Bataille du col de Mouzaïa (1840)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille du col de Mouzaïa.
Bataille du col de Mouzaïa (1840)
Description de cette image, également commentée ci-après
Prise du col de Mouzaïa, 12 mai 1840, par Hippolyte Bellangé
Informations générales
Date 12 mai 1840
Lieu Mouzaïa, Algérie
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France et des troupes Zouaves (mercenaires kabyles)Flag of the Emirate of Mascara.svg État d'Abd el Kader
Commandants
Louis d'Orléans (commandant en chef)
Christophe Louis Léon Juchault de Lamoricière
Abd el-Kader
Forces en présence
10 000 hommes[1]inconnu
Pertes
32 morts
291 blessés[1]
inconnu

Conquête de l'Algérie par la France

Coordonnées 36° 28′ 00″ nord, 2° 41′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Bataille du col de Mouzaïa (1840)

La bataille du col de Mouzaïa, ou prise du Teniah de Mouzaïa (l'arabe « teniah » signifiant « col de montagne » en français), désigne une bataille se déroulant en Algérie, le 12 mai 1840 durant la conquête de l'Algérie par la France.

Prise du col (12 mai 1840)[modifier | modifier le code]

Le , la prise du col de Mouzaïa est un combat où le 2e régiment d'infanterie légère emporte, à la baïonnette, plusieurs étages de redoutes gardés par l'infanterie régulière d'Abd el-Kader. Les zouaves participent également à l'action dans un autre secteur. La victoire des Français, ce jour-là, les rend maîtres du sommet de l'Atlas. Le duc d'Orléans exerce le commandement dans l'armée française pour cet engagement, secondé par le colonel Gentil.

Bas-relief de cet épisode à Eu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ministère de la guerre : Algeria: Tableau de la situation des établissements français dans l'Algérie en 1840, p.6-7.