Billets de banque en dollars américains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Éventail des sept billets de banque américains en circulation
Ensemble des avers des billets de la série actuelle.

Les billets de banque en dollar américain sont les billets de banque émis par la réserve fédérale américaine et utilisés par l'ensemble des pays utilisateurs du dollar américain. La totalité des billets actuellement en circulation sont fabriqués par le Bureau of Engraving and Printing pour le compte de la réserve fédérale des États-Unis. La monnaie américaine étant très utilisée comme moyen d'échange et comme réserve de valeurs, il est estimé à 1,56 mille milliards de dollars la valeur des billets en circulation dans le monde[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Période coloniale[modifier | modifier le code]

Face d'un billet de 1/3 de dollar continental
Billet de 1/3 de dollar continental (uniface) dessiné par Benjamin Franklin.

L’histoire du dollar est intrinsèquement liée à celle des États-Unis, la plupart des colonies utilisaient un système mélangeant troc et monnaies des différents empires[2] : livre sterling, louis français mais le plus souvent c'est la monnaie espagnole dont la pièce de huit (dérivée du thaler qui est alors une importante unité de compte en Europe) qui est considéré comme l'ancêtre du dollar américain[3].

Les premières pièces et monnaies papier sont créées lors de la guerre d'indépendance des États-Unis. Paul Revere dessine donc en 1775 les premières plaques de gravure d'un billet qui sera appelé le continental[2].

Création du dollar et premiers billets[modifier | modifier le code]

Avers et revers d'un timbre-monnaie de 50 cents.
Timbre-monnaie de 50 cents représentant William H. Crawford.

Après ratification de la Constitution, le Congrès vote le Coinage Act of 1792 (Loi sur la monnaie de 1792) créant l'United States Mint et organisant la fabrication de pièces de monnaies. Cette loi établit le dollar comme la seule unité monétaire des États-Unis, le déclarait moyen de paiement légal, et créait pour la devise des États-Unis le premier système monétaire à subdivision décimale[4],[5]. Les premières pièces américaines sont frappées dès l'année suivante à Philadelphie.

Le gouvernement américain n'émet pas de billet avant 1861 : ce sont donc des banques privées qui vont émettre chacune leurs propres billets. Ce n'est que pour financer la guerre de Sécession que le gouvernement vote finalement la loi du 17 juillet 1861[6] qui confie au Département du Trésor le soin d'imprimer ses propres billets[2]. Dans le même temps des timbres-monnaie sont émis pour remédier au manque de pièces disponibles. De 1863 à 1876, il y a donc eu cinq séries pour des valeurs de 3, 5, 10, 15, 25, 50 cents et un total produit estimé à environ 368 720 080 dollars[7]. Les économistes américains utilisent alors pour la première fois le terme qui vient à l'origine du langage médical : « inflation » pour désigner les émissions massives de billets durant cette période[8].

Évolutions[modifier | modifier le code]

De 1862 à 1933, les « Gold certificates » ont été utilisés comme monnaie papier, ils étaient convertibles en or. Des coupures à très forte valeur ont ainsi été émises, le plus grand d'entre eux, le billet de 100 000 dollars américains servait uniquement pour des transactions entre les banques et les filiales de la Réserve fédérale[9]. Le , l'Executive Order 6102 signé par Franklin D. Roosevelt en pleine Grande Dépression rend illégal la possession d'or et annonce la fin de la circulation de ces certificats chez les particuliers[10].

Séries et thèmes[modifier | modifier le code]

Personnages représentés[modifier | modifier le code]

Une grande partie des personnages représentés sur les billets sont des présidents américains : George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln, Andrew Jackson, Grover Cleveland, Ulysses S. Grant (qui fut aussi le commandant des armées nordistes durant la guerre de Sécession), James Madison et Woodrow Wilson. On peut aussi y trouver d'autres importants hommes politiques américains qui n'ont jamais été présidents : Alexander Hamilton (1er secrétaire du Trésor américain), Salmon P. Chase (secrétaire du Trésor), Benjamin Franklin (l'un des rédacteurs de la déclaration d'indépendance) et John Marshall (secrétaire d'État puis président de la Cour suprême).

