aire d’accueil des gens du voyage

-         collecte et traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés

-         gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

-         assainissement

-         eau potable

-         gestion des eaux pluviales urbaines

Les compétences facultatives :

-         Petite enfance

-         Equipement culturel et sportif d’intérêt communautaire

-         Voirie communautaire

LMV Médiathèques[modifier | modifier le code]

Le pôle des médiathèques recense 12 sites et un point lecture (aux Beaumettes). La médiathèque centrale se trouve à Cavaillon (LMV - Médiathèque La Durance). Les autres sont situées à Cabrières d'Avignon, Lagnes, Robion, Les Taillades, Oppède, Maubec, Cheval-Blanc, Mérindol, Lauris, Lourmarin et Puyvert. Les collections sont partagées entre tous les sites et transférables par navette pour le confort des usagers.

Les médiathèques intercommunales disposent de leur propre portail internet : www.mediathequeslmv.fr

Elles proposent aussi de nombreux événements culturels tout au long de l'année (100 par trimestre), gratuits et accessibles à tous.

La collection s'élève à 200 000 documents et ce sont plus de 420 000 prêts qui sont enregistrés chaque année.

LMV Tourisme[modifier | modifier le code]

Le pôle tourisme a été restructuré en 2016 avec une nouvelle marque plus attractive : Luberon Cœur de Provence[8]. L'office de tourisme intercommunal exerce sa compétence sur l'ensemble des communes de l'agglomération. Il dispose de trois bureaux d'information touristique à Cavaillon, Gordes et Lourmarin. Le bureau principal de Cavaillon se situe sur la place François Tourel, au pied de la colline Saint-Jacques.

Le territoire de l'agglomération était autrefois situé à la frontière du Comtat Venaissin et du Comté de Provence. Les villages de l'agglomération possèdent de fait un patrimoine varié et très riche. L'activité touristique s'appuie sur ce patrimoine culturel et notamment sur les fameux villages perchés de Gordes et Oppède, pour ne citer qu'eux. Au sud de l'agglomération se trouve le château de Lourmarin ou encore le jardin des plantes tinctoriales de Lauris. Côté nature, les massifs montagneux du Luberon et des Monts de Vaucluse permettent la pratique de nombreuses activités sportives comme la randonnée pédestre, le VTT ou, à Cavaillon, l'escalade et la via ferrata. Le territoire est également traversé par une véloroute, la Véloroute du Calavon.

LMV Tourisme gère par ailleurs 2 campings, à Cavaillon et à Maubec.

LMV Piscines[modifier | modifier le code]

Il y a deux piscines dans l'agglomération : la piscine couverte Alphonse Roudière, entièrement requalifiée en 2019 et proposant 2 bassins, et le centre aquatique de Plein Air, proposant 3 espaces de baignades et un parc arboré. Les deux équipements sont situés à Cavaillon.

LMV Environnement[modifier | modifier le code]

Il y a quatre déchèteries multimatériaux sur le territoire de l'agglomération : Cavaillon Puits des Gavottes, Maubec-Coustellet, Lauris et Vaugines. Il y a également deux déchèterie pour déchets « verts », à Cavaillon et Vaugines.

LMV Petite Enfance[modifier | modifier le code]

Le Pôle petite enfance permet l'accueil collectif et individuel des jeunes enfants.

Le territoire compte 14 multi-accueils (crèches) pour près de 400 places permettant l'accueil de 1000 enfants chaque année.

Une 15e crèche est en cours de construction et doit ouvrir ses portes en 2022.

Concernant l'accueil individuel, les trois relais d'assistants maternels du territoire regroupent près de 190 professionnels qui accueillent chaque année plus de 600 enfants à leur domicile. Les RAM sont à la fois des lieux de professionnalisation pour les assistants maternels, mais aussi des lieux d'animations.

Le Pôle Petite enfance de LMV offre aussi un soutien à la parentalité grâce au Lieu d'Accueil Enfant Parent (LAEP), anonyme et gratuit.

LMV Mobilité[modifier | modifier le code]

Cavaillon possède actuellement un réseau de 4 lignes de bus.

Au , la ligne C du réseau C'mon bus est partagée avec l'agglomération. Elle devient une navette gratuite entre le parking relais du Grenouillet et le cœur de ville de Cavaillon et est 100% électrique depuis le .

Le réseau C mon bus est opéré par les Transports Suma depuis .

Une navette exploitée en régie reliant le hameau des Vignères (Cavaillon) aux Taillades, via la gare de Cavaillon, est aussi en place depuis .

Par ailleurs, LMV favorise les déplacements doux. Une subvention à l'acquisition de vélo à assistance électrique, à destination des particuliers du territoire, existe depuis .

