Canton de Tarbes-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Tarbes-2
Canton de Tarbes-2
Situation du canton de Tarbes-2 dans le département de Hautes-Pyrénées.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement(s) Tarbes
Bureau centralisateur Tarbes
Conseillers
départementaux
Gilles Craspay
Andrée Doubrère
2015-2021
Code canton 65 11
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 13 811 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Tarbes

Le canton de Tarbes-2 est un canton français situé dans le département des Hautes-Pyrénées et la région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé par décret du 23 juillet 1973 réorganisant les cantons de Tarbes-Nord et Tarbes-Sud[1].

Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Tarbes-2 est redécoupé par ce décret[2].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1974 à 2015[modifier | modifier le code]

Lors de sa création, le canton de Tarbes-II était constitué de la portion de territoire de la ville de Tarbes déterminée au Nord par la rue Maréchal-Foch, la rue François-Mousis, le pourtour Sud de la place Marcadieu et l'avenue de la Marne, à l'Ouest par l'avenue du Régiment-de-Bigorre et la rue Carnot, au Sud par les limites avec les communes de Laloubère et Soues et à l'Est par celles de la commune de Séméac[1].

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Tarbes
(bureau centralisateur)
65440 CA Tarbes-Lourdes-Pyrénées Fraction : 13 402 (2014)
Commune : 41 518 (2017)

Le canton de Tarbes-2 comprend la partie de la commune de Tarbes située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de Bordères-sur-l'Échez, rue de Perseigna, boulevard des Ardennes, rue Louis-Blériot, rue des Mimosas, avenue Alsace-Lorraine, rue Massey, rue Despourrins, avenue du Régiment-de-Bigorre, rue de Cronstadt, place Ferré, rue du 4-Septembre, rue du Maquis-de-Payolle, boulevard du Président-Kennedy, rond-point Trélut, chemin de l'Ormeau, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Laloubère[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton était de 13 514 habitants[3].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation de 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1978
(décès)
Raymond Peyrès PCF Conseiller municipal de Tarbes (1977-1978)
Ancien conseiller général du Canton de Tarbes-Sud (1961-1973)
1978 1985 Josette Soulier PCF Secrétaire médicale
Adjointe au maire de Tarbes
1985 1998 Georges Danglade UDF Directeur de l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées
Conseiller municipal de Tarbes
1998 2015 Chantal Robin-Rodrigo PRG Directrice départementale de banque
Députée (1998-2012)
Vice-présidente du Conseil général
Elue en 2015 dans le Canton de la Vallée des Gaves

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Gilles Craspay   UDI Adjoint au maire de Tarbes
Président du Parti Radical 65
2015 en cours Andrée Doubrère   LR Adjointe au maire de Tarbes

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Gilles Craspay et Andrée Doubrère (Union de la Droite, 42,36 %) et Dominique Arberet et Françoise Teillagorry (PS, 24,87 %). Le taux de participation est de 45,86 % (4 430 votants sur 9 660 inscrits)[4] contre 54,65 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Gilles Craspay et Andrée Doubrère (Union de la Droite) sont élus avec 58,78 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 45,81 % (2 376 voix pour 4 425 votants et 9 660 inscrits)[7].

Gilles Craspay et Andrée Doubrère sont membres du groupe "Indépendants et Territoires".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]