Boulot (Haute-Saône)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Boulot
Boulot (Haute-Saône)
Le château de Boulot.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Intercommunalité Communauté de communes du Pays riolais
Maire
Mandat
Claude Chevalier
2020-2026
Code postal 70190
Code commune 70084
Démographie
Population
municipale
676 hab. (2018 en augmentation de 4,64 % par rapport à 2013)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 20′ 55″ nord, 5° 57′ 39″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 287 m
Superficie 7,08 km2
Élections
Départementales Canton de Rioz
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Boulot
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Boulot
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boulot
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boulot

Boulot est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Boulot est traversée par la Tounolle.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes du Pays Riolais.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1801 du canton de Rioz[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, ce canton s'accroît et passe de 27 à 52 communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes du Pays riolais, créée le .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Maurice Chareton    
mars 2008[3] En cours
(au 19 janvier 2016)
Mme Claude Chevalier   Agent de la Région
Réélue pour le mandat 2014-2020[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2018, la commune comptait 676 habitants[Note 1], en augmentation de 4,64 % par rapport à 2013 (Haute-Saône : −1,23 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
378373329389410404390394402
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
305340334308301289293293282
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
299258279213229198181181197
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
164207256335388423523629670
2018 - - - - - - - -
676--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoiune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Noms de France ; édition du Rouergue, 1996

Liens externes[modifier | modifier le code]

Tourisme à Boulot: lien vers le site de l'Office de Tourisme au Pays des 7 Rivières: www.tourisme7rivieres.fr

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Les maires de Boulot », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 26 octobre 2016) .
  3. « Municipales : Claude Chevalier brigue un nouveau mandat », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Claude Chevalier, maire sortante, travaillant par ailleurs à l’aménagement du territoire à la Région Franche-Comté, souhaite vivement briguer un nouveau mandat.
    Élue en 2008, cette femme sociable a pris très à cœur sa fonction et a mené de beaux dossiers dans une commune attractive de par sa proximité avec Besançon et la gare LGV. Il lui paraît donc comme une évidence de poursuivre un programme déjà bien engagé »
    .
  4. « Claude Chevalier, réélue maire », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Dimanche dernier, Claude Chevalier et sa liste, les seuls en lice, ont reçu un réel plébiscite de la population et c’est dans la joie que tous se sont retrouvés pour ce premier conseil municipal en vue d’élire le maire et ses adjoints.
    Sans surprise, Claude Chevalier, 61 ans, qui travaille à l’aménagement du territoire à la Région de Franche-Comté, a été élue maire à l’unanimité (15 voix) »
    .
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  8. « Le château », notice no PA00132859, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Jean-Pierre de Jouffroy », base Léonore, ministère français de la Culture