Préfixe (linguistique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Préfixe.

Un préfixe est un affixe qui est placé avant le thème morphologique d'un mot[1]. Ajouter un préfixe au début d'un mot peut en changer le sens, par exemple lorsque le préfixe « hypo- » est ajouté au mot thèse, le mot hypothèse est créé.

Dans l'étude de la langue française plus particulièrement, un préfixe est aussi qualifié de performatif, car il modifie la forme d'un mot dès qu'il y est incorporé. Si les suffixes sont souvent flexionnels, en créant une nouvelle forme du mot de sens identique et de la même catégorie lexicale (déclinaisons ou conjugaisons), les préfixes sont le plus fréquemment à l'origine d'une dérivation, en créant un nouveau mot de sens différent. Les préfixes sont aussi des morphèmes liés.

Les préfixes sont redondants avec la perfectibilité. Certains ont des nuances discrètes qui opposent les verbes simples et cette dérivation n'apporte alors aucun accomplissement. Nous pouvons donc penser que le résultat de la « perfectibilité absolue » est une dérivation ne correspondant pas à l’idée initiale d'amélioration[2].

Le mot préfixe est lui-même formé de la tige " fixe " (qui veut dire " attacher ", dans ce cas), et du préfixe pré- (qui veut dire " avant "), ces composants étant dérivés du latin.

En français[modifier | modifier le code]

Liste des préfixes à l'origine d'une dérivation en français[3][modifier | modifier le code]

Préfixe Le sens Exemple
A- (ou ab,ad, an etc.) Exprime la direction, l'approche; employé aussi comme privatif Admettre

Absolution

Co- Ensemble, avec Coexister

Coproduit

Dé-/Des- Cessation, privation; marque une valeur intensive Débrancher

Dessaler Dépasser

Entre- Réciprocité Entrecouper

Entremettre

Ex- Hors de Exhausser

Excommunier

Hypo- Au-dessous, en deçà Hypostyle

Hypotension

In- Marque la négation, dans, en Inabordable

Infiltrer

Inter- Entre, position entre deux objets, réciprocité Interstellaire

International

Multi- Plusieurs, nombreux Multiplier
Pré- Avant Préhistoire
Pro- Devant, à la faveur de Procréer

Prosocial

Prot(o)- Premier, en avant de Prototype
Re- Répétition de l'action Refaire

Redire

Sub- Marque une situation inférieure Subalterne
Super- Marque une situation ou un degré supérieur Superposer
Sur- Au-dessus, indique l'excès ou la supériorité Surpeupler

Surintendant

Télé- Au loin, à distance Télévision

Télétransmission

Classement des éléments[modifier | modifier le code]

Il y a trois différents types d’éléments pouvant être amenés à jouer le rôle d'un préfixe. Le premier type d’éléments représente les préfixes non autonomes, car il s'appuie sur les morphologies qu’il connecte, comme re, de ou in. Le deuxième type correspond aux éléments jadis autonomes (mais aussi non autonomes) en grec et en latin, mais qui ont perdu cette qualité au sein de la langue française. C'est le cas de anti, extra, hypo ou super. Le troisième type d'éléments se rapporte aux préfixes autonomes dans le cadre d'une autre fonction (prépositions et/ou adverbes) comme par exemple arrière et sans et qui n'existaient pas sous cette forme en latin. À leur rôle initial peut s'ajouter celui de préfixe non autonome, ce statut leur confèrant un caractère particulier.

Le premier et le deuxième types d'éléments sont les seuls qui peuvent être considérés en tant que préfixes. En effet, son rôle de composant prive le préfixe de son autonomie, même si le deuxième type d'éléments correspond parfois à des mots pouvant être employés isolément dans le langage courant[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vedrana Mihalicek ed. (2011). Language Files, 11th Edition. Ohio State University. pp. 152–153.
  2. Robert Martin, « Le préfixe a- 1 ad- en moyen français », Romania, vol. 119, no 475,‎ , p. 289–322 (DOI 10.3406/roma.2001.1560, lire en ligne)
  3. (en) M. H. Offord, French Words: Past, Present, and Future, Multilingual Matters, (ISBN 9781853594960, lire en ligne)
  4. « Préfixes ou prépositions? Le cas de sur(-), sans(-), contre(-) et les autres », sur halshs.archives-ouvertes.fr, (consulté le 5 mars 2017)