Au XIXe siècle, Martha Washington (épouse du premier président des États-Unis) avait un Silver Certificate à son effigie et Pocahontas s'est retrouvée sur des billets de 20 dollars[11],[12]. En revanche, aucune femme n'a jamais été représentée sur des billets de banque américains modernes. C'est pour remédier à cette situation que, en avril 2016, le secrétaire au Trésor Jacob Lew annonce que pour la première fois une femme noire va figurer sur un billet américain : Harriet Tubman, ancienne esclave, militante abolitionniste, combattante durant la guerre de Sécession et combattante en faveur du droit de vote des femmes[13],[14]. Elle devrait remplacer Andrew Jackson sur les billets de 20 dollars.

Bâtiments représentés[modifier | modifier le code]

Billet de 1$ on peut voir le grand sceau des États-Unis ainsi que la fameuse mention « In God We Trust » (« En Dieu nous avons confiance ») billet de 2$ on peut voir la scène de la signature de la déclaration d’Indépendance, Billet de 5$ on peut voir le lincoln memorial, billet de 10$ on peut voir le siège du Trésor américain, derrière les billet de 20$ on peut voir la maison blanche derrière les billets de 50$ on peut voir le Capitole, derrière les billet de 100$ on voit le Independence Hall.

Les séries[modifier | modifier le code]

Chaque série voit des évolutions dans les valeurs faciales émises ou dans les éléments de sécurité (lutte contre la fausse monnaie). Contrairement à ce qui se fait dans certains autres pays, il n'y a jamais de rappel des coupures des anciennes séries : un billet garde son cours légal indéfiniment et disparaît naturellement de la circulation[15].

1914[modifier | modifier le code]

Rectos et versos des billets de la série 1914
Valeur Sceau rouge Sceau bleu Portrait
$ Avers et revers d'un billet de 5 dollars américains, type 1914, sceau rouge Avers et revers d'un billet de 5 dollars américains, type 1914, sceau bleu Abraham Lincoln
10 $ Avers et revers d'un billet de 10 dollars américains, type 1914, sceau rouge Avers et revers d'un billet de 10 dollars américains, type 1914, sceau bleu Andrew Jackson
20 $ Avers et revers d'un billet de 20 dollars américains, type 1914, sceau rouge Avers et revers d'un billet de 20 dollars américains, type 1914, sceau bleu Grover Cleveland
50 $ Avers et revers d'un billet de 50 dollars américains, type 1914, sceau rouge Avers et revers d'un billet de 50 dollars américains, type 1914, sceau bleu Ulysses S. Grant
100 $ Avers et revers d'un billet de 100 dollars américains, type 1914, sceau rouge Avers et revers d'un billet de 100 dollars américains, type 1914, sceau bleu Benjamin Franklin


1918[modifier | modifier le code]

Rectos et versos des billets de la série 1918
Valeur Image Portrait
500 $ Avers et revers d'un billet de 500 dollars américains, type 1918 John Marshall
1 000 $ Avers et revers d'un billet de 1000 dollars américains, type 1918 Alexander Hamilton
5 000 $ Avers et revers d'un billet de 5000 dollars américains, type 1918 James Madison
10 000 $ Avers et revers d'un billet de 10000 dollars américains, type 1918 Salmon P. Chase

1928–1995[modifier | modifier le code]

