Canton de Neste, Aure et Louron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Neste, Aure et Louron
Canton de Neste, Aure et Louron
Situation du canton de Neste, Aure et Louron dans le département de Hautes-Pyrénées.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement(s) Bagnères-de-Bigorre
Bureau centralisateur Capvern
Conseillers
départementaux
Maryse Beyrie
Michel Pélieu
2015-2021
Code canton 65 08
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 12 336 hab. (2017)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Superficie 822,40 km2
Subdivisions
Communes 62

Le canton de Neste, Aure et Louron est un canton français du département des Hautes-Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Hautes-Pyrénées entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Hautes-Pyrénées, le nombre de cantons passe ainsi de 34 à 17.

Le canton de Neste, Aure et Louron est formé de communes des anciens cantons de Bordères-Louron (15 communes), d'Arreau (19 communes), de Vielle-Aure (14 communes), de La Barthe-de-Neste (14 communes) et de Lannemezan (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre. Le bureau centralisateur est situé à Capvern.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Neste, Aure et Louron comprend les soixante-deux communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Capvern
(bureau centralisateur)
65127 CC du Plateau de Lannemezan 1 285 (2017)
Adervielle-Pouchergues 65003 CC Aure Louron 132 (2017)
Ancizan 65006 CC Aure Louron 271 (2017)
Aragnouet 65017 CC Aure Louron 248 (2017)
Ardengost 65023 CC Aure Louron 13 (2017)
Arreau 65031 CC Aure Louron 773 (2017)
Aspin-Aure 65039 CC Aure Louron 45 (2017)
Aulon 65046 CC Aure Louron 84 (2017)
Avajan 65050 CC Aure Louron 78 (2017)
Avezac-Prat-Lahitte 65054 CC du Plateau de Lannemezan 602 (2017)
Azet 65058 CC Aure Louron 148 (2017)
Bareilles 65064 CC Aure Louron 47 (2017)
Barrancoueu 65066 CC Aure Louron 33 (2017)
La Barthe-de-Neste 65069 CC du Plateau de Lannemezan 1 227 (2017)
Bazus-Aure 65075 CC Aure Louron 131 (2017)
Bazus-Neste 65076 CC du Plateau de Lannemezan 59 (2017)
Beyrède-Jumet 65092 CC Aure Louron 188 (2016)
Bordères-Louron 65099 CC Aure Louron 155 (2017)
Bourisp 65106 CC Aure Louron 163 (2017)
Cadéac 65116 CC Aure Louron 305 (2017)
Cadeilhan-Trachère 65117 CC Aure Louron 39 (2017)
Camous 65122 CC des Véziaux d'Aure 25 (2016)
Camparan 65124 CC Aure Louron 55 (2017)


Cazaux-Debat 65140 CC Aure Louron 32 (2017)
Cazaux-Fréchet-Anéran-Camors 65141 CC Aure Louron 48 (2017)
Ens 65157 CC Aure Louron 24 (2017)
Escala 65159 CC du Plateau de Lannemezan 376 (2017)
Esparros 65165 CC du Plateau de Lannemezan 183 (2017)
Estarvielle 65171 CC Aure Louron 37 (2017)
Estensan 65172 CC Aure Louron 40 (2017)
Fréchet-Aure 65180 CC Aure Louron 12 (2017)
Gazave 65190 CC du Plateau de Lannemezan 67 (2017)
Génos 65195 CC Aure Louron 137 (2017)
Germ 65199 CC Aure Louron 36 (2017)
Gouaux 65205 CC Aure Louron 55 (2017)
Grailhen 65208 CC Aure Louron 22 (2017)
Grézian 65209 CC Aure Louron 81 (2017)
Guchan 65211 CC Aure Louron 140 (2017)
Guchen 65212 CC Aure Louron 343 (2017)
Hèches 65218 CC du Plateau de Lannemezan 616 (2017)
Ilhet 65228 CC Aure Louron 118 (2017)
Izaux 65231 CC du Plateau de Lannemezan 202 (2017)
Jézeau 65234 CC Aure Louron 97 (2017)
Labastide 65239 CC du Plateau de Lannemezan 157 (2017)
Laborde 65241 CC du Plateau de Lannemezan 84 (2017)
Lançon 65255 CC Aure Louron 32 (2017)
Lortet 65279 CC du Plateau de Lannemezan 213 (2017)
Loudenvielle 65282 CC Aure Louron 301 (2017)
Loudervielle 65283 CC Aure Louron 54 (2017)
Mazouau 65309 CC du Plateau de Lannemezan 16 (2017)
Mont 65317 CC Aure Louron 42 (2017)
Montoussé 65322 CC du Plateau de Lannemezan 250 (2017)
Pailhac 65354 CC Aure Louron 69 (2017)
Ris 65379 CC Aure Louron 16 (2017)
Sailhan 65384 CC Aure Louron 161 (2017)
Saint-Arroman 65385 CC du Plateau de Lannemezan 87 (2017)
Saint-Lary-Soulan 65388 CC Aure Louron 835 (2017)
Sarrancolin 65408 CC Aure Louron 563 (2017)
Tramezaïgues 65450 CC Aure Louron 34 (2017)
Vielle-Aure 65465 CC Aure Louron 330 (2017)
Vielle-Louron 65466 CC Aure Louron 94 (2017)
Vignec 65471 CC Aure Louron 222 (2017)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du canton était de 12 470 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Maryse Beyrié   PS Agent immobilier, maire de Vielle-Aure
Présidente de la Communauté de Communes de la Haute Vallée d'Aure
Ancienne conseillère générale du canton de Vielle-Aure (1995-2015)
5ème Vice-Présidente du Conseil Départemental chargé de l'action économique, tourisme et agriculture
2015 en cours Michel Pélieu   PRG Retraité de la fonction publique
Adjoint au maire de Loudenvielle
Président du conseil général puis départemental (depuis 2011), Sénateur (mai à octobre 2017)
Ancien conseiller général du Canton de Bordères-Louron (1985-2015)

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Maryse Beyrié et Michel Pélieu (Union de la Gauche[5]) est élu au premier tour avec 75,13% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Gilbert Dastugue et Maryse Delcasso-Klowskowsky (FG) (24,87%). Le taux de participation est de 56,26 % (6 051 votants sur 10 755 inscrits)[5] contre 54,65 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]