Bernard Baissait

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Baissait
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Enfant
Victor Baissait (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Bernard Baissait (né le [1],[2],[3] à Samoreau, Seine-et-Marne) est un graphiste[4],[5],[6] et basketteur[7],[8],[9] français, ancien membre de l’Alliance graphique internationale[10],[11]

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, Bernard Baissait entre chez Visuel Design, l'atelier de graphisme Jean Widmer en 1975[12].

Avant et en parallèle de sa carrière de graphiste, il est basketteur pour le club de l'US Héricy et de l'AC Fontainebleau [7],[9],[13],[14],[15]

Il devient directeur artistique pour des agences comme Young & Rubicam[12], Publicis[12], Ogilvy[12], BDDP[12] durant les années 1979-1985.

En 1983, avec Philippe Cazal, il est créateur et éditeur de la revue Public[16]. Ils sont les premiers à présenter le travail de Daniel Buren en couverture d’une revue française[17].

En 1985, il cofonde sa propre société Minium, qu'il quitte en 1990, pour fonder sa propre entreprise de graphisme La Compagnie Bernard Baissait[18] jusqu'en 2007 l'arrêt de l'entreprise.

Il devient, en 1998, professeur à École supérieure d'arts graphiques Penninghen, poste qu'il occupe jusqu'en 2018[19],[20]. Il y a notamment dirigé la thèse de l'artiste et graphiste Vahram Muratyan[21] et eu comme élèves le duo d'artiste Nøne Futbol Club.

Il crée en 2013 avec Michel Wlassikoff, historien de l’art, l'« association signes, histoire et actualité du graphisme et de la typographie », qui a pour but de promouvoir le graphisme et la typographie[22],[23],[24].

En 2019, il fonde l'association The Soft Machine qui organise des ateliers/workshops ayant pour objet la création et la diffusion d’outils numériques dédiés à l’édition avec Nathalie Bazoche, Victoire Dubruel, Tom Bücher (graphiste), Christophe Salaün (développeur) [25],[26].

Il a participé à la fondation Culture et Diversité[27], il a aussi été mentor lors du hackathon à Fontainebleau de la Wild Code School[28], a été expert pour l'évaluation de la qualité de l'enseignement supérieur du cursus "Arts appliqués et textile" en Belgique[29], a été membre de la commission "allocation de recherche et de séjour en France et à l'étranger" du Centre national des arts plastiques[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Victor Baissait en 2018

Il est marié et est le père de l'artiste[30], web-designer et développeur [31],[32],[33],[34], journaliste musical[35],[32] (notamment au Maccaclub[36] et à RefrainS) et journaliste spécialiste en tech[35]: Victor Baissait[37] né le 14 mars 1990[38] qui fait régulièrement des interventions dans les médias et podcasts pour évoquer des sujets en lien avec la tech et le web (fake news, dataviz, données, réseaux sociaux, trolls, faux profils, arnaque, etc.)[35],[39],[40],[41],[33],[32],[42]. Ce dernier, ancien élève de l'école Hétic[43],[31] a publié, deux livres "Last Train To London" & "On The Run Again" sur ses expériences en stage[35]. Il a sa chaine Youtube et sa chaine Twitch où il évoque les enjeux de la tech et du web[44],[45]. Il a aussi participé à et réalisé des courts métrages[46],[47].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Logo de l'AFAA réalisé par Bernard Baissait[48]
Musée d'Art moderne de Paris: logotype de 1987 à 2012, réalisé par l'agence Minium de Bernard Baissait.
Logo du Magasin créé par l'agence Minium de Bernard Baissait en usage jusqu'en 2016.
Logo réalisé par la Compagnie Bernard Baissait