Billets de banque émis entre 1928 et 1996
Image Valeur Description Date de
Avers Revers Avers Revers Première série Dernière série
Avers d'un billet de 1 dollar américain Revers d'un billet de 1 dollar américain $ Le président George Washington Le grand sceau des États-Unis 1963 En cours
Avers d'un billet de 2 dollars américains Revers d'un billet de 2 dollars américains $ Le président Thomas Jefferson La déclaration d'indépendance des États-Unis 1976 En cours
Avers d'un billet de 5 dollars américains Avers d'un billet de 5 dollars américains $ Président Abraham Lincoln Lincoln Memorial 1928 1995
Avers d'un billet de 10 dollars américains Revers d'un billet de 10 dollars américains 10 $ Secrétaire au Trésor Alexander Hamilton Treasury Building
Avers d'un billet de 20 dollars américains Revers d'un billet de 20 dollars américains 20 $ Président Andrew Jackson Maison-Blanche
Avers d'un billet de 50 dollars américains Revers d'un billet de 50 dollars américains 50 $ Président Ulysses S. Grant Capitole des États-Unis 1993
Avers d'un billet de 100 dollars américains Revers d'un billet de 100 dollars américains 100 $ Benjamin Franklin Independence Hall
Avers d'un billet de 500 dollars américains, type 1934 Revers d'un billet de 500 dollars américains, type 1934 500 $ Président William McKinley La mention en anglais : « Five Hundred Dollars » 1934
Avers d'un billet de 1000 dollars américains, type 1934 Revers d'un billet de 1000 dollars américains, type 1934 1 000 $ Président Grover Cleveland La mention en anglais : « One Thousand Dollars »
Avers d'un billet de 5000 dollars américains, type 1934 Revers d'un billet de 5000 dollars américains, type 1934 5 000 $ Président James Madison La mention en anglais : « Five Thousand Dollars »
Avers d'un billet de 10000 dollars américains, type 1934 Revers d'un billet de 10000 dollars américains, type 1934 10 000 $ Salmon P. Chase La mention en anglais : « Ten Thousand Dollars »
Avers d'un billet de 100000 dollars américains, type 1934 Revers d'un billet de 100000 dollars américains, type 1934 100 000 $ Président Woodrow Wilson La mention en anglais : « One Hundred Thousand Dollars »

1996–2003[modifier | modifier le code]

Les billets de un et de deux dollars restent inchangés lors du passage à cette série.

Série de 1996 à 2003
Image Valeur Description Séries
Avers Revers Avers Revers Première Dernière
Avers d'un billet de 5 dollars américain imprimé en 2003 Revers d'un billet de 5 dollars américain imprimé en 2003 $ Président Abraham Lincoln Lincoln Memorial 1999 2006
Avers d'un billet de 10 dollars américain, série 2003 Revers d'un billet de 10 dollars américain, série 2003 10 $ Secrétaire au Trésor Alexander Hamilton Treasury Building 2003
Avers d'un billet de 20 dollars américain, série 1996 Revers d'un billet de 20 dollars américain, série 1996 20 $ Président Andrew Jackson Maison Blanche 1996 2001
Avers d'un billet de 50 dollars américain, série 1996 Revers d'un billet de 50 dollars américain, série 1996 50 $ Président Ulysses S. Grant Capitole des États-Unis
Avers d'un billet de 100 dollars américai Revers d'un billet de 100 dollars américain, série 2006 100 $ Benjamin Franklin Independence Hall 2006

Depuis 2004 (série actuelle)[modifier | modifier le code]

Les billets de un et de deux dollars restent une nouvelle fois inchangés lors du passage à cette série.

