Boult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boult (homonymie).

Boult
Boult
La grande fontaine de Boult
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Rioz
Intercommunalité Communauté de communes du pays Riolais
Maire
Mandat
Dominique Guiguen
2014-2020
Code postal 70190
Code commune 70085
Démographie
Gentilé Boultois
Population
municipale
600 hab. (2015 en augmentation de 10,5 % par rapport à 2010)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 22′ 56″ nord, 6° 00′ 09″ est
Altitude Min. 217 m
Max. 351 m
Superficie 14,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Boult

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Boult

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boult

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boult

Boult est une commune française située dans le département de la Haute-Saône et la région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montarlot-lès-Rioz Rose des vents
Chaux-la-Lotière N Sorans-lès-Breurey
Voray-sur-l'Ognon
O    Boult    E
S
Boulot Bussières

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est baignée par la Tounolle, affluent de l’Ognon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une faïencerie fit la prospérité du village de 1730 à 1836 grâce à l'alliance du sable de Boult et de la marne bleue de Sorans-les-Breurey, grâce au châtelain de Boult, le comte Antoine d'Hennezel-Beaujeu et à la famille Gautherot[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du Pays Riolais.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Rioz[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, ce canton s'accroît et passe de 27 à 52 communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes du Pays riolais, créée le .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 janvier 2004 Robert Jeanjean    
mars 2004 en cours
(au 13 octobre 2016)
M. Dominique Guiguen   Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2015, la commune comptait 600 habitants[Note 1], en augmentation de 10,5 % par rapport à 2010 (Haute-Saône : -0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
697704690719797827798863892
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
770783837721696694645635550
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
503519582463433458416426330
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
325317334336348420511524589
2015 - - - - - - - -
600--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune accueille le pôle éducatif des Bobuchots, qui regroupe les éleves de Boult, Boulot, Bussières et Chaux-la-Lotière et est administré par la communauté de communes du Pays riolais au titre de sa compétence scolaire. À la rentrée 2015-2016, il compte 272 élèves répartis dans 11 classes maternelles et primaires[9].

Économie[modifier | modifier le code]

  • Plimetal, société située à Chaux et comptant une cinquantaine de salariés[10].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Château de Boult

La commune comprend plusieurs lieux notables :

  • L'église Saint-Maurice, reconstruite entre 1723 et 1728 sur les plans de Jean-François Lurion de l'Egouthail[11] et son cimetière, dont les tombes les plus anciennes datent des années 1854, 1863, et qui sert également aux défunts de Chaux-la-Lotière, commune dépourvue de cimetière[1]. L'église comprend également un orgue de 1868 par Claude Ignace Callinet[12] .
  • Le château, propriété privée qui aurait été reconstruit vers 1745 par Claude-Antoine d'Hennezel sur les plans de l'architecte-sculpteur Claude Damien Gardaire[13] et son jardin datant de 1834[14] ;
  • La fontaine, construite en 1820-1821 sur les plans de l'architecte Georges Costain[15].
  • Scierie, désaffectée, ancien moulin sur la Tounolle, construit au second quart du XIXe siècle[16].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Lien vers le site de l'office de tourisme au Pays des 7 Rivières : www.tourisme7rivieres.fr

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Procédure de relevage des tombes à l’abandon », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Les maires de Boult », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 27 octobre 2016).
  4. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  5. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 26 octobre 2016).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Élèves du pôle éducatif : le compte est bon », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « Menacé le 9 février dernier d’une fermeture « sèche » de la 11e classe, le pôle éducatif des Bobuchots (Boult, Boulot, Bussières et Chaux-la-Lotière) s’est mobilisé au travers des délégués de parents d’élèves qui ont tenu à prouver que le compte d’élèves serait bon à la rentrée ».
  10. « Les pompiers en manœuvre chez Plimetal », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  11. « L'église Saint-Maurice », notice no PA70000095, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « L'orgue de tribune », notice no PM70003791, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Château de Boult », notice no PA70000023, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Le jardin d'agrément du château de Boult », notice no IA70000048, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « La grande fontaine », notice no PA70000002, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Moulin à farine et usine de papeterie, puis usine de tabletterie (tournerie), puis usine de bonneterie, puis scierie », notice no IA70000315, base Mérimée, ministère français de la Culture