Autres réseaux[modifier | modifier le code]

LMV Agglomération est desservie par la ligne 7 du réseau régional Zou ! (anciennement TransVaucluse) pour le nord (Axe Avignon/Maubec) et par la ligne 8 de ce même réseau pour le sud (Axe Avignon/Pertuis).

Cavaillon est desservie par la ligne 9 de l'axe Avignon/Marseille Saint Charles du train TER depuis sa gare SNCF. Un projet de réouverture de la ligne Cheval-Blanc/Pertuis pour devenir Avignon/Pertuis est prévu pour desservir le sud du territoire.

Cavaillon est enfin desservie par l'autoroute A7 dite Autoroute du Soleil.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Le régime fiscal de la communauté d'agglomération est la fiscalité professionnelle unique (FPU)[5].

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Parc d'activités Bel Air (Taillades)[modifier | modifier le code]

Près de 4 hectares de foncier ont été commercialisés entre 2016 et 2020. LMV Agglomération proposait 15 lots de 1 000 m2 à 3 000 m2. tous sont aujourd'hui vendus.

Entrée économique de Coustellet[modifier | modifier le code]

Une opération urbaine a eu lieu au hameau de Coustellet qui est un important carrefour entre Apt et Avignon, au nord de l'agglomération, qui vise à donner davantage d'accessibilité aux piétons et aux cyclistes, à fluidifier la circulation et favoriser l'implantation d'entreprises. Par ailleurs, le hameau est traversé par la Véloroute du Calavon, aussi appelée Euro Vélo 8, qui part de Cavaillon et qui va jusqu'à Apt.

Développement économique : Natura'Lub et la digue des Iscles de Milan[modifier | modifier le code]

En bordure de Durance, à proximité de l’échangeur autoroutier de l’A7 Cavaillon, la nouvelle zone d’activités Natura'Lub, créée par LMV Agglomération et aménagée par le groupe IDEC, se développera sur 45ha. La zone d’activités Natura'Lub s’inscrit dans la stratégie de l’Opération d’Intérêt Régional Naturalité (OIR). Natura'Lub est un parc productif premium dédié à la naturalité et positionné sur 5 marchés :

  • Bio contrôle et intrants naturels
  • Ingrédients naturels
  • Alimentation de qualité
  • Nutraceutique
  • Cosmétiques naturels et parfumerie

La  présence sur le territoire de plusieurs entreprises pépites, et leader dans les différents domaines de la naturalité fait de Luberon Monts de Vaucluse une brique transversale à ces cinq marchés. Natura’Lub proposera aussi ensemble de services aux entreprises présentes : Centre de convention ; Learning Lab ; Espace de coworking ; Equipements de formation ; Hôtellerie ; Transports ; Incubateur.

Pour que ce projet puisse exister, il a été nécessaire de construire une digue de près de 3 kilomètres à Cheval Blanc afin de mettre en sécurité 7000 personnes des crues de la Durance. La digue a été inaugurée en .

Le Parc d'activités Natura'Lub[modifier | modifier le code]

Natura’Lub : un territoire durable et compétitif au cœur de la Provence

  • Une volonté des chefs d’entreprise de s’inscrire dans un projet fédérateur
  • Des bâtiments nouvelle génération respectant les dernières certifications environnementales
  • Une mutualisation des moyens matériels, immatériels
  • Un partenariat public/privé dans la définition et l’exploitation du projet

Favoriser le développement économique de Luberon Monts de Vaucluse

  • Créer des emplois à forte valeur ajoutée
  • Offrir aux entreprises du territoire des possibilités d’extension et conforter leur installation
  • Permettre l’implantation d’entreprises exogènes en dégageant de nouvelles disponibilités foncières
  • Créer un pôle d’activité de qualité à rayonnement interrégional
  • Permettre une organisation urbaine répondant aux enjeux de développement économique et aux préoccupations d’aménagement durable du territoire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient des éléments partiels provenant de l'article "Communauté de communes Luberon Monts de Vaucluse"
  1. « Cavaillon aura bien son agglomération », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Revue communautaire 4 | Communauté de communes Lubéron Monts de Vaucluse », sur www.luberonmontsdevaucluse.fr (consulté le )
  3. « LMV : une nouvelle intercommunalité » sur le site de la CCPLD.
  4. « Population en historique depuis 1968 - CA Luberon Monts de Vaucluse (200040442). », sur Insee, (consulté le )
  5. a et b « Fiche signalétique - CA Luberon Monts de Vaucluse (N° SIREN : 200040442). », sur Banatic, (consulté le )
  6. a et b « Élus. » [PDF], sur le site de la communauté d'agglomération (consulté le )
  7. « Les 55 conseillers communautaires installés dans leur fonction. », sur Le Dauphiné, (consulté le )
  8. « L'office de tourisme intercommunal Luberon Monts de Vaucluse », sur www.luberoncoeurdeprovence.com (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]