Au cours de sa carrière, Bernard Baissait travaille principalement pour des institutions culturelles (musées, galeries, centres d'art et autres institutions culturelles principalement en France mais aussi à l'étranger). On peut notamment citer: l'Association française d'action artistique[49], la Maison de la culture du Japon à Paris [50],[51],[52], les châteaux de la Drôme (Conseil général de la Drôme: Château des Adhémar, château de Grignan, château de Suze-la-Rousse)[52], Electra, la Fondation électricité de France à Paris[52], le Centre Pompidou (Paris)[52],[53], la Caisse des dépôts et consignations, la Manufacture nationale de Sèvres, la Bibliothèque François-Mitterrand[52], Mobilier national, manufacture des Gobelins[52], Mouton Rothschild[52], le Mémorial De La Shoah[52],[54] la Cinémathèque de Toulouse[52], le ministère de la Culture et de la Communication[52], l'institut Lumière[55], les Galeries nationales du Grand Palais[56], Musée des beaux-arts de Valenciennes[57], Musée des beaux-arts de Rouen[58], Musée national de Port-Royal des Champs, Magny-les-Hameaux[59], Le Quartier, centre d'art contemporain de Quimper, la FIAC, le Jeu de Paume[60], l'association des amis du parc et du château de Bagatelle[61], La Galerie Jeanne Bucher Jaeger[62], Palais Galliera, musée de la mode de la ville de Paris[52], Musée Cernuschi, SEMA, Société d'encouragement aux métiers d'art[63], Le Centre Culturel Français du Cambodge, Phnom Penh[52], Musée des années 30 à Boulogne-Billancourt, Musée des arts et traditions populaires[64], Musée Sainte-Croix à Poitiers[52], Palais Fesch-Musée des beaux-arts, Ajaccio[52], Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac[65],Musée du quai Branly - Jacques Chirac,Centre régional d’art contemporain, Sète[52], Les Musées royaux des beaux-arts de Belgique, Bruxelles[52], La Cité de la musique[66], Domaine de Kerguéhennec, centre d'art contemporain, Morbihan, FRAC Auvergne, FRAC Bretagne.

Il a aussi travaillé pour des artistes comme Daniel Buren[67], Philippe Cazal[68], Olivier Agid[69], Ange Leccia[56], Marie Denis[56], Paul Armand Gette[70],[71], Jean Pierre Bertrand[56], Pierrette Bloch[56], Rebecca Horn[72], Patrick Faigenbaum[72], Gilles Aillaud[72], Bruno Mathon[56].

Mais aussi pour des écoles d'art et/ou de graphisme: L'École supérieure des beaux-arts de Nîmes[73], l'École nationale supérieure d'art et de design de Nancy[52], l'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy[52], l'École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon[74], l'École supérieure d'art et design de Valence[52], l'École supérieure d'art de Grenoble[52]...

Ou encore des éditeurs (Edition ABCD/Bruno Decharme, Edition EPA, Edition Norma[75]...), des magazines (Elle, L’ Œil - Le journal des arts, Le Moniteur, architecture et urbanisme) la RATP (scénographie des stations de métro Montparnasse, Pasteur, Maubert-Mutualité, Hôtel de Ville pour le centenaire du métropolitain)[49],[76], le charcutier Mas[75], la banque Legal & General [77], la marque Samsung[78], l'Hôtel Mona Lisa à Paris[79], des chorégraphes, ballets et conservatoires (Centre chorégraphique national de Tours - Daniel Larrieu[80], Le Centre chorégraphique national de Grenoble - Jean-Claude Gallotta[81] Ballet atlantique Régine Chopinot, La Rochelle[82], Conservatoire de musique et de danse de Chalon-sur-Saône, Conservatoire Arthur Honegger. Musique, danse et art dramatique. Ecole nationale. ville du Havre), le créateur de mode japonais: Tokio Kumagaï[52], Elisabeth de Senneville, la marque Don Pérignon[83], Claudine Colin Communication, l'EPAD, Établissement public pour l'aménagement de la région de la Défense[84], L'Oréal, Les Abeilles: armateur remorquage, Renault (Laguna) [85], Veolia, l'architecte Sylvain Dubuisson

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Il a reçu plusieurs prix de la part du club des directeurs artistiques[86],[87].

Il est un ancien membre de l'Alliance graphique internationale[10] qu'il a quitté à la suite de désaccords en 2001.