Série colorisée
Images Valeur Couleur Description Date de
Avers Revers Avers Revers Filigrane(s) Première série Sortie
Avers d'un billet de 5 dollars américain, série colorisée Revers d'un billet de 5 dollars américain, série colorisée $ Violet Le président Abraham Lincoln, le grand sceau des États-Unis Lincoln Memorial Le nombre « 5 » en filigrane deux fois 2006
Avers d'un billet de 10 dollars américain, série colorisée Revers d'un billet de 10 dollars américain, série colorisée 10 $ Orange Alexander Hamilton, la phrase « We the People » (« Nous le peuple ») de la constitution des États-Unis et la torche de la Statue de la Liberté Treasury Building Alexander Hamilton 2004 A
Avers d'un billet de 20 dollars américain, série colorisée Revers d'un billet de 20 dollars américain, série colorisée 20 $ Vert Le président Andrew Jackson, un aigle Maison-Blanche Andrew Jackson 2004
Avers d'un billet de 50 dollars américain, série colorisée Revers d'un billet de 50 dollars américain, série colorisée 50 $ Rose Le président Ulysses S. Grant, le drapeau des États-Unis Capitole des États-Unis Ulysses S. Grant 2004
Avers d'un billet de 100 dollars américain, série colorisée Revers d'un billet de 100 dollars américain, série colorisée 100 $ Bleu canard Benjamin Franklin, la déclaration d'indépendance des États-Unis Independence Hall Benjamin Franklin 2009 A

Fabrication[modifier | modifier le code]

Composition et processus[modifier | modifier le code]

Les billets de banque américains sont composés à 25 % de lin et à 75 % de coton[16]. C'est la société belge Vervaeke Fibre, installée à Kuurne (Flandre-Occidentale) qui fournit la majorité lin pour fabriquer ces billets[16],[17]. La durée de vie d'un billet est en moyenne de deux ans, il est ensuite retiré de la circulation et détruit. Cela a un coût élevé d'autant plus que le cours du lin a doublé entre 2010 et 2012. Les tentatives pour les remplacer par des pièces de monnaie en dollars, ayant une durée de vie plus longue sont un échec : la population préférant les billets[17].

Le processus a fortement évolué depuis le XIXe siècle, les billets étaient alors découpés à la main avec une machine à manivelle dans les sous-sols du Treasury Building. De nos jours, l'ensemble des billets sont fabriqués par le Bureau of Engraving and Printing. Les designers du bureau réalisent tous des détails d'un billet : portraits, mise en page, détails et couleurs. Les graveurs transforment ensuite ces dessins en gravures en trois dimensions[18]. La gravure main est ensuite transférée sur une plaque d'acier : chaque élément étant d'abord gravé individuellement (portrait, bordures, valeur du billet et texte) puis sont combinés comme les pièces d'un puzzle pour former le revers ou l'avers complet à l'aide d'une presse. Des moules individuels en plastique sont ensuite fabriqués à partir de la plaque principale : ils sont alors assemblés par planches, puis regravés sur des plaques d'impressions. Les éléments variables tels que la série ou les signatures sont ajoutés aux plaques en utilisant un pantographe[19].

Tirages[modifier | modifier le code]

Principes de la numérotation[modifier | modifier le code]

Il convient de distinguer deux types de numéros de série :

  • une première série en rapport à l’illustration : les numéros, sur la droite du portrait, indiquent l'année à laquelle le dessin du billet fut utilisé pour la première fois. Si un changement intervient sans qu’il soit nécessaire de créer une plaque de gravure neuve (en cas de changement de Secrétaire au Trésor par exemple), une lettre est adjointe ou incrémentée pour indiquer ce changement depuis l'édition originale. « 1960B » indique, par exemple, que la version originale a été modifiée deux fois depuis 1960, date de création de la gravure ;
  • une seconde série intrinsèque au billet : ce numéro de série apparaît à deux endroits, sur le côté face de tous les billets américains, une fois à gauche et une fois à droite du personnage. Ces numéros sont composés de dix caractères : de huit numéros et de deux lettres (une lettre préfixe et une lettre suffixe). Chaque numéro de série est unique ce qui fait que chaque billet est unique. Chaque lot de cent millions de billets a un suffixe différent commençant par la lettre A et allant jusqu'à Z par ordre alphabétique. À noter que le O est exclu pour éviter la confusion avec le zéro.

