Préfixe (linguistique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Préfixe.

Un préfixe est un affixe qui est placé avant le thème morphologique d'un mot[1]. Ajouter un préfixe au début d'un mot le change en un autre mot, par exemple lorsque le préfixe « mal- » est ajouté au mot heureux, il crée le mot malheureux.

Particulièrement dans l'étude de la langue, un préfixe est aussi appelé un performative, car il modifie la forme des mots quand c'est affixé. Les Préfixes, comme toute autre affixe, peuvent être flexionnelle, en créant une nouvelle forme du mot avec le même sens et catégorie lexique, ou dérivationnelle, en créant a nouveau mot avec un nouveau sens de la sémantique et des fois un diffèrent catégorie du lexique. Les préfixes sont aussi des morphèmes liés.

Les préfixes qui sont redondant avec la perfectibilité. Il y en a des nuances discrètes qui oppose les verbes simples et le dérive qui ne fait rien d’affective. Par cela, nous pouvons penser que le résultat de la « perfectibilité absolue » et une dérivation certaine et c’est moins l’idée d’une idée de la perfectibilité[2].

Le mot préfixe est elle-même composée de la tige " fixe " (qui veut dire " attacher ", dans ce cas), et le préfixe pré- (qui veut dire " avant "), sont dériver par le Latin.

En Français[modifier | modifier le code]

Liste des préfixe dérivationnelle en français[3][modifier | modifier le code]

Prefix Le sens Exemple
Co- Ensemble, avec Coexister

Coproduit

Ex- Hors de Exhausser

Exfiltrer

In- Un- ou in- Insérer

Incertain

Inter- Entre Interculturel

Interagir

Pre- Avant Préhistoire
Pro- À la faveur de Pro-nucléaire

Procommuniste

Super- Sur le dessus Superposer
De-/des- Sépare Débrancher

Déconstruire

Entre- Réciprocité Entrecouper

Entremettre

Mal- Mauvais Malheureux
Non- Déni
Re- Repitition Refaire

Redire

Sous- Sous Sousol
Sur- Sur Surprise

Coupure[modifier | modifier le code]

Il y a trois différents types d’élément, quand nous concernant les coupures de préfixe. Le premier type d’éléments est qu’il y a des préfixes qui ne sont pas autonome, car il compte sur les morphologies qu’il connecte, comme de ou in. Les deuxièmes éléments sont les mots qui sont autonome, comme extra ou super. Le troisième élément est un mélange de deux par exemple arrière et sans.

Le premier et les deuxièmes éléments sont les seule qui peuvent être considérées comme un préfixe, parce qu’en français il n’assume pas l’autonome, même si les deuxièmes éléments ont des mots qui peuvent être autonome, dans le français il reste autonome[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vedrana Mihalicek ed. (2011). Language Files, 11th Edition. Ohio State University. pp. 152–153.
  2. Robert Martin, « Le préfixe a- 1 ad- en moyen français », Romania, vol. 119, no 475,‎ , p. 289–322 (DOI 10.3406/roma.2001.1560, lire en ligne)
  3. (en) M. H. Offord, French Words: Past, Present, and Future, Multilingual Matters, (ISBN 9781853594960, lire en ligne)
  4. « Préfixes ou prépositions? Le cas de sur(-), sans(-), contre(-) et les autres », sur halshs.archives-ouvertes.fr, (consulté le 5 mars 2017)