Réalisation marquantes[modifier | modifier le code]

Bernard Baissait avec son agence Minium a réalisé le logo du Musée d'Art moderne de Paris[52] en usage jusqu'en 2012, la mise en page des livres de la collection du cabinet d'art graphique au Centre Pompidou[52], les premiers catalogues et le logo du Magasin, le centre d'art contemporain de Grenoble, mais aussi pendant plus de 15 ans les affiches de l'Espace Fondation EDF [88].

Il a réalisé en 2013, l'affiche de « Jardins, Jardin »[89].

Il a fait réaliser par les étudiants de l'École supérieure d'arts graphiques Penninghen en 2012[90] et de la Haute École d'art et de design Genève en 2013[91] les cartes de vœux de la RATP sur les écrans numériques du métro et RER[90].

Il co-sort avec la Galerie de France en 2019 le livre "UNE GALERIE - UN GRAPHISTE, Galerie de France - Bernard Baissait, 1988-2018", un ouvrage reprenant l'intégralité des invitations et des publications qu'il a créées pour Galerie de France durant trente ans[92],[93]

Clubs[modifier | modifier le code]

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Il signe une tribune dans Libération en 1997 pour s'opposer à la Loi Debré[94]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La personne Bernard Baissait - Centre Pompidou », sur www.centrepompidou.fr (consulté le )
  2. « Bernard BAISSAIT - Dirigeant de la société Compagnie Bernard Baissait - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le )
  3. « catalogue Gaité Lyrique » [html], sur gaite-lyrique.net
  4. Bernard Baissait, « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  5. « Data BNF Bernard Baissait », sur http://data.bnf.fr
  6. « https://twitter.com/bernardbaissait », sur Twitter (consulté le )
  7. a b c et d « HERICY HISTORIQUE CLUB », sur basketpassion.pagesperso-orange.fr (consulté le )
  8. (en) « Victor Baissait in progress... », sur Victor Baissait in progress... (consulté le )
  9. a b et c Fédération française de basket-ball Auteur du texte, « Basket-ball : organe officiel de la Fédération française de basket-ball », sur Gallica, 1971-04-xx (consulté le )
  10. a et b http://wawaworkshop.tumblr.com/page/2
  11. Bernard Baissait, « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  12. a b c d e et f « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  13. a et b « HERICY SAISON 1978-79 », sur basketpassion.pagesperso-orange.fr (consulté le )
  14. a et b « HERCY SAISON 1977-78 », sur basketpassion.pagesperso-orange.fr (consulté le )
  15. a et b « HERICY SAISON 1976-77 », sur basketpassion.pagesperso-orange.fr (consulté le )
  16. « PUBLIC REVUES-APRÈS LE HAUT ELLE MONTRE LE BAS 84/2013 », sur / POINT TO POINT STUDIO / BLOG / HOME / ART / ∞ (consulté le ).
  17. virginiethomasartcontemporain, « Philippe Cazal, concepteur-réalisateur de la revue Public: 1984-1989 », sur L'art vu par tout le monde, (consulté le )
  18. (fr) http://archives.etapes.com/issues/etapes-magazine-130
  19. (fr) http://www.penninghen.fr/catalogues-de-cours/m1-ag4/
  20. « Galerie esag / 01 », sur pixelcreation.fr magazine du graphisme design illustration video 3D (consulté le )
  21. (en) Vahram Muratyan, Paris versus New York: A Tally of Two Cities, Penguin, (ISBN 978-1-101-57213-9, lire en ligne)
  22. http://www.signes.org/page.php?id=15-a-propos
  23. « Atelier signes | Cnap », sur www.cnap.fr (consulté le )
  24. Back Office, « Atelier #01 — Vecteurs », sur Back Office (consulté le )
  25. « thesoftmachine », sur www.thesoftmachine.org (consulté le )
  26. « The Soft Machine Workshop #001 », sur HackMD (consulté le )
  27. « Workshop de 4 jours pour les élèves des programmes art et design | Fondation Culture et Diversité », sur www.fondationcultureetdiversite.org (consulté le ).
  28. « 🐾 On a hacké François Ier », sur Wild Code Blog (consulté le ).
  29. agence pour l'évaluation de la qualité de l'enseignement supérieur (Belgique), « Analyse de treize évaluations en regard des références et lignes directrices pour l’assurance qualité dans l’espace européen de l’enseignement supérieur (ESG), partie 1 »
  30. « Les Recombinants - artists », sur lesrecombinants.fr (consulté le )
  31. a et b « Victor Baissait, web designer et développeur front-end, spécialiste de la data et de la dataviz – ComSciComCa » (consulté le )
  32. a b et c (en-US) « #97 – L’art de la Dataviz avec Victor Baissait – Electro Monkeys » (consulté le )
