Canton de Bordères-sur-l'Échez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Bordères-sur-l'Échez
Canton de Bordères-sur-l'Échez
Situation du canton de Bordères-sur-l'Échez dans le département de Hautes-Pyrénées.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement(s) Tarbes
Bureau centralisateur Bordères-sur-l'Échez
Conseillers
départementaux
Jean Buron
Andrée Souquet
2015-2021
Code canton 65 02
Histoire de la division
Création 20 janvier 1982[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 13 946 hab. (2015)
Densité 175 hab./km2
Géographie
Superficie 79,7 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Bordères-sur-l'Échez est un canton français située dans le département des Hautes-Pyrénées et la région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé par le décret du 20 janvier 1982 scindant le canton d'Aureilhan[1].

Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Bordères-sur-l'Échez est conservé et est réduit. Il passe de 11 à 7 communes[2].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1982 à 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Bordères-sur-l'Échez regroupait 11 communes[1] :

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Aurensan 660 65390 65048
Bazet 1 451 65460 65072
Bordères-sur-l'Échez 4 211 65320 65100
Gayan 252 65320 65189
Ibos 2 899 65420 65226
Lagarde 497 65320 65244
Oroix 122 65320 65341
Oursbelille 1 198 65490 65350
Pintac 27 65320 65364
Sarniguet 219 65390 65406
Tarasteix 229 65320 65439

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Bordères-sur-l'Échez est désormais composé de sept communes[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Bordères-sur-l'Échez
(bureau centralisateur)
65100 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 5 015 (2015)
Bazet 65072 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 1 611 (2015)
Bours 65108 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 800 (2015)
Chis 65146 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 315 (2015)
Ibos 65226 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 2 887 (2015)
Orleix 65340 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 2 116 (2015)
Oursbelille 65350 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées 1 202 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 2009
-7 8849 16410 39310 72110 80111 55911 745-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 13 749 habitants[3].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 1985 Claude Dhugues PCF Ajusteur
1985 1992 Roger Paul PCF Employé SNCF
Maire de Bordères-sur-l'Échez (1983-1989)
1992 1998 Francis Tarissan PS Maire de Bordères-sur-l'Échez (1989-2008)
1998 2004 Christian Paul
Fils de Roger Paul
SE
puis PRG
Hôtelier
Conseiller municipal de Bordères-sur-l'Échez
2004 2011 Daniel Frossard PS Fonctionnaire
Maire d'Ibos (1989-2013)
2011 2015 Jean Buron PCF Retraité de l'enseignement
Maire de Bazet depuis 1995

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean Buron   PCF Retraité de l'enseignement
Maire de Bazet depuis 1995
10ème Vice- Président du Conseil Départemental en charge des routes et des transports
2015 en cours Andrée Souquet   PCF Ouvrière
Adjointe au maire de Bazet

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Jean Buron et Andrée Souquet (FG, 28,93 %) et Christian Paul et Gisèle Verdeil (DVG, 24,78 %). Le taux de participation est de 55,68 % (5 762 votants sur 10 349 inscrits)[4] contre 54,65 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Jean Buron et Andrée Souquet (FG) sont élus avec 53,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,01 % (2 544 voix pour 5 589 votants et 10 349 inscrits)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]