Le site internet Where's George? permet à ses utilisateurs d'enregistrer et de tracer l'utilisation des billets qu'ils ont eus en leur possession grâce à ces numéros de série[20].

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Rythme de production[modifier | modifier le code]

Durée de vie moyenne des billets de banque américains[21]
Dénomination Durée de vie
$ 5,8 ans
$ non estimée[Note 1]
$ 5,5 ans
10 $ 4,5 ans
20 $ 7,9 ans
50 $ 8,5 ans
100 $ 15,0 ans

La durée de vie d'un billet dépend d'un certain nombre de facteurs, y compris la façon dont la dénomination est utilisée par le public. Par exemple, les grandes dénominations telles que billets de 100 dollars sont souvent utilisés comme une réserve de valeur, ce qui signifie qu'ils passent entre les mains des utilisateurs moins fréquemment que les dénominations inférieures à 5 dollars, qui sont utilisés pour les transactions du quotidien[21]. Ces usages et cette durée de vie vont donc avoir un impact sur la quantité produite chaque année.

Finalement, c'est environ 38 millions de coupures qui sont produites chaque jour, pour une valeur moyenne de 541 millions de dollars : 95 % d'entre elles sont utilisées pour remplacer des devises usagées et 48 % des coupures imprimées sont des billets de 1 dollar[2].

Mentions[modifier | modifier le code]

Bien que la première pièce de monnaie portant la mention « In God We Trust »[Note 2] fut une pièce de 2 cents frappée en 1864, cette dernière n’apparaît sur les billets américains qu'après avoir été reconnue par le Congrès comme devise nationale en 1956[22],[23]. L’impression de la devise américaine sur les billets de dollar est alors mise en place progressivement sur toutes les nouvelles coupures entre 1964 et 1966[23].

L'écriture « This note is legal tender for all debts, public and private » est une mention légale signifiant que la monnaie est une offre valable et légale lors du paiement des dettes lorsqu'il est présenté à un créancier qu'il soit public ou privé. En revanche, aucune loi fédérale n'exige qu'une entreprise privée, une personne ou une organisation doive accepter la monnaie fiduciaire pour le paiement des biens ou services. Il est donc, par exemple, tout à fait possible de refuser les billets ayant une valeur élevée[24].

Récapitulatif des différents éléments sur un billet de 1 dollar américain

1 dollar (légende).jpg

  1. Position du billet sur la planche d'impression planches. Ici B3 correspond à la 2e ligne, 3e colonne.
  2. Sceau du district
  3. Signature du trésorier des États-Unis
  4. Numéro de série du billet
  5. Sceau du Trésor Fédéral et valeur du billet en lettres
  6. Numéro du district
  7. Ligne suivie du numéro de la plaque de gravure.
  8. Année de la série
  9. Signature du secrétaire du Trésor

Sceaux[modifier | modifier le code]

Éléments de sécurité[modifier | modifier le code]

Vidéo promotionnelle présentant le dernier billet de 100 dollars et ses éléments de sécurité.

Il est estimé à 0,01 % la part des billets contrefaits en circulation. C'est pour faire face à ce faux-monnayage que les autorités américaines ont intégré dans la dernière série de nouveaux éléments de sécurité, en particulier pour les billets de 100 dollars, l'un des plus contrefaits au monde[25],[26]. En effet ce dernier est une cible de choix des faussaires et même des États « ennemis » des États-Unis : en 1996 par exemple, l'Iran est fortement suspecté par la CIA d'avoir fabriqué un grand nombre de coupures qui inonderait les milieux de la criminalité (terrorisme, mafias, trafics de drogues...)[27].

Les billets de la série actuelle, imprimés depuis 2004 possèdent des éléments de sécurité renforcés par rapport aux séries plus anciennes[28] :

Le billet de 100 dollars a été conçu avec deux éléments supplémentaires : un ruban de sécurité en 3D tissé dans le papier et la « Cloche dans l’encrier » qui passe du cuivré au vert si on l'incline[28].