  33. a et b la rédaction numérique de France Inter, « Enquête sur ces faux profils Twitter "woke" qui imitent des militants de gauche pour les décrédibiliser », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  34. « Hack4Help », sur hack4help.fr (consulté le )
  35. a b c et d Victor Baissait, « Victor Baissait », sur Victor Baissait - Portfolio (consulté le )
  36. « Contact | Maccaclub », (consulté le )
  37. « Victor Baissait », sur Victor Baissait - Portfolio (consulté le ).
  38. « Victor Baissait », sur IMDb (consulté le )
  39. « Avez-vous cru à ces fausses nouvelles ? #ONPDP » (consulté le )
  40. « Sur Instagram, une arnaque prétend récompenser des internautes avec des appareils Dyson », sur BFMTV (consulté le )
  41. « Info ou Intox - Comment repérer les fausses photos de profil sur les réseaux sociaux ? », sur Les Observateurs - France 24, (consulté le )
  42. « Non, vous n'avez pas gagné un appareil Dyson sur Instagram », sur LEFIGARO, (consulté le )
  43. « Rendre ludiques et intelligibles des données à l'aide de la dataviz », sur HETIC Newsroom, (consulté le )
  44. « Victor Baissait - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le )
  45. « VictorBaissait - Twitch » (consulté le )
  46. « Victor Baissait », sur IMDb (consulté le )
  47. « Victor Baissait », sur The Movie Database (consulté le )
  48. « AFAA », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  49. a et b (fr) [1]
  50. (fr) [2]
  51. (fr) [3]
  52. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w http://www.victorbaissait.fr/BernardBaissait/
  53. « Bernard Baissait / Centre Pompidou », sur centrepompidou.fr (consulté le ).
  54. « rapport-moral-memorial-shoah-2012 » [PDF]
  55. UpyUpy.fr, « INSTITUT LUMIERE INSTITUT LUMIERE 1993 par COMPAGNIE BERNARD BAISSAIT | Archives créatives du Club des DA », sur www.leclubdesad.org (consulté le )
  56. a b c d e et f « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  57. Bernard Baissait, « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  58. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  59. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  60. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  61. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  62. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  63. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  64. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  65. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  66. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  67. (en) « Daniel Buren / Florence Loewy » (consulté le )
  68. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  69. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  70. « Paul-Armand Gette : Écrits lus - Les presses du réel (livre) », sur www.lespressesdureel.com (consulté le )
  71. « Paul Armand Gette - Maison Sagan », sur www.maisonsagan.com (consulté le )
  72. a b et c « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  73. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  74. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  75. a et b « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  76. « CV | », sur studiorenard.com (consulté le )
  77. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  78. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  79. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  80. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  81. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  82. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  83. « Bernard Baissait | Graphiste », sur www.bernardbaissait.fr (consulté le )
  84. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  85. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  86. (fr) [4]
  87. (fr) [5]
  88. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le )
  89. « Jardins, Jardin du 31 mai au 2 juin aux Tuileries », sur marieclairemaison.com, (consulté le ).
  90. a et b http://www.ratp.fr/en/ratp/r_81749/la-ratp-vous-souhaite-bonne-annee/
  91. http://vimeo.com/80117200
  92. « Galerie de France - UNE GALERIE - UN GRAPHISTE, Galerie de France - Bernard Baissait, 1988-2018 », sur www.galeriedefrance.com (consulté le )
  93. « Galeristes 2019 | le Salon des collectionneurs et galeries engagés », sur galeristes.fr (consulté le )
  94. « Contre la loi Debré (suite) (13) », sur Libération.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]