Canton de la Vallée de la Barousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de la Vallée de la Barousse
Canton de la Vallée de la Barousse
Situation du canton de la Vallée de la Barousse dans le département de Hautes-Pyrénées.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement(s) Bagnères-de-Bigorre
Bureau centralisateur Lannemezan
Conseillers
départementaux
Laurent Lages
Pascale Peraldi
2015-2021
Code canton 65 15
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 15 384 hab. (2017)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Superficie 382,51 km2
Subdivisions
Communes 52

Le canton de la Vallée de la Barousse est un canton français du département des Hautes-Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Hautes-Pyrénées entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Hautes-Pyrénées, le nombre de cantons passe ainsi de 34 à 17.

Le canton de la Vallée de la Barousse est formé de communes des anciens cantons de Saint-Laurent-de-Neste (18 communes), de Mauléon-Barousse (25 communes), de Castelnau-Magnoac (1 commune) et de Lannemezan (8 communes). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 51 communes incluses dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre et une dans celui de Tarbes. Le bureau centralisateur est situé à Lannemezan.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de la Vallée de la Barousse comprend les cinquante-deux communes suivantes[1] :


Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Lannemezan
(siège)
65258 CC du Plateau de Lannemezan 19,03 5 837 (2017) 307
Anères 65009 CC Neste Barousse 2,66 174 (2017) 65
Anla 65012 CC Neste Barousse 2,85 91 (2017) 32
Antichan 65014 CC Neste Barousse 1,19 35 (2017) 29
Arné 65028 CC du Plateau de Lannemezan 8,34 213 (2017) 26
Aventignan 65051 CC Neste Barousse 5,22 205 (2017) 39
Aveux 65053 CC Neste Barousse 3,08 41 (2017) 13
Bertren 65087 CC Neste Barousse 2,66 174 (2017) 65
Bize 65093 CC Neste Barousse 12,96 215 (2017) 17
Bizous 65094 CC Neste Barousse 3,18 110 (2017) 35
Bramevaque 65109 CC Neste Barousse 3,77 34 (2017) 9
Campistrous 65125 CC du Plateau de Lannemezan 10,12 316 (2017) 31
Cantaous 65482 CC Neste Barousse 5,68 443 (2017) 78
Cazarilh 65139 CC Neste Barousse 3,06 53 (2017) 17
Clarens 65150 CC du Plateau de Lannemezan 11,3 507 (2017) 45
Créchets 65154 CC Neste Barousse 1 56 (2017) 56
Esbareich 65158 CC Neste Barousse 8,68 82 (2017) 9,4
Ferrère 65175 CC Neste Barousse 57,56 42 (2017) 0,73
Gaudent 65186 CC Neste Barousse 1,57 39 (2017) 25
Gembrie 65193 CC Neste Barousse 1 77 (2017) 77
Générest 65194 CC Neste Barousse 11,83 101 (2017) 8,5
Hautaget 65217 CC Neste Barousse 1,35 54 (2017) 40
Ilheu 65229 CC Neste Barousse 2,01 38 (2017) 19
Izaourt 65230 CC Neste Barousse 2,41 257 (2017) 107
Lagrange 65245 CC du Plateau de Lannemezan 3,58 227 (2017) 63
Lombrès 65277 CC Neste Barousse 1,42 100 (2017) 70
Loures-Barousse 65287 CC Neste Barousse 2,16 626 (2017) 290
Mauléon-Barousse 65305 CC Neste Barousse 5,49 95 (2017) 17
Mazères-de-Neste 65307 CC Neste Barousse 3,36 330 (2017) 98
Montégut 65319 CC Neste Barousse 6,94 135 (2017) 19
Montsérié 65323 CC Neste Barousse 2,25 80 (2017) 36
Nestier 65327 CC Neste Barousse 4,94 156 (2017) 32
Nistos 65329 CC Neste Barousse 32,59 215 (2017) 6,6
Ourde 65347 CC Neste Barousse 5,6 40 (2017) 7,1
Pinas 65363 CC du Plateau de Lannemezan 5,93 446 (2017) 75
Réjaumont 65377 CC du Plateau de Lannemezan 6,7 164 (2017) 24
Sacoué 65382 CC Neste Barousse 13,14 62 (2017) 4,7
Saint-Laurent-de-Neste 65389 CC Neste Barousse 10,41 927 (2017) 89
Saint-Paul 65394 CC Neste Barousse 6,85 315 (2017) 46
Sainte-Marie 65391 CC Neste Barousse 0,28 65 (2017) 232
Saléchan 65398 CC Neste Barousse 4,1 272 (2017) 66
Samuran 65402 CC Neste Barousse 2,55 26 (2017) 10
Sarp 65407 CC Neste Barousse 1,82 108 (2017) 59
Seich 65416 CC Neste Barousse 7,17 89 (2017) 12
Siradan 65427 CC Neste Barousse 2,74 284 (2017) 104
Sost 65431 CC Neste Barousse 32,05 92 (2017) 2,9
Tajan 65437 CC du Plateau de Lannemezan 4,93 134 (2017) 27
Thèbe 65441 CC Neste Barousse 7,6 76 (2017) 10
Tibiran-Jaunac 65444 CC Neste Barousse 6,38 312 (2017) 49
Troubat 65453 CC Neste Barousse 2,79 74 (2017) 27
Tuzaguet 65455 CC Neste Barousse 7,72 453 (2017) 59
Uglas 65456 CC du Plateau de Lannemezan 8,54 287 (2017) 34

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 15 469 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Laurent Lages   PRG Conseiller municipal de Lannemezan
2015 en cours Pascale Peraldi   PRG Ancienne attachée parlementaire de François Fortassin
Conseillère régionale
11e vice-présidente du Conseil départemental chargée du patrimoine immobilier départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Josette Durrieu et Alain Piaser (PS, 36,3 %) et Laurent Lages et Pascale Peraldi (PRG, 29 %). Le taux de participation est de 58,96 % (7 020 votants sur 11 907 inscrits)[5] contre 54,65 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Laurent Lages et Pascale Peraldi (PRG) sont élus avec 52,67 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 62,06 % (3 482 voix pour 7 390 votants et 11 907 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]