Les billets américains dans la culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le billet de deux dollars est destiné aux collectionneurs, il n'est que rarement en circulation courante.
  2. En français : « En Dieu nous croyons »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « U.S. Currency », Bureau of Engraving and Printing (consulté le 1er octobre 2016)
  2. a b c et d « L'histoire du dollar des États-Unis d'Amérique », sur monnaiesdumonde.net (consulté le 1er octobre 2016)
  3. Michel Amandry, 2000 ans de monnaies, Éditions Gérard Louis, , p. 179
  4. (en) « The Coinage Act Of 1792 », sur investopedia.com (consulté le 1er octobre 2016)
  5. (en) « Money Law - The Coinage Act of April 2, 1792 », sur constitution.org (consulté le 1er octobre 2016)
  6. (en) « A Century of Lawmaking for a New Nation: U.S. Congressional Documents and Debates, 1774 - 1875 », sur memory.loc.gov (consulté le 1er octobre 2016)
  7. (en) Historical Ressource center - Bureau of Engraving and Printing, « Fractional Currency » [PDF], sur moneyfactory.gov, (consulté le 9 octobre 2016)
  8. « Infographie : Le dollar », L'Express, (consulté le 12 octobre 2016)
  9. (en) « $100,000 Gold Certificate », Bureau of Engraving and Printing (consulté le 15 octobre 2016)
  10. « 5 Avril 1933 : Le décret de Roosevelt confisquant l’or des Américains », sur 24hgold.com (consulté le 15 octobre 2016)
  11. (en) « Who was the first woman depicted on American currency? », sur theconversation.com, (consulté le 15 octobre 2016)
  12. « Pour la première fois, une femme noire figurera sur un billet américain », Le Monde, (consulté le 15 octobre 2016)
  13. « États-Unis : Harriet Tubman, première femme noire sur un billet américain », France Info, (consulté le 15 octobre 2016)
  14. Robin Korda, « Qui est Harriet Tubman, la première femme noire sur un billet américain ? », Libération, (consulté le 15 octobre 2016)
  15. Pierre Delacour, « États-Unis : la couleur de l'argent », Monnaie magazine, no 68,‎ , p. 15
  16. a et b « Le lin pour une monnaie solide », sur lelin-cotenature.fr (consulté le 9 octobre 2016)
  17. a et b (en) « Dollar Bills "Made in West Flanders" », sur flandershouse.org (consulté le 9 octobre 2016)
  18. (en) « How money is made », Bureau of Engraving and Printing (consulté le 10 octobre 2016)
  19. (en) « How Money is Made - Siderography », Bureau of Engraving and Printing (consulté le 10 octobre 2016)
  20. (en) « Where's George?: The Trail Of $1 Bills Across The U.S. », sur npr.org, (consulté le 18 octobre 2016)
  21. a et b (en) « How long is the lifespan of U.S. paper money? », Réserve fédérale des États-Unis (consulté le 20 octobre 2016)
  22. AFP, « USA: les républicains encouragent l'usage de la devise "In God we Trust" », 20 Minutes, (consulté le 11 octobre 2016)
  23. a et b (en) « History of 'In God We Trust' », Département du Trésor des États-Unis (consulté le 11 octobre 2016)
  24. (en) « Legal Tender Status », Département du Trésor des États-Unis (consulté le 26 octobre 2016)
  25. « Petite Coupure – Le billet de 100 $ se refait une beauté », Le Monde, (consulté le 16 octobre 2016)
  26. (en) « US releases $100 banknote with new security features », BBC, (consulté le 16 octobre 2016)
  27. Collins Larry, « Alerte aux faux dollars », L'Express, (consulté le 17 octobre 2016)
  28. a et b « La toute nouvelle tendance en matière de conception graphique de la monnaie américaine » [PDF], Bureau of Engraving and Printing (consulté le 17 octobre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]